Orme rouge

Orme rouge

Les plantes les plus consultées

Les plantes de Août

Nom latin: 

Ulmus rubra

Nom(s) vulgaire(s): 

Orme roux, orme gras.

Famille: 

Ulmacées

Période de récolte: 

Toute l’année.

Orme rouge : Propriétés

L’orme rouge est un grand arbre originaire d’Amérique du Nord recherché pour son écorce qui possède de nombreux bienfaits. Elle est utilisée pour son une action digestive, laxative, anti-inflammatoire, antitussive (elle prévient la toux), astringente (elle assèche les tissus), antiseptique (elle désinfecte les plaies) et émolliente (elle adoucit la peau et la rend plus élastique). Elle est indiquée dans la prise en charge de la toux, des maux de gorge, des troubles digestifs (constipation, diarrhée, douleurs abdominales, ulcères de l’estomac) et des inflammations des gencives (gingivites). On l’emploie également pour soigner les blessures, les abcès et les hémorroïdes. En gynécologie, cette plante agit efficacement contre les infections (vaginites). L’écorce d’orme rouge s’administre par voie interne (troubles digestifs, mal de gorge) ou externe (blessures). Elle peut se prendre en infusion et est commercialisée sous forme de pastilles, de comprimés, de poudre et d’extraits liquides.

Publicité

Orme rouge : Histoire

Cette plante médicinale était autrefois utilisée par les Amérindiens pour soulager les troubles digestifs et guérir les blessures. Pendant la guerre de Sécession, les médecins traitaient les plaies des soldats en appliquant de l’écorce d’orme rouge en cataplasmes sur les lésions.

Orme rouge : Comment la reconnaître ?

Les ormes sont de grands arbres qui appartiennent au genre Ulmus et mesurent généralement plus de 30 m de haut. Ils peuplent notre planète depuis plus de 60 millions d’années et se déclinent en plusieurs espèces. L’orme rouge, Ulmus rubra , pousse spontanément à l’est de l’Amérique du Nord, notamment au Québec.

Orme rouge : Parties utilisées

L’écorce.

Orme rouge : Précautions d'emploi

Seule l’écorce interne (liber) de l’orme rouge doit être utilisée à des fins médicinales. La consommation d’écorce externe augmente le risque d’avortement chez la femme enceinte.

Publicité

Orme rouge : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité