Chou : un aliment à éviter en cas de ballonnements

Publicité

S'ils sont chose courante, les désagréments liés au système digestif, tels que ballonnements, ventre gonflé et gargouillis, sont aussi désagréables et parfois même douloureux. La solution à ses ballonnements résidant souvent dans l'alimentation, il peut être utile d'adopter au plus vite de nouvelles règles alimentaires.

Publicité

© Fotolia

Ballonnements après manger : les règles hygiéno-diététiques à suivre

Si une alimentation adaptée est la clé pour répondre à ces troubles digestifs, il faut savoir que différents autres facteurs peuvent jouer en notre défaveur. On relève notamment le manque d'activité physique ou sportive, des périodes de stress, mais également un environnement peu propice à une bonne digestion : déjeuner sur le pouce, omniprésence des écrans…
Concernant l'alimentation, il est important, en outre, de miser sur le fait maison et les produits frais (fruits et légumes cuits, fruits secs, viande blanche, poisson maigre…), ainsi que sur des aliments facilitant la digestion (artichaut, fenouil, anis étoilé…).
Enfin, on n'oublie pas de boire suffisamment et régulièrement.

Publicité
Ballonnements et ventre gonflé : les aliments à éviter

En parallèle de ces nouvelles mesures, on dit adieu au fast-food, aux plats tout préparés, aux aliments industriels trop gras ou trop sucrés (chips, pâtisseries, glaces…), à la viande rouge, à la charcuterie et à certains fruits et légumes comme la tomate, la pomme de terre, l'oignon et le chou.
Ce dernier, ainsi que les autres crucifères (choux-fleurs, choux de Bruxelles, brocolis…) contiennent en effet de la raffinose, une substance qui favorise la fermentation et qui peut ainsi être à l'origine de ballonnements et de flatulences.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité