Gastro-entérite : l'alimentation n'est pas toujours la cause

Gastro-entérite : l'alimentation n'est pas toujours la cause©istock

Nausées, vomissements, crampes abdominales et parfois fièvre : ces symptômes sont connus de tous. Une gastro-entérite est une inflammation du tube digestif qui peut résulter de différents facteurs. Si l’alimentation peut porter les germes qui provoquent la gastro-entérite, d’autres causes sont possibles.

Publicité
Publicité

Gastro-entérite : l’alimentation n’est pas la cause principale

L’eau de boisson, ou les aliments comme les légumes ou la viande peuvent être porteur de germes. Le plus souvent, il s’agit de bactéries qui déstabilisent l’équilibre des muqueuses intestinales comme les salmonelles, Escherichia coli, shigelles... Enflammées, les muqueuses n’absorbent plus correctement les nutriments et de l’eau en excès part dans les selles. On parle alors d’intoxication alimentaire. Il peut aussi s’agir d’amibes ou de parasites intestinaux. Cependant, les intoxications alimentaires ne représentent qu’un petit tiers des gastro-entérites.

Publicité

Virus et gastro-entérite

Les virus qui provoquent la gastro-entérite sont des norovirus, adénovirus, rotavirus... Ils sont la cause principale (deux tiers) des gastro-entérites et sont responsables de véritables épidémies. Ils peuvent bien sûr se retrouver sur des aliments ingérés, mais pas seulement. Ces virus sont très résistants et peuvent vivre jusqu’à deux semaines sur des surfaces inertes ! Clenches de porte et mains non lavées sont des exemples de véhicules pour la dissémination de ces agents pathogènes. Leur diversité génétique accentue leur dissémination. Attention, une personne malade peut en contaminer une autre jusqu’à deux jours après la disparition des symptômes.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité