Merisier

Merisier

Les plantes les plus consultées

Les plantes de Août

Nom latin: 

Prunus avium

Nom(s) vulgaire(s): 

Cerisier des oiseaux, cerisier des bois, cerisier sauvage, merisier sauvage.

Famille: 

Rosacées

Période de récolte: 

Feuilles : Mars à juin ; Fruits : Juin à juillet.

Merisier : Propriétés

Le merisier est un arbre très recherché pour son bois par les menuisiers et les charpentiers, mais qui est aussi employé à des fins médicinales. Ses fruits, ses feuilles, ses fleurs et son écorce ont plusieurs effets bénéfiques sur la santé. Ces parties de la plante ont des propriétés diurétiques (elles améliorent le fonctionnement de l’appareil urinaire), laxatives (elles facilitent le transit intestinal), anti-inflammatoires et rafraîchissantes. Le merisier est employé pour traiter les troubles digestifs (constipation), les maladies rhumatismales (arthrite, arthrose) et les troubles urinaires (calculs). Il est parfois indiqué pour combattre l’obésité.

Publicité

Le merisier peut être administré seul ou en association avec une autre plante ou produit naturel :
• Céleri (troubles urinaires)
• Gymnéma (obésité)

Merisier : Histoire

Des indices retrouvés sur des sites archéologiques d’Asie Mineure laissent penser que le merisier était déjà cultivé pour ses fruits au IVe siècle av. J.-C.

Merisier : Comment la reconnaître ?

Le merisier fait partie des rosacées, une vaste famille qui inclut plus de 3 300 espèces. Il se distingue par son tronc droit recouvert d’une fine écorce qui mesure entre 15 et 25 m de haut, ainsi que par ses fleurs blanches qui apparaissent au printemps. Ses feuilles elliptiques ont la particularité de posséder deux petites glandes rouges à leur base, juste sur le limbe. Son fruit, la merise, dont la couleur varie du rouge au noir, ressemble à s’y méprendre à une cerise. Le merisier pousse spontanément en Europe. On le trouve notamment dans les forêts et dans les haies, à moins de 2 000 m d’altitude. Il affectionne les sols frais, bien drainés et légèrement acides.

Merisier : Parties utilisées

L’écorce, les feuilles, les fleurs et les fruits.

Merisier : Précautions d'emploi

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Merisier : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité