Cirrhose biliaire primitive : un régime alimentaire spécialisé ?

Publicité

La cirrhose biliaire primitive est une maladie grave du foie qui touche plus les femmes que les hommes, généralement de plus de 50 ans. Une fois la maladie déclarée, un régime alimentaire spécialisé peut être prescrit pour diminuer les symptômes et améliorer les conditions de santé et de vie au quotidien.

Publicité

© Fotolia

Traiter la cirrhose biliaire primitive avec des nutriments

En cas de cirrhose biliaire primitive, certains minéraux et vitamines seront prescrits en suppléments alimentaires, notamment du fer, du calcium et des vitamines A, B12, D et K. On peut adopter une alimentation ciblant ces nutriments. Les viandes sont de bonnes sources de fer, notamment le porc, l'agneau et les abats de bœuf, ainsi que le tofu, les huîtres et les haricots blancs. Pour le calcium, on mise sur les produits laitiers les moins gras, du lait écrémé ou des yaourts. En ce qui concerne les vitamines, on en trouve dans les légumes colorés, les fruits secs, les œufs et les poissons gras.

Traiter la cirrhose biliaire primitive en surveillant son cholestérol

La cirrhose biliaire primitive est souvent caractérisée par une hausse du taux de cholestérol. Celui-ci est à surveiller de très près. Un régime alimentaire anti-cholestérol s'impose donc. Il suffit de supprimer ou diminuer certains aliments comme les graisses animales, le beurre, les fruits de mer, les œufs, ainsi que les produits laitiers gras comme les fromages ou la crème fraîche, et les charcuteries. Il vaut mieux aussi limiter la consommation d'alcool aux grands événements, même si un verre de vin par jour n'est pas interdit.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité