Colopathie : les traitements naturels

Colopathie : les traitements naturels

Si la colopathie reste encore méconnue du grand public, elle n'en est pas moins courante. Quels troubles digestifs entraîne-t-elle et comment les soulager naturellement ?

Publicité
Publicité

La colopathie ou le syndrome du côlon irritable

Également appelée syndrome de l'intestin irritable (SII), la colopathie fonctionnelle est un trouble digestif qui se traduit par des manifestations cliniques spécifiques. Son origine n'est pas encore très claire mais on note des facteurs favorisants comme le stress et la fatigue. Si la colopathie est bénigne, elle peut toutefois altérer la qualité de vie des personnes touchées à cause des désagréments qu'elle occasionne. Les symptômes de la colopathie Le syndrome du côlon irritable (SCI) peut engendrer maux de ventre, crampes abdominales et ballonnements, d'autant plus en période de crise. Également, l'apparition de troubles du transit intestinal est handicapante, pouvant se manifester sous forme de constipation en cas de motilité trop lente ou, au contraire, de diarrhées imprévisibles.

Publicité

Les traitements naturels de la colopathie

Publicité
Il est de bon ton de consulter un médecin lorsque les signes d'une colopathie apparaissent. Avec son accord, il peut être intéressant de commencer une activité sportive et un rééquilibrage alimentaire, associés à une pratique relaxante (yoga, méditation, sophrologie…). Au niveau de l'alimentation, il s'agit notamment de miser sur une diète anti-diarrhée en cas de motilité trop rapide ou, à l'inverse, sur des aliments favorisant le transit intestinal : fruits et légumes, légumineuses, céréales complètes… En parallèle, l'homéopathie peut être d'une grande aide, que ce soit pour apaiser la douleur (Chamomilla vulgaris), soulager la constipation (Nux vomica) ou traiter la diarrhée (Carbo vegetalis).
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité