Cirrhose biliaire : quels sont les premiers symptômes

Publicité

La cirrhose biliaire est une maladie rare (elle touche chaque année une personne sur 725 000 en moyenne). Le grand public ne connaît donc pas bien cette maladie ni ses symptômes. Pour pouvoir la déceler rapidement il peut être intéressant de savoir, en cas de cirrhose biliaire, quels sont les premiers symptômes.

Publicité

Cirrhose biliaire : premiers symptômes

La cirrhose biliaire (ou cirrhose biliaire primitive) est une pathologie qui touche presque exclusivement des femmes âgées de 60 ans en moyenne. Il s’agit d’une maladie chronique auto-immune affectant les canaux qui véhiculent la bile produite par le foie. La cirrhose biliaire est très longtemps asymptomatique. Néanmoins, il arrive qu’elle se manifeste par l’apparition d’une fatigue anormale et chronique et d’un prurit (démangeaisons) intense suivis d’une jaunisse chronique.

Publicité
Cirrhose biliaire : symptômes

La cirrhose biliaire n’entraîne pas beaucoup de symptômes mais elle s’accompagne de pathologies significatives telles que la polyarthrite, la thyroïdite d'Hashimoto (inflammation de la glande thyroïde), le syndrome de Goujerot-Sjögren (syndrome sec se traduisant par une diminution des sécrétions lacrymales, nasales et salivaires), le syndrome de Raynaud (mains qui bleuissent au froid) ou encore une sclérodermie (pathologie cutanée rare). Si la pathologie a déjà atteint un stade avancé, elle peut se traduire par une ascite (accumulation de liquide au niveau de l’abdomen) ou une encéphalopathie hépatique (troubles neurologiques qui apparaissent lorsque le foie ne parvient plus à éliminer les substances toxiques présentes dans le sang). Une hémorragie peut également être retrouvée en cas de rupture de varices œsophagiennes (dilatation des veines situées dans la paroi de l'œsophage) de même qu’une tendance à saigner facilement.

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité