Acore (acore vrai-acore odorant)

Nom latin: 

Acorus calamus

Nom(s) vulgaire(s): 

Roseau aromatique, jonc odorant, roseau odorant, calamus aromatique, canne aromatique.

Famille: 

Aracées

Période de récolte: 

Printemps et automne.

Acore (acore vrai-acore odorant) : Propriétés

L'acore vrai est apéritif (il stimule l'appétit), digestif et carminatif (permet l'expulsion des gaz des intestins et de l'estomac). Il est utilisé pour lutter contre les troubles gastro-intestinaux tels que les ballonnements, la gastrite (inflammation de la muqueuse de l’estomac), l’entérite (inflammation de l’intestin grêle), les ulcères gastriques et l’atonie digestive (perte de tonus de l’appareil digestif). Il est parfois indiqué en cas de règles insuffisantes, car il favorise la sécrétion d’hormones. En raison de son action diurétique, l’acore vrai est efficace contre la goutte et les oliguries (diminution du volume d’urines). Il agit également contre les fièvres intermittentes, les ganglions au niveau du cou et certaines maladies osseuses.

Publicité
Acore (acore vrai-acore odorant) : Histoire

Originaire d’Asie, l’acore vrai était déjà mentionné dans la première pharmacopée chinoise, le "Shennong bencao jing".

Acore (acore vrai-acore odorant) : Comment la reconnaître ?

L’acore vrai est une plante herbacée aquatique et vivace qui mesure entre 60 cm et 1 m de hauteur.

Acore (acore vrai-acore odorant) : Parties utilisées

La racine.

Acore (acore vrai-acore odorant) : Posologie

En usage externe.

Contre les maladies osseuses.

Décoction : Faire macérer pendant 6 heures à froid 20 g pour un litre d’eau puis porter à ébullition. Appliquer en compresses.

Ou

Teinture : 20 à 30 g sur un pansement.

Pour les enfants atteints de rachitisme ou de ganglions au niveau du cou.

Bain : décoction ou teinture.

Acore (acore vrai-acore odorant) : Précautions d\'emploi

L’huile essentielle d’acore vrai n’est pas recommandée, car elle contient de la cisisoasarone, une substance qui a des effets cancérigènes. Les racines contiennent également cette substance, mais en quantités infimes. Il convient toutefois de ne pas en faire un usage prolongé. Cette plante est déconseillée aux femmes enceintes ou qui allaitent. Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Acore (acore vrai-acore odorant) : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité