Baobab

Baobab

Les plantes les plus consultées

Nom latin: 

Adansonia digitata

Nom(s) vulgaire(s): 

Baobab africain, arbre-bouteille, arbre à palabres, arbre du pharmacien.

Famille: 

Bombacacées

Baobab : Propriétés

-

Publicité

Baobab : Etudes scientifiques

- Le baobab est surtout employé en médecine traditionnelle pour son fruit. Il exerce une action fébrifuge (il fait baisser la fièvre), anti-diarrhéique, anti-inflammatoire, analgésique (il apaise les douleurs) et tonique (il favorise le transit intestinal). Sa pulpe est riche en vitamines B1, B2 et B3, en protéines et en fibres. Elle est utilisée pour prendre en charge la dysenterie, les diarrhées, la fièvre et le paludisme. Ses feuilles se consomment en décoction pour traiter la fièvre causée par le paludisme (malaria). Le baobab a également des propriétés adoucissantes, hydratantes et cicatrisantes. En usage externe, il soigne les brûlures et les plaies.

Baobab : Histoire

- Le nom baobab provient des mots arabes bu hibab, qui signifient « fruit à nombreuses graines ». Parfois considéré comme sacré, il s’agit d’un des arbres les plus utilisés en Afrique en raison de ses nombreux usages. Il est particulièrement apprécié en Afrique occidentale et constitue l’emblème de la Guinée.

Baobab : Comment la reconnaître?

- Le baobab est un arbre massif qui peut atteindre 25 mètres de hauteur. Son large tronc, dont le diamètre mesure parfois plus de 7 mètres, est recouvert d’une écorce lisse et grise. Son bois est mou et gorgé d’eau. C’est pourquoi on le surnomme parfois « arbre à bouteille ». Adansonia digitata possède de petites fleurs blanches qui apparaissent pendant la saison des pluies. Son fruit, appelé pain de singe, est de forme ovale et entouré d’une coque dure. Cet arbre évolue dans la savane africaine, sur les sols secs, aux côtés d’acacias et de tamariniers. On le trouve sur la plupart du continent africain, excepté au nord et au sud.

Baobab : Parties utilisées

- La pulpe du fruit, les feuilles et l’écorce.

Baobab : Posologie

- Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Baobab : Précautions d\'emploi

Publicité

-

Baobab : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité