Epilobe

Nom latin: 

Epilobium parviflorum, epilobium angustifoliuma

Nom(s) vulgaire(s): 

Epilobe à petites feuilles, épilobe en épi.

Famille: 

Onagracées

Période de récolte: 

Juin à septembre.

Epilobe : Propriétés

L’épilobe est surtout utilisé pour améliorer les symptômes associés à l’hypertrophie bénigne de la prostate. L’effet bénéfique de cette plante se doit à la présence d’œnothéines A et B. Ces substances agissent sur le fonctionnement de l’appareil urinaire. Elles améliorent le débit urinaire du patient et réduisent le nombre de mictions nocturnes.

Epilobe : Histoire

L’épilobe était particulièrement apprécié des Indiens d’Amérique. Au XVIIe siècle, le botaniste et physicien anglais Nicholas Culpeper est le premier à mentionner ses vertus thérapeutiques dans son ouvrage The English Physician. C’est surtout grâce au célèbre livre de Maria Treben, intitulé La santé à la pharmacie du Bon Dieu, que cette plante gagne en popularité à partir du XXe siècle.

Epilobe : Comment la reconnaître?

L’épilobe est une plante herbacée qui mesure généralement entre 30 et 70 cm de haut, mais qui peut atteindre 2 mètres. Elle existe sous plusieurs variétés. Epilobium parviflorum et Epilobium angustifolium sont les variétés les plus répandues en Europe. La première possède des feuilles velues en forme de fer de lance et de petites fleurs de couleur rose pâle. La deuxième a des fleurs plus grandes disposées en épi, roses également. Cette plante est surtout présente en montagne (jusqu’à 2 500 m d’altitude), en forêt, dans les talus et les ravins humides.

Epilobe : Parties utilisées

Les fleurs et les feuilles.

Epilobe : Posologie

En usage interne

Pour soulager les symptômes de l’adénome de la prostate (hypertrophie).

Infusion : Mélanger 50 g de feuilles d’épilobe avec 50 g de bruyère (fleurs), de busserole (feuilles), de cyprès (cônes) et d’ortie piquante (racines).

Faire bouillir une cuillère à soupe du mélange obtenu pour 1 tasse d’eau, pendant 3 minutes.

Laisser infuser 10 minutes. Boire entre 2 et 3 tasses par jour, 15 jours par mois.

Epilobe : Précautions d\'emploi

L’épilobe est une plante bien tolérée et aucun effet indésirable associé n’a été signalé jusqu’à présent. Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Epilobe : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité