Cimicifuga

Nom latin: 

Cimicifuga Racemosa (Actaea racemosa)

Nom(s) vulgaire(s): 

Actée à grappes noires, cimicifuge

Famille: 

Renonculacées

Période de récolte: 

Septembre à novembre.

Cimicifuga : Propriétés

Le cimicifuga activerait la production d'estrogènes et apaiserait ainsi certains troubles de la ménopause comme les bouffées de chaleur et la dépression (1). Ces propriétés font toutefois l'objet d'études contradictoires (2). La plante est aussi utilisée pour réduire les troubles gynécologiques (règles abondantes, absentes), les inflammations génitales ou le prurit vulvaire. Enfin, elle pourrait être intéressante en cas d’hypertension et de nervosisme.

Publicité
Cimicifuga : Etudes scientifiques

(1) Wuttke W, The Cimicifuga preparation BNO 1055 vs. conjugated estrogens in a double-blind placebo-controlled study: effects on menopause symptoms and bone markers. Maturitas. 2003 Mar 14;44 Suppl 1:S67-77.

(2) Pockaj BA, Phase III double-blind, randomized, placebo-controlled crossover trial of black cohosh in the management of hot flashes: NCCTG Trial N01CC1. J Clin Oncol. 2006 Jun 20;24(18):2836-41.

Cimicifuga : Histoire

Le cimicifuga est originaire du nord-est de l'Amérique. Il était utilisé par les Indiens comme sédatif, pour soulager les morsures de serpents, les troubles gynécologiques et les maux de tête. La plante a été utilisée en remplacement des traitements hormonaux de la ménopause dès les années 1950.

Cimicifuga : Comment la reconnaître?

Les tiges du cimicifuga peuvent atteindre 2 mètres de hauteur. Ses feuilles sont lobées et dentées. Ses fleurs blanches forment de longs épis au sommet des tiges. Les racines donnent de nombreuses radicelles. Attention : ne pas confondre le cimicifuga avec l'actée à grappes bleues (Caulophyllum thalictroides) et l'actée à grappes blanches (Actaea alba) qui sont toxiques.

Cimicifuga : Parties utilisées

La racine.

Cimicifuga : Posologie

Seul un médecin peut établir un traitement à base de cimicifuga, quelle qu'en soit sa forme (infusion, décoction, etc.). En cas de persistance des symptômes, consultez un médecin.

Cimicifuga : Précautions d'emploi

Le cimifuga doit être pris sur avis médical uniquement. Il est contre-indiqué en cas de cancer du sein, de grossesse et d’allaitement. La plante peut causer des effets indésirables tels que des troubles gastriques ou des maux de têtes.

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité