Coloquinte

Coloquinte

Les plantes les plus consultées

Les plantes de Décembre

Nom latin: 

Citrullus colocynthis

Famille: 

Cucurbitacées

Période de récolte: 

Septembre à décembre.

Coloquinte : Propriétés

La coloquinte est essentiellement utilisée pour sa propriété purgative. La pulpe de son fruit contient des molécules qui facilitent le transit intestinal, raison pour laquelle on l’emploie en tant que laxatif violent. Cette sorte de courge est indiquée dans la prise en charge des états congestifs, de la goutte, des urémies (diminution du volume d’urée généralement associée à une insuffisance rénale), des ascites (accumulation de liquide au niveau du péritoine) et des cirrhoses. La coloquinte est aussi parfois utilisée en cas d’asystolie (arrêt cardiaque).

Publicité

Coloquinte : Histoire

La coloquinte provient des zones désertiques et sablonneuses du continent africain. Elle figurait déjà dans le capitulaire De Villis de Charlemagne, un acte législatif rédigé entre la fin du VIIIe siècle et le début du IXe siècle. On y trouve également une mention dans la Bible. Le Temple de Salomon, situé à Jérusalem, aurait été décoré de sculptures de coloquintes.

Coloquinte : Comment la reconnaître?

La coloquinte est une plante rampante qui mesure entre 20 et 50 cm de hauteur. Ses fleurs jaunes apparaissent en été. Son fruit, de forme circulaire, ressemble à première vue à une petite pastèque. Il a la taille d’une orange (entre 5 et 10 cm de diamètre). Cette plante affectionne les zones ensoleillées. Elle est souvent utilisée comme légume de décoration et on la trouve dans de nombreux jardins.

Coloquinte : Parties utilisées

La pulpe du fruit.

Coloquinte : Posologie

En usage interne, la coloquinte s'utilise en extrait, en pilules ou en vin.

Demander conseil à un pharmacien spécialisé.

Coloquinte : Précautions d\'emploi

La coloquinte est contre-indiquée chez les personnes atteintes de spasmes intestinaux, d’hémorroïdes, d’infection bactérienne provoquée par un colibacille (colibacillose), d’inflammation de l’intestin grêle (entérite) ou de congestion pelvienne. Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Coloquinte : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité