Pâquerette

Pâquerette

Les plantes les plus consultées

Nom latin: 

Bellis perennis

Nom(s) vulgaire(s): 

Fleur de Pâques, petite marguerite, margriette.

Période de récolte: 

Mars à décembre.

Pâquerette : Propriétés

La pâquerette est très appréciée en phytothérapie, car elle possède de nombreuses propriétés. Elle a un effet dépuratif (elle évacue les toxines et autres déchets de l’organisme), diurétique (elle améliore le fonctionnement de l’appareil urinaire), bactéricide (elle tue les bactéries) et expectorant (elle dégage les voies respiratoires). Elle permet aussi de faire transpirer et de faire baisser la fièvre (action fébrifuge). Cette plante est utilisée pour traiter les rhumatismes, la goutte, les bronchites, les laryngites, l’asthme, les pleurites (inflammation de la membrane qui recouvre les poumons), l’insuffisance rénale et hépatique ainsi que les insomnies. La pâquerette a aussi des propriétés anti-inflammatoires. C’est pourquoi on l’emploie pour soigner les hématomes et les traumatismes. Enfin, elle est parfois indiquée dans la prise en charge des cancers du sein, des mastites (inflammation de la mamelle), de l’hypertension, de l’artériosclérose (maladie des artères) et des affections cutanées.

Publicité

Pâquerette : Histoire

Selon certains auteurs, le nom de la plante proviendrait de Pâques, époque à laquelle commence la floraison. D’autres affirment que la pâquerette tire son nom du mot pasquier, qui signifie pré ou pâturage.

Pâquerette : Comment la reconnaître?

La pâquerette est une petite plante vivace qui mesure entre 15 et 20 cm de hauteur. Ses petites feuilles vertes sont ovales et ont les bords dentelés. On la reconnaît à ses fleurs. Celles du centre sont jaunes et forment un petit cercle. Elles sont entourées de fleurs blanches, plus allongées, qui ont une forme de languette. La pâquerette pousse aux quatre coins du globe, surtout dans les bois et dans les talus.

Pâquerette : Parties utilisées

Les fleurs et les feuilles.

Pâquerette : Posologie

En usage externe

Pour résorber les hématomes et contre les maladies de la peau. Décoction : Placer des fleurs et des feuilles dans de l’eau froide. Faire bouillir et filtrer. Mettre le mélange entre 2 linges et appliquer directement sur les lésions.

Ou Teinture : 60 gouttes. Faire bouillir un verre d’eau et y verser les gouttes. Attendre que l’eau soit tiède avant de filtrer. Placer le mélange entre 2 linges et appliquer sur les lésions.

Ou Huile de pâquerette (application locale).

N.B : Le thé de pâquerette est parfois conseillé aux enfants trop maigres ou qui ont des problèmes de croissance.

Pâquerette : Précautions d\'emploi

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité