Digitale

Digitale

Les plantes les plus consultées

Les plantes de Décembre

Publicité

Nom latin: 

Digitalis purpurea

Nom(s) vulgaire(s): 

Dé de bergère, gant de bergère, gant de Notre-Dame, queue-de-loup.

Famille: 

Scrofulariées.

Période de récolte: 

Mai à septembre.

Digitale : Propriétés

Grâce à son effet tonicardiaque, la digitale contribue à ralentir et à régulariser les contractions cardiaques. C’est pourquoi elle est utilisée pour traiter des pathologies du cœur telles que l’insuffisance du myocarde (muscle du cœur), l’arythmie, l’asystolie (arrêt cardiaque) et la tachycardie (accélération du rythme cardiaque). Cette plante a également des propriétés diurétiques. Elle agit contre les néphrites (inflammations des reins), les oliguries (diminution du volume des urines), les œdèmes et les ascites (accumulation de liquide au niveau du péritoine).

Publicité

Digitale : Histoire

La digitale a été décrite au XVIe siècle par le botaniste allemand Fuchs. La digitaline, son principe actif, a été cristallisée en 1868.

Digitale : Comment la reconnaître?

Originaire d’Europe, d’Afrique du Nord et d’Asie, la digitale peut mesurer jusqu’à 1,80 m de haut. Ses nombreuses fleurs, généralement roses, se succèdent de la base au sommet. Elles contiennent deux lèvres qui forment une sorte de clochette. Elle possède des feuilles vertes dentelées et légèrement velues. En France, la digitale est surtout présente dans les Vosges et dans le Massif central.

Digitale : Parties utilisées

Les feuilles.

Digitale : Posologie

En usage interne, la digitale s'utilise en infusion, en macération, en pilules ou en teinture.

Demander conseil à un pharmacien spécialisé.

Digitale : Précautions d\'emploi

En raison de la sa toxicité, la digitale nécessite une posologie adaptée à chaque patient et à la pathologie à traiter. Cette plante peut entraîner plusieurs effets indésirables tels que des troubles digestifs (nausées, vomissements, diarrhées), des vertiges, des maux de tête, une anémie et des troubles visuels (diplopie). Elle est contre-indiquée en cas d’aortite (inflammation de l’aorte), d’embolie, d’anévrisme, d’hémorragie cérébrale, de maladie de Basedow ou de fièvre typhoïde. Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins.

Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Digitale : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité