Persil

Persil©Fotolia

Les plantes les plus consultées

Les plantes de Décembre

Publicité

Nom latin: 

Petroselinum crispum

Nom(s) vulgaire(s): 

Persil des jardins, persil cultivé, persil odorant.

Famille: 

Apiacées

Période de récolte: 

Avril à novembre.

Persil : Propriétés

Le persil est souvent utilisé en cuisine pour relever les plats ou les salades, mais il est aussi apprécié en phytothérapie pour ses nombreux bienfaits. Riche en vitamines (A, B, C, E, K) et en minéraux, il est surtout employé pour son effet diurétique (il améliore le fonctionnement de l’appareil urinaire) dans la prise en charge des calculs rénaux (lithiases), des œdèmes, des rétentions d’eau et de la goutte. Il possède également une propriété anti-oxydante (il ralentit le vieillissement cellulaire), stomachique (il facilite la digestion) et antispasmodique (il prévient les contractions musculaires involontaires). Il est indiqué dans le traitement des troubles digestifs (problèmes de digestion) et du cycle menstruel (absence de règles, règles douloureuses). Grâce à son effet anti-hypertenseur, il est recommandé aux personnes qui ont la tension artérielle anormalement élevée (hypertension).

Publicité

Persil : Histoire

Le persil était déjà cultivé pendant l’Antiquité, et ses vertus étaient connues des Grecs et des Romains. Les Grecs s’en servaient pour fabriquer des couronnes qui étaient remises aux vainqueurs des jeux de l’isthme de Corinthe.

Le persil entre dans la composition d’un sirop diurétique appelé « sirop des cinq racines » qui contient quatre autres plantes : l’asperge, l’ache, le fenouil et le petit houx.

Persil : Comment la reconnaître?

Cultivé dans la plupart des régions tempérées, le persil est une plante à la racine blanchâtre qui possède plusieurs ramifications. Sa tige cylindrique et striée mesure entre 30 et 60 cm de haut. Ses fleurs blanches sont parfois masquées par ses feuilles vert clair lisses ou frisées.

Persil : Parties utilisées

Les feuilles, les fruits, la plante entière et l’huile essentielle.

Persil : Précautions d\'emploi

Le persil est contre-indiqué pendant la grossesse et l’allaitement, car il augmente le risque d’avortement (effet abortif) et diminue la lactation. L’usage de cette plante doit être modéré car elle peut entraîner des congestions vasculaires, des inflammations rénales et des spasmes en cas de surdosage.

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité