Patience sauvage

Patience sauvage

Les plantes les plus consultées

Les plantes de Août

Nom latin: 

Rumex obtusifolius

Nom(s) vulgaire(s): 

Patience à feuilles obtuses, rumex à feuilles obtuses, oseille à feuilles obtuses, parelle, rhubarbe sauvage.

Famille: 

Polygonacées

Période de récolte: 

Toute l’année.

Patience sauvage : Propriétés

La patience sauvage appartient au genre Rumex (oseilles). Parfois confondue avec la patience d’eau ( Rumex hydrolapathum ), la patience des moines ( Rumex patientia ) ou l’oseille crépue ( Rumex crispus ), Rumex obtusifolius est principalement cultivée pour ses feuilles. Elles étaient autrefois utilisées à des fins culinaires. La racine et les feuilles de patience sauvage intéressent les phytothérapeutes en raison de leurs propriétés toniques (elles stimulent l’organisme), dépuratives (elles favorisent le transit intestinal et l’élimination des déchets), laxatives (elles combattent la constipation) et analgésiques (elles apaisent les douleurs). Elles sont indiquées dans la prise en charge des toux sèches, des troubles gastro-intestinaux (digestions difficiles), des douleurs articulaires associées aux rhumatismes (arthrose, arthrite) et des affections cutanées (ulcères).

Publicité

Patience sauvage : Histoire

La patience sauvage est une plante originaire d’Europe. Jadis, on utilisait ses feuilles pour envelopper le beurre. Cette tradition a peu à peu été abandonnée, car cette plante est légèrement toxique.

Patience sauvage : Comment la reconnaître ?

La patience sauvage est une plante vivace qui peut mesurer jusqu’à 1 m de haut. Sa tige cannelée est recouverte de gaines foliaires (partie de la feuille qui recouvre la tige), dont la couleur varie du vert au rougeâtre. Elle possède de grandes feuilles aux bords ondulés qui peuvent mesurer jusqu’à 20 cm de long. Ses fleurs apparaissent juste au-dessus des feuilles. Elles sont vertes lors de l’éclosion et deviennent rouges. La patience sauvage pousse dans la plupart des milieux tempérés d’Europe jusqu’à 1 500 m d’altitude, excepté dans les régions méditerranéennes.

Patience sauvage : Parties utilisées

La racine et les feuilles.

Patience sauvage : Précautions d\'emploi

Les feuilles de patience sauvage contiennent de l’acide oxalique, un principe actif présent dans d’autres plantes telles que la rhubarbe, la betterave et l’oseille. Cette substance peut entraîner des réactions allergiques chez certaines personnes.

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Patience sauvage : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité