Murier blanc

Murier blanc

Les plantes les plus consultées

Les plantes de Août

Nom latin: 

Morus alba L.

Nom(s) vulgaire(s): 

Mûrier commun, mûrier du ver à soie.

Famille: 

Moracées

Période de récolte: 

Automne

Murier blanc : Propriétés

Parfois confondu avec les ronces ou le mûrier noir ( Morus nigra L. ), le mûrier blanc a des propriétés médicinales intéressantes que les médecins traditionnels chinois connaissent depuis des millénaires. Cette plante est utilisée à des fins thérapeutiques pour son effet tonique (elle facilite la digestion), dépuratif (elle aide l’organisme à se débarrasser des toxines et autres déchets), fébrifuge (elle fait baisser la fièvre), analgésique (elle apaise les douleurs) et sudorifique (elle fait transpirer). Elle est indiquée dans le traitement des troubles digestifs (digestions difficiles), de la fièvre et des douleurs dentaires. Le mûrier blanc est également un anxiolytique naturel qui agit efficacement contre l’anxiété, la nervosité, les vertiges et les troubles du sommeil (insomnies).

Publicité

Murier blanc : Histoire

Ce petit arbre est surnommé mûrier du ver à soie, car ses feuilles sont depuis longtemps employées pour élever les vers à soie. Il fut introduit en France à partir du XVe siècle, principalement pour l’élevage du ver à soie (sériciculture).

Le bois du mûrier blanc est recherché par les ébénistes en raison de sa résistance et de sa belle couleur.

Murier blanc : Comment la reconnaître ?

Le mûrier blanc est un arbre touffu originaire d’Asie du Sud-Est (Chine, Birmanie, Japon, Malaisie). Son tronc, qui mesure une dizaine de mètres de haut , est recouvert d’une écorce gris clair. Il possède des feuilles lisses et brillantes de 6 à 8 cm de long aux bords légèrement dentelés, plus petites et moins résistantes que celles du mûrier noir. Ses petites fleurs, dont la couleur varie du vert au jaune, s’épanouissent au printemps. Elles donnent naissance à de petites mûres blanches ou roses, parfois mauves ou noires, très appréciées des oiseaux.

Murier blanc : Parties utilisées

Les feuilles et les fruits.

Murier blanc : Précautions d'emploi

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Murier blanc : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité