Kolatier

Nom latin: 

Cola nitida

Nom(s) vulgaire(s): 

Cola, kola.

Famille: 

Sterculiacées

Période de récolte: 

décembre, janvier (à partir de la 15e année).

Kolatier : Propriétés

Riches en caféine, les graines de kolatier stimulent le système nerveux central, la vigilance (1) et les fonctions cognitives. Elles sont hypertensives, diurétiques et favorisent la dissolution des lipides. Elles sont également efficaces contre la fatigue (2) et le surmenage.

Publicité
Kolatier : Etudes scientifiques

(1) Kamimori GH, Multiple caffeine doses maintain vigilance during early morning operations. Aviat Space Environ Med. 2005 Nov;76(11):1046-50.

(2) Lieberman HR. The effects of ginseng, ephedrine, and caffeine on cognitive performance, mood and energy.Nutr Rev. 2001 Apr;59(4):91-102.

Kolatier : Histoire

Le kolatier est originaire des zones tropicales et équatoriales. En Afrique, il était mâché comme stimulant sexuel et nerveux. Importé en Europe au XVIe siècle, il est utilisé comme plante médicinale à partir du XIXe siècle. Aujourd'hui, la graine (ou noix) de kola sert à préparer un célèbre soda commercialisé partout dans le monde.

Kolatier : Comment la reconnaître?

Le kolatier pousse dans les régions chaudes et humides. L'arbre peut atteindre 15 m de haut. Ses feuilles sont oblongues et portent de petites fleurs jaunes rassemblées en grappes. Son fruit renferme plusieurs noix. Elles sont blanches ou roses et deviennent brunes une fois sèches.

Kolatier : Parties utilisées

Les graines ou noix de kola.

Kolatier : Posologie

En usage interne

Contre l'asthénie et le surmenage

Gélules de poudre dosées à 450 mg ou gélules d'extrait sec dosées à 200 mg : 2 le matin et 2 à midi avec un verre d'eau.

Ou

Soluté buvable : 1 sachet par jour dilué dans de l'eau ou du jus de fruits, de préférence au moment des repas.

Ou

Granulés : 1 cuillère à soupe le matin, et 1 à midi, avant les repas.

En cas de persistance des symptômes, consultez un médecin.

Kolatier : Précautions d'emploi

A forte dose, la prise de kolatier peut être à l’origine d’insomnies, de tremblements, de céphalées, de nervosité ou de tachycardie. Respectez bien les doses et demandez conseil à un médecin en cas de doute. Attention : La caféine est considérée comme une substance dopante.

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité