Psyllium

Psyllium© Flickr / Manuel M. Ramos

Les plantes les plus consultées

Les plantes de Décembre

Publicité

Nom latin: 

Plantago ofra, Plantago indica

Nom(s) vulgaire(s): 

Herbe aux puces, pucier, ispaghul

Famille: 

Plantaginacées

Période de récolte: 

Inconnue.

Psyllium : Propriétés

La principale action du psyllium est laxative (1). Après consommation, il absorbe de grandes quantités et gonfle dans l’intestin, pour ensuite augmenter le bol fécal et faciliter l’évacuation des selles. La plante est ainsi recommandée en cas de constipation et contre les douleurs digestives. Le psyllium est aussi reconnu pour son effet hypoglycémiant et hypocholestérolémiant (3). En 1991, des essais cliniques préliminaires ont indiqué qu’il pouvait faire baisser le taux de glucose sanguin chez des personnes atteintes de diabète de type 2 (3). Enfin, un essai préliminaire publié en 1991 a indiqué que la prise de psyllium pouvait améliorer l’état des patients dont la colite ulcéreuse était en rémission (4).

Publicité

Psyllium : Etudes scientifiques

(1) Marlett JA, Li BU, et al. Comparative laxation of psyllium with and without senna in an ambulatory constipated population.Am J Gastroenterol 1987 Apr;82(4):333-7.
(2) Anderson JW, Davidson MH, et al. Long-term cholesterol-lowering effects of psyllium as an adjunct to diet therapy in the treatment of hypercholesterolemia.Am J Clin Nutr 2000 Jun;71(6):1433-8.
(3) Pastors JG, Blaisdell PW, et alPsyllium fiber reduces rise in postprandial glucose and insulin concentrations in patients with non-insulin-dependent diabetes.Am J Clin Nutr 1991 Jun;53(6):1431-5
(4) Hallert C, Kaldma M, Petersson BG. Ispaghula husk may relieve gastrointestinal symptoms in ulcerative colitis in remission. Scand J Gastroenterol. 1991 Jul;26(7):747-50.

Psyllium : Histoire

Le psyllium était employé par les médecins égyptiens plus de 10 siècles avant J-C comme laxatif et pour soigner les inflammations urinaires. Au XVIe siècle, il était utilisé en lavement contre les maux de ventre. En Inde, en Chine et au Maroc, la plante était traditionnellement employée pour traiter la diarrhée, les hémorroïdes et l'hypertension. On trouve aujourd’hui le psyllium dans les régions méditerranéennes sablonneuses.

Psyllium : Comment la reconnaître?

Le psyllium est une herbe de 10 à 35cm de haut aux tiges dressées et aux feuilles étroites, opposées ou verticillées (insérées au même niveau, en cercle autour d'un axe). Elles portent plusieurs petites fleurs blanchâtres groupées en épis. Le fruit est une capsule et renferme deux graines rouge-brun et luisantes, allongées de 2 à 3mm.

Psyllium : Parties utilisées

Les graines.

Psyllium : Posologie

En usage interne


Contre la constipation, les douleurs intestinales

Graines en sachet : 1 à 2 cuillères à soupe, le soir avec un demi-verre d’eau.
Ou
Poudre (effervescente ou non) : un sachet 1 à 3 fois par jour dans un grand verre d’eau, avant les repas.

En cas de persistance des symptômes, consultez un médecin.

Psyllium : Précautions d'emploi

Ayant des effets laxatifs, le psyllium ne doit pas être pris sur la longue durée. Sa prise doit s’accompagner d’une alimentation riche en fibres, d’une quantité d’eau suffisante (surtout pour les personnes âgées) et d’une activité physique régulière. Le psyllium ne doit pas être consommé en cas d’occlusion intestinale, de douleurs abdominales sans cause établie, de fécalome ou de certaines maladies de l’intestin ou du côlon. Demandez toujours l'avis d'un médecin.

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Psyllium : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité