Arachide (huile)

Arachide (huile)

Les plantes les plus consultées

Les plantes de Août

Nom latin: 

Arachis hypogaea

Nom(s) vulgaire(s): 

Cacahuète, cacahouète, pinotte, pistache de terre, pois de terre.

Famille: 

Fabacées

Période de récolte: 

Août à septembre.

Arachide (huile) : Propriétés

L’arachide est une plante connue essentiellement pour son fruit, la cacahuète, très appréciée des nutritionnistes en raison de sa grande valeur énergétique. Riche en vitamines, en potassium, en phosphore, en magnésium et en acides aminés, elle est recommandée aux enfants en pleine croissance et à ceux qui souffrent de malnutrition. Une consommation régulière d’arachides permet de réduire le taux de mauvais cholestérol et, par conséquent, le risque de maladie cardiovasculaire. Les phytothérapeutes et les dermatologues s’intéressent également à son huile. L’huile d’arachide contient des acides gras, notamment des oméga-6. En faible quantité, elle permet elle aussi de lutter contre l’hypercholestérolémie. Cette huile a également une propriété analgésique (elle apaise les douleurs), tonique (elle stimule l’appareil digestif) et émolliente (elle adoucit la peau et la rend plus élastique). Elle est indiquée dans la prise en charge des douleurs articulaires associées aux rhumatismes (arthrite, arthrose), des ulcères de l’estomac et des troubles digestifs (digestions difficiles, ballonnements, flatulences). En usage externe, l’huile d’arachide est recommandée pour traiter les peaux sèches, les rides, l’eczéma, les entorses, les foulures, les troubles de la circulation et la chute des cheveux.

Publicité

Arachide (huile) : Histoire

L’arachide était déjà cultivée en Amérique du Sud avant l’arrivée des Espagnols, à la fin du XVe siècle.
L’huile d’arachide est très utilisée dans les cuisines. On l’emploie pour frire les aliments, dans l’élaboration de la mayonnaise et pour assaisonner les plats.

Arachide (huile) : Comment la reconnaître?

Originaire du Mexique, l’arachide est aujourd'hui cultivée dans la plupart des régions tropicales et subtropicales. Pouvant atteindre près d’un mètre de haut, elle possède de petites feuilles ovales et des fleurs jaunes solitaires ou groupées qui naissent juste sous les feuilles. Son fruit (gousse) a la particularité de mûrir sous la terre, entre 3 et 5 cm de profondeur. Il est constitué d’une coque beige ou marron clair qui renferme quelques graines (généralement deux) recouvertes d’une fine enveloppe rouge, rosée ou marron.

Arachide (huile) : Parties utilisées

Les fruits (cacahuètes) et l’huile extraite des graines.

Arachide (huile) : Posologie

En usage externe (huile d’arachide peroxydée)
Pour combattre les rides.
Massage : Huile d’arachide, de maïs, de germe de blé et d’onagre. Mélanger la quantité suffisante pour obtenir une solution de 60 ml. Appliquer sur le visage et masser doucement. Réaliser plusieurs massages par semaine.
Contre les troubles de la circulation sanguine (jambes).
Massage : Huile d’arachide qui contient 2% d’huile essentielle de cyprès, 1% d’huile essentielle de gaulthérie et 0,5% d’huile essentielle de menthe. Appliquer sur les jambes et masser doucement en privilégiant les zones douloureuses.
Contre les entorses, les foulures et les engelures.
Massage : Appliquer l’huile d’arachide seule ou associée à une huile essentielle (gaulthérie) sur l’articulation et masser lentement.
N.B. : L’huile d’arachide peut aussi être appliquée sur les jambes pour prévenir les crampes.

En cas de persistance des symptômes, consultez un médecin.

Arachide (huile) : Précautions d'emploi

Cette huile est contre-indiquée chez les personnes allergiques aux arachides.

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Arachide (huile) : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité