Mouron blanc

Mouron blanc

Les plantes les plus consultées

Les plantes de Août

Nom latin: 

Stellaria media

Nom(s) vulgaire(s): 

Mouron des oiseaux, morgeline, herbe à oiseaux, bec-de-moineau, stellaire, stellaire intermédiaire.

Famille: 

Caryophyllacées

Période de récolte: 

Fleurs : Mars à octobre. Tige et feuilles : Toute l’année.

Mouron blanc : Propriétés

Le mouron blanc est un excellent tonique cardiaque. Il favorise la circulation du sang au niveau du cœur et stimule le muscle cardiaque (myocarde). Il tonifie l’organisme et permet de lutter contre la fatigue. Grâce à sa propriété diurétique (il améliore le fonctionnement de l’appareil urinaire), le mouron blanc agit efficacement contre les inflammations des reins (néphrites) et de la vessie (cystites). Cette plante a aussi un effet anti-inflammatoire, expectorant (elle dégage les voies respiratoires) et émollient (elle adoucit la peau). Elle est parfois recommandée en cas de pneumonie ou de congestion locale. Elle contient de la saponine, une molécule qui agit efficacement contre les affections cutanées (acné, eczéma, psoriasis).

Publicité

Mouron blanc : Histoire

Cette plante était déjà utilisée à des fins médicinales dans la Grèce antique. Elle figurait dans les écrits de Dioscoride. En France, elle était autrefois considérée comme une mauvaise herbe. Ce n’est qu’après le Moyen Âge que ses vertus ont été reconnues et qu’elle a commencé à être cultivée.

Le mouron blanc est aussi utilisé à des fins culinaires. Ses feuilles se consomment surtout cuites et se préparent comme les feuilles d’épinard.

Mouron blanc : Comment la reconnaître ?

Originaire d’Europe, le mouron blanc est assez répandu en France. On le trouve surtout en faible altitude, jusqu’à 2 000 m, dans les prairies ou en bordure des chemins. Sa tige mesure moins de 50 cm et porte des nœuds visibles à l’œil nu. Elle possède des feuilles ovales et des fleurs à pétales blancs dont la disposition évoque une étoile. Elles apparaissent dès février et égaient la plante jusqu’en novembre. Son fruit est une petite capsule qui s’ouvre en mûrissant. Ses graines sont très appréciées des oiseaux, raison pour laquelle cette plante est parfois surnommée mouron des oiseaux ou herbe à oiseaux.

Mouron blanc : Parties utilisées

Les parties aériennes.

Mouron blanc : Posologie

En usage externe
Contre les néphrites, les pneumonies et les congestions.
Appliquer directement la plante macérée sur le thorax, les reins ou les zones congestionnées.

En cas de doute sur la posologie, demander conseil à un médecin ou pharmacien spécialisé en phytothérapie.

En cas de persistance des symptômes, consultez un médecin.

Mouron blanc : Précautions d'emploi

Cette plante est contre-indiquée pendant la grossesse et déconseillée pendant l’allaitement.

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Mouron blanc : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité