Cotonnier

Cotonnier

Les plantes les plus consultées

Les plantes de Août

Nom latin: 

Gossypium arboreum, Gossypium barbadense, Gossypium herbaceum, Gossypium hirsutum.

Nom(s) vulgaire(s): 

Cotonnier en arbre

Famille: 

Malvacées

Période de récolte: 

Septembre à octobre.

Cotonnier : Propriétés

Le cotonnier est un arbre exotique surtout connu pour la fibre végétale qu’il produit, le coton, omniprésent dans l’industrie du textile. Cette plante suscite également l’intérêt des phytothérapeutes pour son huile issue des graines. Riche en acides gras (oméga-6) et en vitamines, elle a des propriétés antioxydantes (elle ralentit le vieillissement), émollientes (elle adoucit la peau et la rend plus élastique) et antalgiques (elle apaise les douleurs). Elle est surtout indiquée dans la prise en charge des problèmes de peau (peaux sèches ou sensibles, acné, boutons, rides). Le cotonnier entre dans la composition de plusieurs soins du visage (laits, lotions, huiles de massage).

Publicité

Cotonnier : Histoire

Le cotonnier est cultivé depuis plus de 5 000 ans. Les médecins traditionnels africains utilisent ses racines et ses feuilles depuis des millénaires pour traiter les troubles hépatiques, les saignements de nez, la toux et les règles douloureuses. En Asie, il est employé pour soulager les symptômes de la ménopause (bouffées de chaleur, transpiration excessive). Son huile servait également à soigner les piqûres d’insectes et les morsures de serpents.

Cotonnier : Comment la reconnaître ?

Le cotonnier est un arbre originaire des régions tropicales et subtropicales qui peut atteindre jusqu’à 7 mètres de haut à l’état sauvage, mais qui dépasse rarement 1,50 m en culture. Très touffu, il possède de grandes feuilles vertes et de belles fleurs à pétales jaunes ou blanc crème qui égaient l’arbre en été et au début de l’automne. Ses fruits sont des capsules vertes qui deviennent marron en mûrissant. Elles renferment plusieurs dizaines de graines noires munies de fibres blanches qui servent à la fabrication du coton.

Cotonnier : Parties utilisées

L’huile végétale extraite des graines.

Cotonnier : Précautions d'emploi

L’huile du cotonnier s’oxyde facilement. Il convient de la protéger de la lumière et de la chaleur, de la placer dans un endroit où la température n’excède pas 20°C. Ne pas dépasser deux applications par jour.

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Cotonnier : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité