Polygala de Virginie

Nom latin: 

Polygala senega

Nom(s) vulgaire(s): 

Polygala de Virginie, laitier

Famille: 

polygalacées

Période de récolte: 

Septembre, octobre, novembre

Polygala de Virginie : Propriétés

La racine du polygala a des vertus exporantes reconnues, stimulant l'élimination des mucosités. Elle est prescrite en cas d'inflammations bronchiques et pour soigner la toux. Anti-inflammatoire et laxative, elle est administrée sous forme de sirop aux enfants présentant une toux grasse ou souffrant de constipation légère. Elle favorise la sécrétion salivaire, la transpiration et l'élimination rénale de l'eau. Elle permettrait de réduire les taux de cholestérol, de triglycérides et de glucose dans le sang. Récemment, des propriétés anti-inflammatoires lui ont été attribuées, permettant d'envisager à l'avenir de l'utiliser contre l'eczéma et le psoriasis. Mais toutes les espèces de polygala ne présentent pas les mêmes propriétés. Celles originaires d'Asie ou d'Afrique du Nord sont connues pour stimuler la lactation.

Publicité
Polygala de Virginie : Histoire

Le polygala doit son nom scientifique (polygala senega) à une tribu indienne du nord de l'Amérique, les Senekas. Ils avaient l'habitude de soigner les morsures de serpents avec. Ils l'utilisaient également pour lutter contre divers autres poisons.

Polygala de Virginie : Comment le reconnaître ?

Le polygala de Virginie se présente sous la forme d'une petite plante herbacée composée de plusieurs tiges mesurant entre 20 et 30 cm. La racine d'où partent les tiges est renflée en une souche noueuse. Les feuilles, en forme de fer de lance, sont alternées de chaque côté de la tige. Les fleurs, dont la couleur varie de blanc à rose, sont regroupées en épi au bout de la tige. Le fruit du polygala est une caspule membraneuse, alors que la graine de la plante présente une excroissance charnue blanche.

Polygala de Virginie : Parties utilisées

La racine.

Polygala de Virginie : Posologie

En usage interne

En cas de toux et d'inflammations bronchiques

Décoction : 0,5 g de racine pour 15 cl d'eau ou 1 cuillère à café pour 75 cl. 2 ou 3 tasses par jour.

Ou

Infusion : 10 g de racine pour 1 l d'eau bouillante. Infuser 10 min. 3 à 4 tasses par jour.

Ou

Gélules dosées à 40 mg de poudre : 3 à 6 par jour.

Ou

Teinture : 30 à 40 gouttes dans un verre d'eau, 3 à 6 fois par jour.

Ou

Extrait fluide : 20 gouttes, 2 à 4 fois par jour.

En cas de constipation légère ou de toux grasse chez l'enfant

Sirop : 3 ou 4 cuillères à café par jour

En cas de persistance des symptômes, consultez un médecin.

Polygala de Virginie : Précautions d'emploi

Le polygala de Virginie présente une très faible toxicité. Des manifestations digestives type nausées ont été notées dans certains cas, rares et uniquement lors de surdosages excessifs ou de cures prolongées. La racine peut être utilisée fraîche, mais elle se révèle irritante par voie orale.

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Polygala de Virginie : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité