Anacardier

Anacardier

Les plantes les plus consultées

Les plantes de Août

Nom latin: 

Anacardium occidentale

Nom(s) vulgaire(s): 

Pommier-acajou, cajou à pommes.

Famille: 

Anacardiacées

Période de récolte: 

Juillet à octobre.

Anacardier : Propriétés

L’anacardier est un arbre surtout connu pour ses fruits, les noix de cajou, appréciées pour leur grande valeur nutritionnelle. Grâce à leur action hypocholestérolémiante, les noix de cajou contribuent à réduire le taux de mauvais cholestérol, lutter contre les maladies cardiovasculaires et traiter les calculs biliaires. Ses bienfaits se doivent à la présence d’acide anacardique, un principe actif qui permet aussi de combattre les infections. Cette plante est surtout indiquée dans la prise en charge de l’hypertension et du diabète. Son écorce accélère la cicatrisation des plaies. En usage externe, l’huile de noix de cajou agit efficacement contre les verrues, les abcès et les teignes.

Publicité

Anacardier : Histoire

L'anacardier est originaire des Caraïbes et du nord du Brésil.
La noix de cajou est récoltée une fois au sol, lorsqu’elle s’est détachée de l’arbre. On enlève ses coquilles et ses fines pellicules, on la fait sécher au soleil puis on la cuit au four avant de la commercialiser. On la consomme souvent à l’apéritif et elle accompagne parfois les viandes ou les salades.

Anacardier : Comment la reconnaître?

L’anacardier est un arbre de 8 à 10 mètres de haut. Ses feuilles alternes et obovales mesurent entre 10 et 15 cm de long. Ses petites fleurs blanches maculées de rose s’épanouissent pendant la saison sèche. Elles égaient l’arbre tout en dégageant un parfum discret et agréable. Ses fruits en forme d’amande, les noix de cajou, sont protégés par des coques toxiques. Cette coque se compose de deux coquilles, une fine coquille verte et une deuxième coquille brune un peu plus épaisse que la première. Cet arbre est aujourd’hui cultivé dans la plupart des régions tropicales et subtropicales du globe. On le trouve en Amérique centrale, sa région d’origine, en Asie et en Afrique. Il résiste très bien à la chaleur et affectionne les sols sablonneux.

Anacardier : Parties utilisées

L’écorce, les feuilles et les fruits (noix de cajou).

Anacardier : Posologies

L'usage d'anacardier en phytothérapie doit se faire après conseil d'un médecin ou pharmacien spécialisé en phytothérapie.

Anacardier : Précautions d'emploi

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Anacardier : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité