Ballonnements et ventre gonflé : les causes

Publicité

Les ballonnements et le ventre gonflé qui accompagnent parfois la digestion sont à la fois inconfortables et embarrassants. Ils entraînent une gêne qui peut devenir quotidienne... Il suffit pourtant de respecter quelques règles et de surveiller son alimentation pour limiter ces désagréments et dire adieu aux ballonnements. 

Publicité

L’hygiène de vie responsable des ballonnements et du ventre gonflé

Les ballonnements proviennent d’une accumulation de gaz dans l’estomac. Le gaz peut s’expliquer par une opération mécanique (par exemple, si l’on mâche souvent du chewing-gum) ou l’ingestion de produits gazeux comme les sodas. On ingère également plus de gaz lorsqu’on boit et mange en même temps, ou lorsqu’on avale très rapidement son repas, sans mâcher correctement. Mieux vaut donc prendre le temps de savourer chaque plat, et bien s’hydrater entre les repas. Enfin, le manque d’activité physique peut également être la cause des ballonnements. La sédentarité et le manque d’exercice rendent en effet les organes comme l’estomac ou l’intestin plus paresseux.

Publicité
Les aliments susceptibles de provoquer des ballonnements

Le gaz contenu dans l’estomac et les intestins peut aussi être produit par la digestion. Certains aliments fermentescibles dégagent une plus grande quantité de gaz, que la flore intestinale peine à absorber en totalité. Parmi les aliments incriminés, on trouve les fromages, ainsi que les légumes riches en soufre, comme les différents choux, le céleri-rave ou les blettes. Il vaut donc mieux éviter de manger des crudités à chaque repas : alternez avec des légumes cuits, et accompagnez vos légumes crus d’aliments riches en fibres, comme les céréales complètes (riz, pain ou pâtes). À éviter également : les aliments très épicés et gras, et les plats trop chauds ou trop froids.

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité