Fève des marais

Fève des marais

Les plantes les plus consultées

Les plantes de Août

Nom latin: 

Vicia faba

Nom(s) vulgaire(s): 

Gourgane, féverole.

Famille: 

Fabacées

Période de récolte: 

Mars à mai ou mai à juin (selon les régions).

Fève des marais : Propriétés

La fève des marais est convoitée en phytothérapie pour son action diurétique (elle améliore le fonctionnement de l’appareil urinaire). Elle est indiquée par voie interne pour traiter les infections urinaires, les crises de goutte, les maladies rhumatismales, les cystites (inflammations de la vessie), les lombalgies (sciatiques), les coliques néphrétiques et hépatiques. Cette plante apaise également les douleurs qui se déclarent au sein des voies urinaires et hépatiques (effet sédatif). Elle est souvent recommandée dans les régimes alimentaires en raison de sa teneur en vitamines B et C, en fer, en magnésium, en potassium et en antioxydants. Elle est également riche en fibres, ce qui lui permet de réguler le transit intestinal et de lutter contre le diabète.

Publicité

Fève des marais : Histoire

Les graines des fèves sont consommées depuis des millénaires, en farines ou comme légumes. Cette plante était déjà mentionnée dans le capitulaire De Villis de Charlemagne, un acte législatif rédigé entre la fin du VIIIe siècle et le début du IXe siècle. La fève des marais était autrefois introduite dans la traditionnelle galette des Rois avant d’être remplacée par une figurine en porcelaine.

Fève des marais : Comment la reconnaître ?

Probablement originaire du bassin méditerranéen, la fève des marais est une des premières légumineuses cultivées par l’Homme. Elle possède des tiges robustes pouvant atteindre 70 cm de haut, et des feuilles munies de folioles ovales. Ses petites fleurs blanches donnent naissance à des gousses vertes de 15 à 20 cm de long qui renferment entre 2 et 8 fèves.

Fève des marais : Parties utilisées

Les fleurs et les gousses.

Fève des marais : Posologie

En usage interne
Contre les lombalgies et les coliques néphrétiques.
Infusion : Faire bouillir 30 g de fleurs dans 1 litre d’eau.
Boire 3 tasses par jour en dehors des repas.
Contre les lombalgies, les rhumatismes et les affections urinaires.
Décoction : Plonger les fleurs dans de l’eau froide. Faire bouillir entre 30 et 60 g dans 1 litre d’eau.
Boire 3 tasses par jour en dehors des repas.
Contre les cystites.
Sirop : Mélanger 15 g d’extrait fluide de gousses de fève de marais, 5 g d’extrait mou de stigmates de maïs et 400 ml de sirop des cinq racines.
Prendre 2 à 3 cuillères à soupe par jour.

Ou

Extrait fluide (gousses) : 1 à 2 g par jour.

En cas de persistance des symptômes, consultez un médecin.

Fève des marais : Précautions d'emploi

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Fève des marais : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité