Guarana

Nom latin: 

Paullinia cupana var. sorbilis

Nom(s) vulgaire(s): 

Guarana

Famille: 

Sapindacées

Période de récolte: 

Septembre

Guarana : Propriétés

Le guarana contient de la caféine, de l’amidon et des tanins, des substances qui aident à lutter contre l’asthénie et les troubles digestifs légers. Diverses études ont démontré qu’il peut améliorer l’attention (1) et les performances cognitives (mémoire, apprentissage…) (2). Le guarana est aussi utilisé en complément de régimes amaigrissants.

Publicité
Guarana : Etudes scientifiques

(1) Kamimori GH, Johnson D, et al. Multiple caffeine doses maintain vigilance during early morning operations. Aviat Space Environ Med. 2005 Nov;76(11):1046-50.

(2) Haskell CF, Kennedy D, et al. A double-blind, placebo-controlled, multi-dose evaluation of the acute behavioural effects of guarana in humans. J Psychopharmacol. 2007 Jan;21(1):65-70.

Guarana : Histoire

En Amazonie et au Paraguay, le guarana est utilisé depuis l’époque précolombienne pour ses vertus stimulantes. La plante a longtemps été tenue pour aphrodisiaque.

Guarana : Comment la reconnaître?

Le guarana est une plante grimpante qui peut atteindre 12 m de long. Elle possède de grandes feuilles comprenant 5 folioles ovales. Ses fruits, arrondis et rouges, renferment des graines noires.

Guarana : Parties utilisées

Les graines.

Guarana : Posologie

En usage interne

Contre l’asthénie

Gélules à 400 mg d’extrait sec : 3 à 6 par jour au moment des repas.

Contre le surpoids (en association à un régime amaigrissant)

Gélules à 200 mg d’extrait sec : 2 à 4 par jour.

Contre la diarrhée légère

Poudre : Laisser infuser 2 cuillères à café rases dans 25 cl d’eau bouillante, durant 15 minutes. Boire 2 à 3 tasses par jour.

En cas de persistance des symptômes, consultez un médecin.

Guarana : Précautions d'emploi

Le guarana n’est pas dangereux s’il est consommé aux doses prescrites. A fortes doses (plus de 100 mg), la caféine peut être à l’origine de nausées, d’insomnies, de tremblements, de tachycardie, de maux de tête et de douleurs d’estomac. Elle présente un risque pour la femme enceinte. Enfin, elle est considérée comme une substance dopante.

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Guarana : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité