Hysope

Nom latin: 

Hyssopus officinalis

Nom(s) vulgaire(s): 

Hyope

Famille: 

Lamiacées

Période de récolte: 

Juin, juillet, août, septembre.

Hysope : Propriétés

L’hysope est antispasmodique et aide à lutter contre l’asthme et la bronchite. Son huile essentielle possède des propriétés contre les ecchymoses et les cicatrices. En usage externe, la plante régule la transpiration.

Publicité
Hysope : Etudes scientifiques

Inconnues.

Hysope : Histoire

L'hysope est originaire du Maghreb, du Caucase et d'Europe.

Hysope : Comment la reconnaître?

Cette plante vivace pousse dans les régions méditerranéennes et en Asie occidentale. Ses tiges peuvent atteindre 60 cm de haut et supportent des feuilles courtes et fines. Au sommet se trouvent des fleurs bleues ou violettes disposées en épi. Elles fleurissent d’un seul côté de la tige et sont toutes tournées du même côté.

Hysope : Parties utilisées

Les sommités fleuries

Hysope : Posologie

En usage interne

Contre l’asthme et les bronchites

Infusion : Laisser infuser 2 cuillères à café de fleurs séchées dans une tasse d’eau bouillante, durant 5 à 10 minutes. Filtrer et boire 3 tasses par jour.

En usage externe

Contre les traumatismes, les ecchymoses, les cicatrices.

Préparations à base d’huile essentielle : 2 ou 3 applications par jour.

En cas de persistance des symptômes, consultez un médecin.

Hysope : Précautions d'emploi

L’huile essentielle d’hysope ne doit jamais être consommée en usage interne et est contre-indiquée chez la femme enceinte. La plante ne possède pas d’autres risques connus à ce jour, aux doses recommandées. En cas de doute, demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien avant toute prise.

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Hysope : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité