Camphrier

Camphrier

Nom latin: 

Cinnamomum camphora

Nom(s) vulgaire(s): 

Arbre à camphre, ravintsara.

Famille: 

Lauracées

Période de récolte: 

Automne

Camphrier : Propriétés

- L’huile essentielle de camphrier est utilisée en phytothérapie pour son action anti-inflammatoire, expectorante (elle dégage les voies respiratoires), anti-oxydante (elle ralentit le vieillissement cellulaire), antibactérienne, antivirale, antifongique (elle lutte contre les champignons responsables d’infections), analgésique (elle apaise les douleurs) et antiseptique (elle désinfecte les plaies). Elle est indiquée en usage externe dans la prise en charge des rhumatismes inflammatoires (arthrite), des affections respiratoires (toux, rhumes, asthme, bronchites), des troubles de la circulation sanguine (jambes lourdes) et de l'acné. Grâce à son action tonique cardiaque, elle contribue à prévenir les accidents cardiovasculaires. On l’emploie également pour soigner les maux de tête, les migraines et pour lutter contre la fatigue. Cette plante est appréciée des sportifs qui l’utilisent afin de chauffer leurs muscles avant une activité physique.

Publicité

Camphrier : Histoire

- A la fin du XIIIe siècle, Marco Polo mentionnait déjà l’utilisation du camphrier lors de ses expéditions en Chine, où ses bienfaits sont connus depuis plus de 2 000 ans. Cet arbre est le symbole de la ville japonaise d’Hiroshima.

Camphrier : Comment la reconnaître?

- Le camphrier est un arbre originaire d’Asie très présent en Chine, au Japon et en Corée. Il est aujourd’hui cultivé dans les régions tempérées du monde. Cet arbre élancé mesure généralement entre 15 et 25 m de haut. Son tronc est recouvert d’une écorce rougeâtre. Il possède de grandes feuilles ovales et persistantes. Ses fleurs jaunes donnent naissance à des baies rouges.

Camphrier : Parties utilisées

- L’huile essentielle extraite des feuilles et du bois, alcool camphré.

Camphrier : Précautions d\'emploi

- L’huile essentielle extraite des feuilles est contre-indiquée pendant le premier trimestre de la grossesse, et déconseillée chez les enfants de moins de 7 ans. L’usage de cette plante en voie interne ne peut être envisagé que sur recommandation du médecin.

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Camphrier : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité