Poirier

Poirier

Nom latin: 

Pirus communis

Famille: 

Rosacées

Poirier : Propriétés

Les propriétés du poirier sont semblables à celles de la busserole. Il est surtout utilisé pour son action diurétique. Il est indiqué dans la prise en charge de la goutte, des infections urinaires telles que les cystites (inflammation de la vessie) et les colibacilloses (infection bactérienne), des oliguries (volume d’urines anormalement faible) et des calculs urinaires (lithiases). Le poirier contribue aussi à prévenir l’apparition de pus (effet antiputride). En usage externe, il facilite la cicatrisation des plaies et des ulcères.

Publicité

Poirier : Histoire

Dans la mythologie grecque, le poirier est un arbre lunaire qui a été dédié à Héra, l’épouse de Zeus. A la fin du XVIIe siècle, un homme prénommé William a créé une variété de poire qui porte aujourd’hui son nom, la poire Williams.

Poirier : Comment la reconnaître?

Originaire d’Europe et d’Asie, le poirier peut mesurer jusqu’à 15 m de hauteur. On le trouve aujourd’hui dans toutes les zones tempérées du monde. Son tronc est recouvert d’une écorce jaune ou brun foncé. Ses feuilles ovales, légèrement dentées, mesurent entre 8 et 9 cm. Ses fleurs blanches apparaissent au printemps (avril) et ses fruits se récoltent en août.

Poirier : Parties utilisées

L’écorce et les feuilles des jeunes rameaux.

Poirier : Posologie

En usage interne

Contre les troubles urinaires ou de la prostate et les calculs. Infusion : Faire bouillir 50 g de feuilles pour 1 litre d’eau pendant 2 minutes. Laisser infuser 10 minutes. Boire entre 2 et 4 tasses par jour.

Contre les calculs urinaires . Infusion : Faire bouillir 50 g de feuilles de poirier et 50 g de pelures de pommes séchées pour 1 litre d’eau. Boire à volonté jusqu’à l’apaisement des symptômes. En usage externe. Pour soigner les plaies et les ulcères. Décoction : Placer 50 g d’écorce dans de l’eau froide, puis faire bouillir dans 1 litre d’eau. Appliquer directement sur les lésions.

Poirier : Précautions d\'emploi

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité