Arbre à suif

Arbre à suif

Les plantes les plus consultées

Les plantes de Août

Nom latin: 

Myrica cerifera, morella cerifera.

Nom(s) vulgaire(s): 

Arbre à cire, cirier, myrte bâtard, lorette, piment aquatique.

Famille: 

Myricacées

Période de récolte: 

Au printemps et en automne.

Arbre à suif : Propriétés

L’appellation "arbre à suif" regroupe trois espèces d’arbres : Morella cerifera, Triadica sebifera et Pentadesma butyracea. La première est utilisée en phytothérapie pour les vertus médicinales de sa racine et de son écorce. Ces parties de la plante ont des propriétés émétiques (elles provoquent les vomissements), vermifuges (elles luttent contre les vers ou les parasites qui colonisent l’appareil digestif), toniques et astringentes (elles facilitent la cicatrisation des plaies). Elles sont indiquées dans le traitement des troubles gastro-intestinaux (maladies intestinales d’origine parasitaire, diarrhées), des maux de gorge, de la grippe et des troubles de la circulation sanguine (varices). En usage externe, l’arbre à suif contribue à soigner les hémorroïdes en asséchant les tissus.

Publicité

Arbre à suif : Histoire

L’arbre à suif aurait le pouvoir d’attirer la richesse. Certaines personnes superstitieuses placent quelques feuilles de cette plante dans leur porte-monnaie.

Arbre à suif : Comment la reconnaître ?

L’arbre à suif est surtout présent à l’est et au sud des Etats-Unis, principalement dans les régions côtières et au Texas. On le cultive également en Europe. Son tronc, d’environ 10 mètres de haut, est recouvert d’une écorce grisâtre. Il possède des feuilles vert sombre allongées et de petites fleurs jaunes. Ses fruits, qui poussent en grappes, sont des baies qui contiennent des graines noires. On extrait du fruit de la cire qui sert à fabriquer des bougies et des chandelles, raison pour laquelle on l’appelle parfois cirier ou arbre à cire. Cette plante appartient à la famille des myricacées, comme le piment royal (Myrica gale).

Arbre à suif : Parties utilisées

La racine et l’écorce.

Arbre à suif : Posologies

L'usage de l'arbre à suif nécessite l'avis d'un pharmacien ou médecin spécialisé en phytothérapie.

Arbre à suif : Précautions d'emploi

Par précaution, l’arbre à suif est déconseillé pendant la grossesse.

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Arbre à suif : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité