Bois de panama

Nom latin: 

Quillaja saponaria

Nom(s) vulgaire(s): 

Arbre à écorce savonneuse, buisson à savon.

Famille: 

Rosacées

Période de récolte: 

Toute l’année

Bois de panama : Propriétés

- L’écorce du bois de Panama est un savon naturel, car elle renferme des saponines, des molécules qui éliminent les graisses et les impuretés. Elle possède une propriété expectorante (elle dégage les voies respiratoires), immunostimulante (elle stimule le système immunitaire) et astringente (elle assèche les tissus et cicatrise les plaies). Elle est surtout indiquée dans le traitement de la toux et des bronchites. Elle est principalement commercialisée sous forme de teinture. En usage externe, le bois de Panama peut aussi être appliqué sur le cuir chevelu pour traiter les pellicules, les cheveux gras et les dermatoses séborrhéiques (affections cutanées inflammatoires qui peuvent toucher le cuir chevelu).

Publicité
Bois de panama : Histoire

- Bien qu’il soit originaire du Chili, cet arbre est appelé bois de Panama car son écorce a été importée depuis le Panama à partir du XIXe siècle. Les Indiens d’Amérique l’employaient pour laver leurs cheveux et leurs habits.

Bois de panama : Comment la reconnaître?

- Le bois de Panama est un grand arbre majestueux en forme de dôme, qui mesure généralement entre 12 et 15 mètres de hauteur. On le trouve surtout au Chili, son pays d’origine, ainsi que dans d’autres pays d’Amérique du Sud comme le Pérou et la Bolivie. Il est aussi cultivé dans d’autres régions du monde, par exemple en Inde et en Californie. Ses feuilles luisantes sont ovales, entières, persistantes et légèrement dentelées. Ses fleurs blanches, regroupées sur un pédoncule commun, donnent naissance à des fruits en forme d’étoile.

Bois de panama : Parties utilisées

- L’écorce (partie interne).

Bois de panama : Précautions d\'emploi

- Les saponines contenues dans le bois de Panama peuvent être toxiques en cas de surdosage. Si la plante est consommée en infusion ou en décoction, la dose maximale recommandée est de 3 tasses par jour. Si la plante est utilisée sous forme de shampoing ou de lotion, veiller à ce que le produit n’entre pas en contact avec les yeux.

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Bois de panama : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité