Jalap

Jalap

Les plantes les plus consultées

Les plantes de Août

Nom latin: 

Exogonium officinale, Ipomoea purga, Convolvulus jalapa

Nom(s) vulgaire(s): 

Jalap tubéreux, jalap du Mexique.

Famille: 

Convolvulacées

Jalap : Propriétés

Le jalap est convoité en phytothérapie pour sa racine. Elle a une propriété purgative (elle nettoie l’organisme et l’aide à évacuer les déchets) et vermifuge (elle combat les vers et les intestins qui colonisent l’appareil digestif). Elle favorise l’élimination de l’eau et le transit intestinal. Cette plante est surtout indiquée dans la prise en charge des hémorragies cérébrales et des hydropisies (rétentions de liquides). Elle est aussi employée pour traiter les congestions provoquées par l’interruption des règles et, plus rarement, les œdèmes d’origine cardiaque. Les bienfaits thérapeutiques de la racine de jalap se doivent à la présence de glucorésine, un principe actif que l’on retrouve dans plusieurs légumes tels que l’aubergine et la courgette. Comme la caféine, la glucorésine a un effet laxatif et contribue à combattre la constipation.

Publicité

Jalap : Histoire

Le jalap est une plante herbacée originaire du Mexique.

Jalap : Comment la reconnaître ?

Comme les autres plantes appartenant à la famille des convolvulacées, le jalap est surtout présent dans les régions tropicales et subtropicales. On le distingue par ses feuilles alternes en forme de cœur et ses grandes fleurs roses ou violettes qui ressemblent à s'y méprendre à celles du liseron.

Jalap : Parties utilisées

La racine.

Jalap : Posologie

En usage interne
Pilules : 0,50 à 2 g par jour
Ou
Résine : Mélanger 80 g de jalap broyé, 20 g de scammonée et 10 g de turbith végétal dans 1 litre d’alcool à 60°. Laisser macérer pendant 10 jours tout en remuant la préparation de temps en temps. Filtrer avant de boire.

En cas de doute sur la posologie, demander conseil à un médecin ou pharmacien spécialisé en phytothérapie.

En cas de persistance des symptômes, consultez un médecin.

Jalap : Précautions d'emploi

Le jalap est contre-indiqué chez les femmes enceintes ou qui allaitent, ainsi que chez les personnes atteintes d’appendicite chronique.

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Jalap : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité