Belladone

Nom latin: 

Atropa belladonna

Nom(s) vulgaire(s): 

Morelle furieuse

Famille: 

Solanacées

Période de récolte: 

Septembre et octobre.

Belladone : Propriétés

Parce qu’elle contient de l’atropine, la belladone est considérée comme une plante toxique. Cette substance peut augmenter le rythme cardiaque, favoriser la dilatation des pupilles, la sécheresse de la peau, l'affaiblissement des sécrétions et des hallucinations (1). On se sert de l'atropine, naturelle ou de synthèse, pour composer des médicaments antispasmodiques, antitussifs ou antalgiques. On en fait également des collyres pour traiter certains troubles de la vision. La plante contient aussi de la scopolamine, un sédatif.

Publicité
Belladone : Etudes scientifiques

(1) Pan SY, Comparison of the inhibitory efficacy of four belladonna drugs on gastrointestinal movement and cognitive function in food-deprived mice. Pharmacology. 2004 Nov;72(3):177-83.

Belladone : Histoire

La belladone est originaire d'Europe, d'Asie Mineure, et d'Afrique du Nord. Elle doit son nom latin "atropa" à une divinité grecque, Atropos, une des trois Parques. Elle coupe le fil qui mesure la durée de vie des mortels et leur donne ainsi la mort. En italien, "Bella donna" signifie "belle femme" : la belladone était en effet utilisée en pommade par les femmes italiennes de la Renaissance pour dilater leurs pupilles. Historiquement, la plante est utilisée comme drogue ou poison.

Belladone : Comment la reconnaître?

La belladone est une plante herbacée qui peut mesurer jusqu'à 1,5 mètre de hauteur. Ses feuilles sont entières et ovales. Ses fleurs forment des clochettes vertes et violacées. Ses baies sont charnues, noires et brillantes, de la taille d'une cerise. Hautement toxiques, leur ingestion est mortelle.

Attention : les baies de la belladone peuvent être confondues avec celles du cassis ou de la myrtille, notamment par les enfants.

Belladone : Parties utilisées

Les feuilles, les fleurs, les fruits.

Belladone : Posologie

Toxique, la belladone ne doit jamais être ingérée sous sa forme naturelle. Elle entre (à petites doses) dans la composition de médicaments et de préparations pharmaceutiques disponibles en Europe mais il ne faut jamais les prendre sans consultation médicale.

Belladone : Précautions d'emploi

La plante entière est toxique.

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité