Aconit

Aconit

Les plantes les plus consultées

Les plantes de Juillet

Nom latin: 

Aconitum napellus

Nom(s) vulgaire(s): 

Aconit napel, gueule-de-loup, tue-loup, capuche-de-moine, casque de Jupiter, char de Vénus, navet du diable, sabot-du-pape.

Famille: 

Renonculacées

Période de récolte: 

Juin et juillet

Aconit : Propriétés

L'aconit est employé en phytothérapie pour son effet sédatif (il « endort » le système nerveux central) et analgésique (il apaise les douleurs). Il possède également une propriété décongestionnante (il dégage les voies respiratoires) et vasoconstrictrice (il diminue le calibre des vaisseaux sanguins). Cette plante est indiquée dans le traitement des inflammations congestives, des névralgies faciales, du zona ophtalmique (infection virale qui touche les yeux ou une partie du visage), des sciatiques, des rhumatismes et de la goutte. Grâce à son action décongestionnante, il agit efficacement contre la toux et les affections respiratoires telles que l'asthme, l'angine, la bronchite et la laryngite. Il est parfois conseillé pour éliminer les séquelles d'hémiplégie (paralysie de la moitié du corps). En usage externe, on l'associe parfois à d'autres plantes pour soigner les contusions.

Publicité

Aconit : Histoire

L'aconit était autrefois considéré comme une plante magique crainte par les vampires, les démons et les loups-garous.

Aconit : Comment la reconnaître?

L'aconit est une plante herbacée dont la hauteur varie entre 1 et 2 mètres. Elle est parfois surnommée casque de Jupiter en raison de la forme de ses feuilles bleues réunies en haut de la tige. On la trouve surtout dans les zones montagneuses et humides d'Europe et d'Asie, à plus de 1 800 m d'altitude.

Aconit : Parties utilisées

Les feuilles et les racines.

Aconit : Posologie

En usage externe
Contre les contusions.
Gel : Mélanger de l'aconit (teinture) avec de l'arnica (teinture), de la reine-des-prés (teinture), du thym (huile essentielle) et du camphre (huile essentielle).
Appliquer le gel sur les lésions, 3 fois par jour.

En cas de persistance des symptômes, consultez un médecin. Pour l'utiliser en interne, demandez également conseil à un professionnel de santé spécialiste des plantes médicinales.

Aconit : Précautions d\'emploi

L'aconit est une plante très toxique. Elle ne doit être associée ni à l'arsenic, ni à l'iode, ni au tanin. En cas de doute, demandez conseil à un médecin ou pharmacien spécialisé avant de la prendre et lisez bien les contre-indications figurant sur la notice du produit.

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité