Khella

Khella

Les plantes les plus consultées

Les plantes de Août

Nom latin: 

Ammi visnaga

Nom(s) vulgaire(s): 

Herbe d’évêque, herbe au cure-dents.

Famille: 

Apiacées (Ombellifères)

Période de récolte: 

A la fin de l’été.

Khella : Propriétés

L’huile essentielle extraite des graines de khella contient de la visnagine, un principe actif apprécié pour son effet vasodilatateur (il augmente le calibre des veines et des artères). Il favorise la dilatation des artères du cœur (les coronaires) tout en améliorant la circulation sanguine vers le muscle cardiaque, le myocarde. Pour cette raison, cette plante est très efficace dans la prévention des angines de poitrine et les infarctus du myocarde (crises cardiaques). Grâce à sa propriété antispasmodique, elle permet de traiter les contractions involontaires des bronches, des coronaires et des uretères. La khella a aussi une propriété diurétique (elle améliore le fonctionnement de l’appareil urinaire) et antiseptique (elle désinfecte les plaies). Elle permet de traiter les calculs urinaires, les douleurs rénales et les coliques néphrétiques. Elle est aussi parfois employée pour soulager les douleurs dentaires, les symptômes de certaines affections respiratoires (asthme, coqueluche) et pour réguler le système nerveux central.

Publicité

Khella : Histoire

Les Egyptiens connaissaient l’action relaxante de l’huile essentielle de khella. Ils s’en servaient pour éliminer les calculs rénaux et soulager les douleurs provoquées par les coliques néphrétiques.

Khella : Comment la reconnaître ?

Originaire du bassin méditerranéen, la khella est aujourd’hui surtout cultivée en Afrique du Nord (Egypte, Maroc) et au Proche-Orient. Cette plante herbacée à racine pivotante mesure entre 20 et 80 cm de haut. Sa tige robuste est recouverte de grandes feuilles. Ses fleurs blanches s’épanouissent en été. Elles donnent naissance à un petit fruit lisse et ovale, gris au brun, au goût amer.

Khella : Parties utilisées

Les graines.

Khella : Posologie

En usage interne
Suppositoires : 100 à 200 mg de khelline par jour.

En cas de doute sur la posologie, demander conseil à un médecin ou pharmacien spécialisé en phytothérapie.

En cas de persistance des symptômes, consultez un médecin.

Khella : Précautions d'emploi

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Khella : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité