Rhubarbe de Chine

Rhubarbe de Chine

Nom latin: 

Rheum palmatum

Nom(s) vulgaire(s): 

Rhubarbe médicinale

Famille: 

Polygonacées

Période de récolte: 

Septembre à décembre.

Rhubarbe de Chine : Propriétés

La rhubarbe de Chine est un puissant laxatif utilisé dans la prise en charge de la constipation occasionnelle. Ses principes actifs (hydroxyanthracène, rhéine, sennosides) agissent de la même façon que ceux du cascara et du séné. Une fois dans le côlon, ils libèrent des molécules qui stimulent l’activité de l’intestin et absorbent l’eau que contiennent les aliments. En Chine, cette plante est aussi indiquée dans la prise en charge des maladies rénales, de l’hypotension, des douleurs abdominales et des douleurs dentaires chez les enfants.

Publicité

Rhubarbe de Chine : Etudes scientifiques

-

Rhubarbe de Chine : Histoire

La rhubarbe de Chine est employée dans la médecine chinoise depuis plus de 4 000 ans. Importée de Chine, du Tibet et d’autres pays d’Asie, elle est parfois confondue avec la rhubarbe des jardins, avec laquelle on fait des confitures.

Rhubarbe de Chine : Comment la reconnaître?

La rhubarbe de Chine est une plante vivace qui pousse surtout dans les zones humides, à proximité des rivières ou des étendues d’eau. Ses tiges peuvent atteindre plusieurs mètres de hauteur. Elle possède de larges feuilles en forme de bouquet. En juillet, ses petites fleurs blanches, rouges ou vertes apparaissent.

Rhubarbe de Chine : Parties utilisées

Le rhizome.

Rhubarbe de Chine : Posologie

En usage interne , la plante s'utilise en poudre, sur maximum 10 jours. Demander conseil à un médecin ou pharmacien spécialisé.

Rhubarbe de Chine : Précautions d\'emploi

La rhubarbe de Chine doit être prise uniquement sur prescription médicale. Cette plante est contre-indiquée chez les femmes enceintes ou qui allaitent, ainsi que chez les enfants de moins de 10 ans. Elle est déconseillée chez les moins de 15 ans. Elle ne doit pas être administrée en cas d’inflammation du côlon, de rétrécissement intestinal, de douleurs abdominales inexpliquées ou de déshydratation sévère. Elle ne doit pas être associée à d’autres plantes laxatives telles que le cascara, le séné, la bourdaine, le boldo et l’aloès. Les patients souffrant de troubles cardiaques ou d’insuffisance rénale doivent consulter leur médecin avant de débuter le traitement. Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité