hibiscus (karkade)

Les plantes les plus consultées

Nom latin: 

Hibiscus sabdariffa

Nom(s) vulgaire(s): 

Karkadé, bissap, oseille rouge de Guinée, thé rose d’Abyssinie, roselle, thé Karak, thé de l’Empire.

Famille: 

Malvacées

Période de récolte: 

Octobre.

hibiscus (karkade) : Propriétés

Grâce à son action diurétique, l’hibiscus est utilisé dans la prise en charge de l’hypertension. Cette plante contribue à assurer une bonne circulation sanguine (grâce aux anthocyanosides qu’elle contient) et à lutter contre les infections bactériennes. On l’emploie pour traiter les inflammations des voies respiratoires et les spasmes qui apparaissent au niveau de l’appareil digestif ou de l’utérus. Apprécié pour son effet laxatif, l’hibiscus agit efficacement contre la constipation et les problèmes de digestion. En usage externe, il soigne les abcès et les lésions cutanées causées par l’eczéma. Il apaise également les démangeaisons, notamment après une piqûre d’insecte.

Publicité
hibiscus (karkade) : Etudes scientifiques

Une étude récente réalisée en Iran révèle qu’un traitement de 15 jours à base de fleurs d’hibiscus permet de faire baisser la tension artérielle.

hibiscus (karkade) : Histoire

L’hibiscus est utilisé depuis l’Antiquité. Les premières plantes ont été introduites en Europe par les Maures d’Espagne, au XIIe siècle.

hibiscus (karkade) : Comment la reconnaître?

L’hibiscus est une plante annuelle que l’on trouve dans les régions tropicales et subtropicales. Il est surtout cultivé en Egypte, au Soudan, en Chine, en Thaïlande et au Mexique. Sa tige blanchâtre peut mesurer jusqu’à 2 m de hauteur. Il possède de grandes feuilles. Celles qui se trouvent sur la tige sont palmées et se divisent en 3 folioles.

hibiscus (karkade) : Parties utilisées

Les fleurs. Elles sont séchées, découpées et pulvérisées avant d’être consommées sous forme d’infusion, de décoction, de sachets-doses ou d’extraits secs (gélules).

hibiscus (karkade) : Posologie

En usage interne

Contre les inflammations des voies respiratoires, les spasmes gastro-intestinaux et la fatigue.

Infusion : Faire bouillir 1 cuillère à soupe de fleurs séchées pour 1 litre d’eau. Laisser infuser pendant 10 minutes. Boire 1 à 3 tasses par jour.

Ou Sachet-dose : Introduire 1 sachet-dose dans 20 cl d’eau bouillante. Boire 1 à 3 tasses par jour.

Ou Gélules (50 mg) : 3 à 6 gélules par jour. Répartir les doses au cours de la journée (3 prises de 1 ou 2 gélules).

En usage externe

Contre les abcès et les lésions cutanées. Compresses : Faire bouillir 15 g de fleurs séchées pour 1 litre d’eau. Laisser frémir 20 minutes. Etendre la préparation sur un linge et appliquer directement sur les lésions, 2 ou 3 fois par jour.

hibiscus (karkade) : Précautions d\'emploi

Des allergies ont été observées chez certains patients. Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

hibiscus (karkade) : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité