Ail

Nom latin: 

Allium sativum

Nom(s) vulgaire(s): 

Ail cultivé, chapon, thériaque des pauvres.

Famille: 

Liliacées

Période de récolte: 

Novembre.

Ail : Propriétés

Les acides phénols et dérivés soufrés de l'ail lui confèrent diverses vertus. Il soigne les infections digestives et respiratoires (antiseptique), pourrait faire baisser le taux de mauvais cholestérol (1) et diminuer le risque cardiovasculaire (2). L'ail est également connu pour fluidifier le sang, empêchant l'artériosclérose (durcissement et épaississement des artères) et pour dilater les vaisseaux sanguins afin de lutter contre l’hypertension et prévenir l’angine de poitrine. Enfin, une méta-analyse portant sur 18 études épidémiologiques a démontré une diminution de 30 % du risque de cancer colorectal et d’environ 50 % du risque de cancer de l’estomac grâce à une consommation élevée d’ail (3).

Publicité
Ail : Etudes scientifiques

(1) Gadkari JV, Joshi VD. Effect of ingestion of raw garlic on serum cholesterol level, clotting time and fibrinolytic activity in normal subjects. J Postgrad Med 1991 July;37(3):128-31.

(2) Kris-Etherton PM, Etherton TD, etal. Recent discoveries in inclusive food-based approaches and dietary patterns for reduction in risk for cardiovascular disease. Curr Opin Lipidol 2002 August;13(4):397-407. Et Rahman K. Historical perspective on garlic and cardiovascular disease. J Nutr 2001 March;131(3s):977S-9S.

(3) Fleischauer AT, Poole C, Arab L. Garlic consumption and cancer prevention: meta-analyses of colorectal and stomach cancers. Am J Clin Nutr 2000 October;72(4):1047-52.

Ail : Histoire

Cultivé depuis plusieurs millénaires, l'ail poussait à l'origine uniquement dans les steppes d'Asie centrale. Il se serait ensuite répandu en Chine, au Moyen-Orient, en Egypte, en Inde et dans le sud de l’Europe. Les Romains l’utilisaient en légumes cuits. Le bulbe était utilisé comme antiseptique et vermifuge dans l'Egypte ancienne.

Ail : Comment la reconnaître?

Les gousses d'ail consommées en condiments composent le bulbe de la plante. Une tige et des feuilles linéaires en sortent. Au sommet, l'ail donne des fleurs rouges ou blanches, disposées en ombelles.

Ail : Parties utilisées

Le bulbe.

Ail : Posologie

En usage interne

Contre les vers intestinaux.

Extrait sec : 100 à 250 mg par jour.

Contre les infections digestives et respiratoires, les troubles circulatoires artériels et l'hyperlipidémie mixte.

Ail frais: manger 2 gousses d’ail par jour.

Ou

Teinture officinale : 20 gouttes 2 fois par jour.

Ou

Teinture-mère : 40 à 50 gouttes dans un verre d'eau. A boire 3 fois par jour.

Ou

Gélules dosées à 300 mg de poudre sèche ou fraîche : 1 à 3 par jour.

En cas de persistance des symptômes, consultez un médecin.

Ail : Précautions d'emploi

L'ail peut provoquer des brûlures gastriques. Il est donc déconseillé en cas d’inflammation gastrique aiguë ou chronique. Sur la peau, il peut provoquer des nécroses. Il est par ailleurs déconseillé de le prendre simultanément à des médicaments anticoagulants ou pour le diabète car il peut potentialiser leurs effets. Enfin, il est conseillé d’éviter de consommer de l’ail avant une chirurgie pour diminuer le risque de saignements prolongés.

Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant toute prise.


Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Ail : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité