Monotrope

Monotrope

Les plantes les plus consultées

Les plantes de Août

Nom latin: 

Monotropa hypopitys

Nom(s) vulgaire(s): 

Sucepin, suce-pin.

Famille: 

Ericacées

Monotrope : Propriétés

Le monotrope possède quelques propriétés intéressantes. Il exerce une action expectorante (il dégage les voies respiratoires) et antispasmodique (il prévient les contractions musculaires involontaires). Il est utilisé pour traiter les quintes de toux et les affections respiratoires telles que la bronchite et la coqueluche.

Publicité

Monotrope : Histoire

Originaire des régions tempérées de l’hémisphère nord, cette plante était déjà utilisée par les Indiens d’Amérique avant l’arrivée des premiers colons. Ils prélevaient le jus de la souche pour traiter les inflammations, les affections oculaires et les verrues. Elle est surnommée suce-pin, car elle parasite les conifères, en particulier les pins.

Monotrope : Comment la reconnaître ?

Le monotrope a la particularité d’être dépourvu de chlorophylle (plante mycohétérotrophe). Il colonise les arbres, mais s’alimente des champignons qu’il parasite. Cette plante herbacée pousse surtout dans les sous-bois, car elle peut parfaitement évoluer sans grande luminosité. Munie d’une seule tige, elle peut mesurer plus de 30 cm de long. Elle est normalement blanche, mais peut être légèrement rouge, voire jaune. Ses petites feuilles sont des écailles de moins de 10 mm de long qui recouvrent la tige. Ce sont ces parties de la plante qui sont utilisées en phytothérapie. Les fleurs, jaune clair ou rouges, sont pendantes et réunies en grappes. Elles sont toutes orientées du même côté. Le monotrope est présent partout en France, y compris en Corse.

Monotrope : Parties utilisées

Les feuilles.

Monotrope : Posologie

Pour la posologie, demander conseil à un médecin ou pharmacien spécialisé en phytothérapie.

En cas de persistance des symptômes, consultez un médecin.

Monotrope : Précautions d'emploi

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Monotrope : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité