Primevère

Nom latin: 

Primula officinalis

Nom(s) vulgaire(s): 

coucou, oreille d’ours, herbe à la paralysie, herbe de Saint-Paul

Famille: 

Primulacée

Période de récolte: 

Avril

Primevère : Propriétés

- La primevère a des propriétés antispasmodiques qui permettent de lutter contre convulsions infantiles. Elle est prescrite pour soigner les maladies respiratoires comme la grippe, les bronchites, la pneumonie ou encore la coqueluche grâce à son effet expectorant. La plante est conseillée pour soulager les douleurs liées aux rhumatismes comme la goutte.

Publicité
Primevère : Etudes scientifiques

- François Couplan, Eva Styner, Guide des plantes sauvages comestibles et toxiques , Delachaux et Niestlé, coll. "Les guides du naturaliste" (ISBN 2-603-00952-4)

Primevère : Histoire

-

Primevère : Comment la reconnaître?

-: La primevère est une plante évoluant au ras du sol. Ses feuilles sont ovales et longues. En haut de la tige, plusieurs fleurs jaunes poussent entre 10 et 30 centimètres du sol.

Primevère : Parties utilisées

- Les racines et la plante entière.

Primevère : Posologie

- En usage interne

Faire bouillir une cuillère à dessert de racine dans une tasse d’eau pendant deux minutes. Laisser infuser dix minutes et boire trois tasses par jour entre les repas.

Ou

Faire infuser une cuillère à dessert de la plante coupée ou de ses fleurs dans une tasse d’eau bouillante pendant 10 minutes. Boire une tasse après chaque repas.

Primevère : Précautions d\'emploi

- L’utilisation de cette plante est contre indiquée pendant la grossesse et l’allaitement. Ne pas dépasser les doses indiquées car la plante peut provoquer des diarrhées.

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées. Demander conseil à son médecin.

Publicité

Primevère : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité