Estragon

Estragon

Les plantes les plus consultées

Les plantes de Août

Nom latin: 

Artemisia dracunculus

Nom(s) vulgaire(s): 

Serpentine, serpentaire, herbe dragon, armoise âcre, armoise potagère, targon, fargon, dragone.

Famille: 

Astéracées

Période de récolte: 

Mai à octobre.

Estragon : Propriétés

Très cultivée dans nos jardins, cette plante aromatique possède des propriétés intéressantes. Son huile essentielle a un effet relaxant, antispasmodique (elle prévient les contractions musculaires involontaires), tonique (elle stimule l’appareil digestif), anti-inflammatoire et anticancéreux. L’estragon est indiqué chez les personnes qui souffrent de troubles gastro-intestinaux (digestions difficiles, crampes d’estomac, diarrhées) et de problèmes respiratoires (asthme). On l’utilise aussi pour traiter les inflammations des vaisseaux lymphatiques pendant l’allaitement (lymphangites), les rhinites allergiques (rhumes des foins), les crises de hoquet, les affections cutanées (eczéma, urticaire) et les troubles du sommeil (insomnies). En gynécologie, il est employé pour soulager les douleurs pendant les règles.

Publicité

Estragon : Histoire

Les Grecs et les Romains utilisaient l’estragon pour soigner les morsures de serpents. En France, les moines commencèrent à le cultiver à partir du XVIe siècle.

L’estragon est une herbe très appréciée dans les cuisines. Ingrédient indispensable à l’élaboration de la sauce béarnaise, il accompagne les salades, les viandes et les poissons (cabillaud).

Estragon : Comment la reconnaître ?

Originaire d’Europe centrale, cette plante herbacée peut atteindre jusqu’à 1 m de haut. L’estragon est très cultivé en France. Il affectionne les sols fertiles et les régions ensoleillées. Très touffu, il prend la forme d’un buisson en grandissant. Il possède de fines et longues feuilles vertes, ainsi que de petites fleurs jaunes.

Estragon : Parties utilisées

Les feuilles et l’huile essentielle.

Estragon : Posologie

En usage interne
Contre les allergies aux pollens (rhinites allergiques).
Versez 2 gouttes d’huile essentielle d’estragon sur un sucre, dans du miel ou de l’huile d’olive, 3 fois par jour, pendant une semaine ou 10 jours.
N.B. : Pensez à badigeonner l’intérieur de vos narines à l’huile d’olive avant une possible exposition à l’allergène afin de soulager les symptômes.

En usage externe
Contre les lymphangites.
Cataplasmes : Résine de térébenthine et huiles essentielles d’estragon, de pin, de lavande, de gaulthérie, de gingembre, de cajeput et de melaleuca. Diluer à 10% dans de l’huile d’amande douce. Appliquer des cataplasmes d’argile puis de la préparation obtenue sur les seins.
N.B. : Veillez à bien rincer avant l’allaitement.

En cas de persistance des symptômes, consultez un médecin.

Estragon : Précautions d'emploi

L’huile essentielle d’estragon est contre-indiquée chez les personnes qui suivent un traitement anticoagulant. Elle est déconseillée pendant la grossesse et l’allaitement.

Publicité

Estragon : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité