Cèdre de l'atlas

Cèdre de l'atlas©Istock

Nom latin: 

Cedrus atlantica

Nom(s) vulgaire(s): 

Cèdre bleu, cèdre de l’Atlantique, bois de cèdre.

Famille: 

Pinacées

Période de récolte: 

Toute l’année.

Cèdre de l'atlas : Propriétés

- Le cèdre de l’Atlas est convoité par les phytothérapeutes pour son huile essentielle qui possède de nombreux bienfaits. Elle exerce une action décongestionnante (elle dégage les voies respiratoires),astringente (elle assèche les tissus et facilite la cicatrisation),diurétique (elle améliore le fonctionnement de l’appareil urinaire),antifongique (elle lutte contre les champignons responsables d’infections),antiseptique (elle désinfecte les plaies) et tonique (elle renforce le cuir chevelu). Elle est indiquée dans la prise en charge de la toux, des affections respiratoires (rhumes, bronchites),des plaies, des gerçures, des contusions et des mycoses cutanées. On l’emploie également pour stimuler le système immunitaire, pour éliminer la cellulite ainsi que pour traiter les cheveux gras, les pellicules et la chute des cheveux. Elle s’administre généralement sous forme de massage (application locale). Elle peut aussi être inhalée pour combattre le stress, l’anxiété, les tensions nerveuses et les troubles du sommeil (insomnies).

Publicité

Cèdre de l'atlas : Histoire

- Cette variété de cèdre tire son nom de la chaîne montagneuse où il évolue au nord de l’Afrique, l’Atlas.

Cèdre de l'atlas : Comment la reconnaître?

- Le cèdre d’Atlantique est un arbre impressionnant qui peut atteindre plus de 50 m de haut. Originaire d’Afrique du Nord, il est surtout présent au Maroc et en Algérie. Il se distingue par sa longévité et est capable de vivre plus de 2 000 ans. Il pousse spontanément dans les régions montagneuses, entre 1 500 et 2 500 m d’altitude. Ses feuilles sont de petites aiguilles vertes.

Cèdre de l'atlas : Parties utilisées

- L’huile essentielle.

Cèdre de l'atlas : Précautions d\'emploi

- L’huile essentielle de cèdre de l’Atlas est réservée à l’usage externe. Elle est contre-indiquée chez les femmes enceintes, chez les jeunes enfants et chez les personnes qui souffrent d’épilepsie. Cette huile essentielle est parfois confondue avec celle du cèdre de Virginie.

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité