Aunée

Nom latin: 

Inula helenium

Nom(s) vulgaire(s): 

Lionne, œil de cheval, panacée de Chiron, aromate germanique

Famille: 

Composée

Période de récolte: 

Il faut que les pieds d’aunée soient âgés de 2 ou 3 ans. Octobre, novembre, décembre, janvier, février, mars.

Aunée : Propriétés

- L’aunée regroupe d’innombrables vertus. Cette plante est un antiseptique et agit pour lutter contre les bactéries mais aussi les maladies comme la tuberculose ou les bronchites. Elle est employée comme vermifuge. Elle a un pouvoir sur l’appétit qu’elle favorise mais aussi sur la digestion. Elle favorise la menstruation. L’aunée est à la fois tonifiante et sédative. Elle lutte contre la goutte. Elle peut être utilisée de façon externe pour soigner des problèmes de peau.

Publicité
Aunée : Histoire

- La légende raconte qu’Hélène de Troie tenait une branche d’Aunée dans la main tandis que Pâris l’enleva. D’où son nom scientifique.

Aunée : Comment la reconnaître?

- L’aunée est une plante pouvant atteindre deux mètres de hauteur. Sa tige est plus ou moins velue et porte une fleur formée de capitules jaunes.

Aunée : Parties utilisées

- L'aunée

Aunée : Posologie

- Pour soigner les pathologies internes

Faire bouillir 10 à 20g de racines d’aunée dans 1 litres d’eau. Boire une tasse avant chaque repas.

Ou

Usage externe pour soigner les ulcères de la peau

Faire une décoction de 30g de racine d’aunée par litre d’eau. Nettoyer les zones ulcérées.

Aunée : Précautions d\'emploi

Cette plante est déconseillée sans avis médical. A forte dose, elle peut provoquer des vomissements, des diarrhées et des douleurs périnéales. L'aunée est déconseillée chez la femme enceinte et allaitante.

- Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Aunée : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité