Niaouli

Niaouli©Fotolia

Les plantes les plus consultées

Les plantes de Juillet

Nom latin: 

Melaleuca quinquenervia

Nom(s) vulgaire(s): 

Myrtacées

Famille: 

Toute l’année.

Niaouli : Propriétés

Le niaouli est surtout apprécié pour ses feuilles, d’où est extraite l’huile essentielle utilisée en phytothérapie. Elle a une propriété antibactérienne, antivirale, antiparasitaire, antifongique, anti-inflammatoire, fébrifuge (elle fait baisser la fièvre), cicatrisante et tonique veineuse (elle favorise la circulation sanguine). Grâce à son action expectorante (elle dégage les voies respiratoires), elle agit efficacement contre la toux, les rhumes, les sinusites et les bronchites. On l’emploie pour traiter les affections de la peau (acné, zona, psoriasis, herpès), les vergetures, les troubles circulatoires (artérites, jambes lourdes, varices), les hémorroïdes et les brûlures causées par un traitement à base de rayons X (radiothérapie).

Publicité

Niaouli : Histoire

Les Néo-calédoniens utilisent le niaouli en tant que plante médicinale et comme matériau pour construire leurs maisons. Les Aborigènes d’Australie s’en servent depuis des siècles pour soigner les infections urinaires, les affections respiratoires et les plaies.

Niaouli : Comment la reconnaître?

Le niaouli est un grand arbre qui mesure généralement entre 15 et 20 m de haut. Il est surtout présent en Asie du Sud-est, en Australie et en Nouvelle-Calédonie. Son tronc est recouvert d’une écorce claire et très épaisse, dont les couches s’enlèvent aussi facilement que du papier.

Niaouli : Parties utilisées

L’huile essentielle extraite des feuilles.

Niaouli : Posologie

En usage interne
Contre les rhumes et les sinusites.
Inhalation : Faire bouillir 300 ml d’eau et verser dans un bol. Ajouter 5 gouttes d’huile de niaouli, 5 gouttes d’huile de pin et 5 gouttes d’huile d’eucalyptus. Respirer les vapeurs pendant 10 minutes, deux fois par jour, jusqu’à l’amélioration des symptômes.
Ou
Mélanger 1,5 g d’huile essentielle de niaouli, 0,3 g d’huile essentielle d’éphédrine et 30 ml d’huile d’olive. Verser 2 à 3 gouttes du mélange dans chaque narine. Répéter l’opération 3 ou 4 fois par jour.
Contre la mauvaise haleine.
Inhalation : Introduire 3 feuilles d’eucalyptus dans 50 cl d’eau. Faire bouillir, retirer du feu, ajouter 5 gouttes d’huile essentielle de niaouli et de lavande. Respirer les vapeurs pendant 10 minutes une fois par jour (le soir).
En usage externe
Contre la coqueluche.
Massage : Verser 5 gouttes d’huile essentielle de niaouli dans 1 cuillère à soupe d’huile d’amande douce. Mélanger, appliquer sur les bronches et masser doucement (2 massages par jour).
Contre la bronchiolite du nourrisson.
Massage : Mélanger de l’huile essentielle de niaouli, de lavande, de ravensare (0,5 g de feuilles de chaque plante) et 60 ml d’huile d’amande douce. Appliquer 1 cuillère à café du mélange obtenu sur la poitrine et le dos du bébé. Masser doucement (2 massages par jour).
Contre les infections cutanées (boutons, furoncles).
Tampon : Verser quelques gouttes d’huile essentielle de niaouli sur un morceau de coton et appliquer sur la lésion en tamponnant, deux fois par jour.

Niaouli : Précautions d\'emploi

L’huile essentielle de niaouli est déconseillée pendant la grossesse, l’allaitement et chez les jeunes enfants. Elle est susceptible d’entraîner des allergies chez certaines personnes.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité