Noyer

Les plantes les plus consultées

Nom latin: 

juglans regia

Nom(s) vulgaire(s): 

noyer royal, goguier, écalonnier, calottier

Famille: 

Juglandacées

Période de récolte: 

Juin, juillet (feuilles). Octobre, novembre (fruit)

Noyer : Propriétés

Les feuilles du noyer sont réputées pour leurs effets antidiarrhéiques et antifongiques. Le fruit de l’arbre, la noix, est elle reconnue pour améliorer la circulation veineuse et lymphatique parce qu’elle est riche en L-arginine, un acide aminé donnant naissance au monoxyde d’azote, un vasodilatateur. Elle contient aussi des acides gras oméga 3 ce qui lui confère des propriétés préventives des maladies cardio-vasculaires (1). Enfin, la plante peut être utilisée pour soigner un eczéma, de l’acné ou des ulcères cutanés.

Publicité
Noyer : Histoire

Le noyer serait utilisé en Europe depuis le paléolithique. Les Grecs recommandait son huile en cas de ver solitaire. Sa feuille et son écorce étaient utilisées dans la médecine arabe contre l’incontinence urinaire. Au XIIe siècle ap. J-C, la feuille était aussi employée contre la goutte et la lèpre.

Noyer : Comment la reconnaître?

Le noyer est un arbre pouvant atteindre 25m de haut. Ses feuilles rouges puis vertes sont ovales et composées de 7 à 9 folioles (divisions de la feuille). Les fleurs mâles pendent au bout des rameaux. Les fleurs femelles sont rassemblées en épis courts et situés à l’extrémité des tiges. Le fruit est charnu et possède un noyau. Son enveloppe est verte puis noire à maturité.

Noyer : Parties utilisées

Les feuilles.

Noyer : Posologie

En usage interne

Contre les diarrhées, les déséquilibres de la flore intestinale, les troubles de la circulation veineuse ou lymphatique

Infusion: 2 cuillères à soupe rase de feuilles séchées pour 1 litre d’eau bouillante. Infuser pendant 5 minutes puis filtrer. Boire 1 à 2 tasses par jour jusqu’à amélioration des symptômes.

En usage externe

Contre les problèmes de peau (acné, eczéma, ulcères cutanés)

Utiliser de la crème, du gel ou du savon contenant 1 à 3% de teinture ou d’extrait fluide de noyer.

En cas de persistance des symptômes, consultez un médecin.

Noyer : Précautions d'emploi

Le noyer ne doit pas être utilisé en cas d’aphtes, d’herpès, de syndrome du côlon irritable et d’allergie aux noix.

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Noyer : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité