Mûrier noir

Nom latin: 

Morus nigra

Famille: 

Moracées

Période de récolte: 

Au printemps et en été.

Mûrier noir : Propriétés

Le mûrier noir est convoité pour son action antidiabétique et est essentiellement recommandé aux personnes qui souffrent de diabète. Il est aussi indiqué dans la prise en charge des diarrhées, de la toux, ainsi que pour soulager les symptômes des pharyngites et des angines.

Publicité
Mûrier noir : Histoire

Originaire d’Asie occidentale (Iran, Arménie), le mûrier noir était très apprécié pour ses fruits pendant l’Antiquité. Au fil des siècles, il fut introduit dans le bassin méditerranéen, en Europe, en Amérique du Nord et en Chine.

Mûrier noir : Comment la reconnaître?

Le mûrier noir est un arbre qui mesure généralement entre 10 et 12 m de hauteur. Sa croissance est lente et certains spécimens mesurent plus de 20 m de haut. Sa tige pousse de façon irrégulière et est recouverte d’une écorce grise. Il possède des feuilles velues et polymorphes. On le reconnaît facilement à la fin de l’été, en août et en septembre, lorsqu’apparaissent ses fruits noirs ou violacés. Le mûrier noir peut vivre jusqu’à 120 ans et se fend parfois sous le poids de ses grosses branches. Aujourd’hui, on le trouve surtout dans les pays méditerranéens et en Asie.

Mûrier noir : Parties utilisées

Les feuilles.

Mûrier noir : Posologie

En usage interne : en infusion ou extrait fluide. Dosage : demander conseil à un médecin ou un pharmacien spécialisé.

Mûrier noir : Précautions d\'emploi

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité