Cirrhose : les brûlures d'estomac un des symptômes ?

Publicité

Principalement occasionnée par une consommation excessive d'alcool, la cirrhose est une pathologie hépatique grave et évolutive qui altère irrémédiablement le foie. Mais comment reconnaître les premiers symptômes ?

Publicité

Quels sont les symptômes de la cirrhose ?

Longtemps asymptomatique, la cirrhose est, dans bien des cas, découverte fortuitement au cours d'un bilan sanguin de routine présentant des anomalies. On parle alors de cirrhose compensée. Cela signifie qu'elle n'a pas de retentissement clinique sur l'organisme. Or, cette phase peut persister pendant des années. Certains signes peuvent néanmoins mettre le médecin sur la piste de cette pathologie et le pousser à prescrire des examens. Il peut s'agir d'une fatigue anormale, d'une perte de poids inexpliquée, de nausées et/ou de vomissements, de douleurs musculaires, d'érythrose palmaire, d'angiomes stellaires…

Publicité
Quelles sont les conséquences de la cirrhose ?

Les différentes lésions hépatiques sont générées par une nécrose diffuse qui, peu à peu, détruit le foie. Dès lors, l'organe n'est plus en capacité d'assumer ses fonctions : filtrer le sang et fabriquer la bile. Une hypertension portale se crée. Celle-ci se caractérise par une augmentation de la pression veineuse portale, c'est-à-dire au sein du système circulatoire qui achemine le sang de l'appareil digestif vers le foie. Des varices œsophagiques se forment et peuvent se rompre, provoquant des hémorragies. Enfin, une cancérisation de la cirrhose peut être observée dans les 15 à 20 ans après l'apparition des premiers symptômes.

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité