Bourrache

Nom latin: 

Borago officinalis

Nom(s) vulgaire(s): 

bourrage, langue de boeuf.

Famille: 

Borraginacées.

Période de récolte: 

Bourrache : Propriétés

La bourrache est surtout utilisée pour l’huile tirée de ses graines. Cette dernière aurait des effets bénéfiques en dermatologie (sécheresse cutanée, perte d’élasticité, vieillissement de la peau). Les fleurs de la plante sont, elles, utilisées pour leurs effets sudorifiques, adoucissants et diurétiques. En infusion, elles apaisent les rhumes et les affections bronchiques aiguës bénignes.

Publicité
Bourrache : Histoire

La bourrache est originaire du Proche-Orient. Elle fut introduite en Europe par les Romains. On retrouve les premiers écrits sur cette plante au 18e siècle en Angleterre. En 1631, la bourrache est listée parmi les herbes que doivent emporter les colons partant s’établir en Nouvelle-Angleterre.

Bourrache : Comment la reconnaître?

La bourrache est une plante herbacée qui atteint 50 cm de haut. Elle est recouverte de poils piquants. Les tiges, creuses, sont très ramifiées et portent des feuilles ovales vert clair, rudes au toucher. Les fleurs bleues s’ouvrent de mai à septembre. Les petits fruits groupés par 3 contiennent chacun une graine.

Bourrache : Parties utilisées

Les fleurs et les graines.

Bourrache : Posologie

EN USAGE INTERNE

Contre la perte d’élasticité, le vieillissement de la peau et la sécheresse cutanée

Capsules molles de 150 mg d’huile de bourrache : 1 capsule 2 fois par jour avant les repas.

En cas de persistance des symptômes, consultez un médecin.

Bourrache : Précautions d'emploi

L’usage de la plante en infusion est déconseillé. L’huile extraite des graines ne présente aucun risque à ce jour. Il est préférable de la consommer en capsules (elle se conserve mal en flacon). La bourrache est cependant contre-indiquée chez l’enfant de moins de 6 ans et la femme enceinte ou allaitante.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité