TOCTINO 10 mg, capsule molle

source: ANSM - Mis à jour le : 21/08/2017

1. DENOMINATION DU MEDICAMENT  Retour en haut de la page

TOCTINO 10 mg, capsule molle

2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE  Retour en haut de la page

Chaque capsule molle contient 10 mg dalitrétinoïne.

Excipients à effet notoire :

Huile de soja. Chaque capsule molle dosée à 10 mg contient 176,50 mg dhuile de soja.

Sorbitol. Chaque capsule molle dosée à 10 mg contient 20,08 mg de sorbitol.

Pour la liste complète des excipients, voir rubrique 6.1.

3. FORME PHARMACEUTIQUE  Retour en haut de la page

Capsule molle

Capsule ovale marron mesurant approximativement 11 mm de longueur et 7 mm de largeur, marquée « A1 ».

4. DONNEES CLINIQUES  Retour en haut de la page

4.1. Indications thérapeutiques  Retour en haut de la page

TOCTINO est indiqué chez ladulte atteint deczéma chronique sévère des mains, ne répondant pas au traitement par dermocorticoïdes puissants.

Les patients ayant des signes prédominants dhyperkératose seront plus susceptibles de répondre au traitement que ceux pour lesquels la dyshidrose est prédominante (voir rubrique 5.1).

Publicité
4.2. Posologie et mode d'administration  Retour en haut de la page

TOCTINO doit être uniquement prescrit par des dermatologues ou des médecins ayant une parfaite connaissance des risques liés à l'utilisation des rétinoïdes systémiques et de la surveillance qu'elle impose. Les prescriptions de TOCTINO à des femmes en âge de procréer doivent se limiter à 30 jours de traitement, et la poursuite du traitement nécessite une nouvelle prescription. Dans des conditions idéales, le test de grossesse, la prescription et la délivrance de TOCTINO devraient être réalisés le même jour. La délivrance de TOCTINO doit avoir lieu dans les 7 jours au maximum suivant sa prescription.

La dose recommandée dinitiation de traitement pour TOCTINO est de 10 mg ou 30 mg une fois par jour.

La dose dinitiation recommandée est de 30 mg en une prise quotidienne. Une diminution de la dose à 10 mg en une fois par jour peut être envisagée chez les patients ayant des effets indésirables non tolérables à la dose de 30 mg.

Les résultats détudes, évaluant les doses quotidiennes de 10 mg et de 30 mg, montrent que les deux doses ont permis de faire disparaître les symptômes de la maladie. La dose de 30 mg a été associée à une réponse plus rapide et à un taux de réponse plus élevé. La dose de 10 mg a été associée à une diminution de la fréquence des effets indésirables (voir rubrique 5.1).

Durée du traitement

Une cure de TOCTINO peut être administrée pendant 12 à 24 semaines, en fonction de la réponse. Larrêt du traitement est recommandé chez les patients dont les mains sont saines ou quasiment saines avant 24 semaines (voir rubrique 5.1). Larrêt du traitement doit également être envisagé pour les patients présentant toujours une atteinte sévère après 12 semaines de traitement continu.

Retraitement :

En cas de rechute, les patients peuvent bénéficier de cures supplémentaires de TOCTINO (voir rubrique 5.1).

Mode dadministration :

Les capsules doivent être prises au moment du repas principal, une fois par jour, et de préférence au même moment chaque jour (voir rubrique 5.2).

TOCTINO ne doit pas être prescrit si leczéma du patient peut être contrôlé par des pratiques habituelles incluant la protection de la peau, lévitement des allergènes et irritants et lutilisation de dermocorticoïdes puissants.

Chez lenfant

Lutilisation de TOCTINO nest pas recommandée chez les patients de moins de 18 ans.

Insuffisance rénale

TOCTINO est contre-indiqué chez les patients souffrant dune insuffisance rénale sévère ou au stade terminal (voir rubrique 4.3).

TOCTINO nest pas recommandé chez les patients souffrant dune insuffisance rénale modérée en raison du manque de données (voir rubrique 5.2).

Aucune modification de la dose ou de la fréquence d'administration n'est nécessaire chez les patients souffrant dune insuffisance rénale légère (voir rubrique 5.2).

Insuffisance hépatique

TOCTINO est contre-indiqué chez les patients souffrant dune insuffisance hépatique (voir rubrique 4.3).

Patients âgés

Aucune modification de la dose ou de la fréquence d'administration n'est nécessaire chez les patients âgés de plus de 65 ans (voir rubrique 5.2).

4.3. Contre-indications  Retour en haut de la page

La grossesse est une contre-indication absolue au traitement par TOCTINO (voir rubrique 4.6).

TOCTINO est contre-indiqué chez les femmes en âge de procréer, à moins que toutes les conditions du Programme de Prévention de la Grossesse ne soient réunies (voir rubrique 4.4).

TOCTINO contient de lhuile de soja et du sorbitol. Ce médicament est contre indiqué chez les patients allergiques aux arachides et au soja ou présentant une intolérance au fructose (maladie héréditaire rare).

TOCTINO est contre-indiqué chez les femmes qui allaitent.

TOCTINO est également contre-indiqué chez les patients :

·atteints dinsuffisance hépatique,

·atteints dinsuffisance rénale grave,

·atteints dhypercholestérolémie non contrôlée,

·atteints d'hypertriglycéridémie non contrôlée,

·atteints dhypothyroïdie non contrôlée,

·atteints dhypervitaminose A,

·hypersensibles à lalitrétinoïne, à d'autres rétinoïdes ou à lun des excipients listés dans la section 6.1, notamment en cas dallergies aux arachides ou au soja,

·recevant un traitement concomitant par tétracyclines (voir rubrique 4.5).

4.4. Mises en garde spéciales et précautions d'emploi  Retour en haut de la page

Programme de Prévention de la Grossesse

Ce médicament est TERATOGENE.

TOCTINO est contre-indiqué chez les femmes en âge de procréer, à moins que toutes les conditions du Programme de Prévention de la Grossesse présentées ci-dessous ne soient réunies :

·La patiente comprend le risque tératogène.

·Elle comprend la nécessité dun suivi mensuel rigoureux.

·Elle comprend et accepte la nécessité dune contraception efficace, ininterrompue, débutant 1 mois avant linitiation du traitement, se poursuivant pendant toute la durée du traitement et se prolongeant 1 mois après larrêt du traitement. Au moins une, et de préférence deux méthodes complémentaires de contraception, dont une méthode mécanique, doivent être utilisées.

·Même en cas daménorrhée, la patiente doit suivre toutes les mesures relatives à une contraception efficace.

·Elle doit être capable dappliquer les mesures de contraception efficaces qui lui sont prescrites.

·Elle est informée et comprend les conséquences potentielles dune éventuelle grossesse et la nécessité de consulter rapidement s'il existe un risque de grossesse.

·Elle comprend la nécessité et accepte de réaliser un test de grossesse avant linitiation du traitement, pendant, et 5 semaines après larrêt du traitement.

·Elle reconnaît avoir compris les risques et les précautions nécessaires liés à lutilisation de TOCTINO.

Ces conditions concernent également les femmes qui déclarent navoir aucune activité sexuelle, sauf lorsque le prescripteur estime quil existe des raisons convaincantes indiquant labsence de tout risque de grossesse.

Le prescripteur doit sassurer que :

·La patiente répond aux conditions du « Programme de Prévention de la Grossesse » énumérées ci-dessus, incluant la confirmation qu'elle possède un niveau de compréhension adéquat.

·La patiente reconnait avoir pris connaissance des conditions indiquées ci-dessus.

·La patiente a utilisé au moins une et de préférence deux méthodes de contraception efficaces incluant une méthode mécanique, au minimum 1 mois avant linitiation du traitement, et qu'elle poursuit cette contraception pendant toute la durée du traitement et au moins 1 mois après l'arrêt du traitement.

·Les tests de grossesse doivent être négatifs avant, pendant et 5 semaines après larrêt du traitement. Les dates et les résultats des tests de grossesse doivent être consignés.

Contraception

Les patientes doivent recevoir une information exhaustive sur la prévention de la grossesse et être éduquées aux méthodes contraceptives si elles n'utilisent pas une contraception efficace.

Au minimum, les patientes en âge de procréer doivent utiliser au moins une méthode de contraception efficace. De préférence, la patiente doit utiliser deux méthodes complémentaires de contraception, incluant une méthode mécanique. La contraception doit être poursuivie au moins 1 mois après l'arrêt du traitement par TOCTINO, même en cas d'aménorrhée.

Tests de grossesse

Le choix du test de grossesse doit se porter sur des tests validés par les autorités sanitaires locales et effectués sous la responsabilité d'un médecin, avec une sensibilité minimale de 25 mUI/ml. Il est recommandé d'effectuer les tests dans les 3 premiers jours du cycle menstruel,selon le schéma suivant :

Un mois avant linitiation du traitement

Afin d'exclure toute grossesse éventuelle avant de débuter une contraception, il est recommandé de réaliser un premier test de grossesse sous la responsabilité dun médecin et de consigner sa date et son résultat. En l'absence de cycles menstruels réguliers, la chronologie de ce test de grossesse doit refléter l'activité sexuelle de la patiente, c'est-à-dire qu'il doit être effectué environ 3 semaines après son dernier rapport sexuel non protégé. Le prescripteur doit fournir à sa patiente une information complète sur la contraception.

Au début du traitement

Un test de grossesse sous la responsabilité dun médecin doit également être effectué lors de la visite de prescription initiale de TOCTINO, ou dans les 3 jours qui précèdent cette visite. La date de ce test doit avoir été différée jusqu'à ce que la patiente ait utilisé une contraception efficace pendant au moins 1 mois. L'objectif de ce test est de confirmer que la patiente n'est pas enceinte quand elle débute le traitement par TOCTINO.

Consultations de suivi

Des visites de suivi doivent être régulièrement programmées tous les 28 jours. La nécessité de pratiquer chaque mois un test de grossesse sous la responsabilité dun médecin devra être déterminée en tenant compte notamment de l'activité sexuelle de la patiente et du déroulement de ses cycles menstruels (troubles des règles, spanioménorrhée ou aménorrhée). Lorsqu'ils sont indiqués, les tests de grossesse des visites de suivi devront être effectués le jour de la visite ou dans les 3 jours qui précèdent.

Fin du traitement

Cinq semaines après l'arrêt du traitement, la patiente devra réaliser un dernier test de grossesse pour exclure toute grossesse.

Conditions de prescription et de délivrance

La prescription de TOCTINO chez les femmes en âge de procréer doit être limitée à 30 jours. La poursuite du traitement nécessite une nouvelle prescription. Idéalement, le test de grossesse, la prescription de TOCTINO et sa délivrance devraient se produire le même jour. La dispensation de TOCTINO doit seffectuer dans un délai de 7 jours maximum suivant la prescription.

Patients de sexe masculin

De faibles quantités dalitrétinoïne (au-dessus des niveaux endogènes) ont été détectées dans le liquide séminal de certains volontaires sains recevant 40 mg dalitrétinoïne et aucune accumulation nest attendue dans le liquide séminal. Même en supposant une absorption vaginale totale de ces quantités, leffet serait négligeable sur les taux plasmatiques endogènes de la partenaire ou du ftus et par conséquent napparait pas comme pouvant poser un risque pour le ftus si la partenaire est enceinte.

Sur la base de résultats non-cliniques, la fertilité masculine peut être compromise par un traitement avec TOCTINO (voir rubrique 5.3).

Il faut rappeler aux patients de sexe masculin qu'ils ne doivent pas donner ce médicament à d'autres personnes, en particulier de sexe féminin.

Précautions supplémentaires

Les patients doivent être informés qu'ils ne devront jamais donner ce médicament à une autre personne, et qu'ils doivent rapporter toutes les capsules non utilisées à leur pharmacien à la fin du traitement.

Les patients ne doivent pas effectuer de don de sang durant le traitement par TOCTINO ni au cours du mois suivant son arrêt, en raison du risque potentiel pour le ftus de la femme enceinte transfusée.

Documents daide à la prescription

Afin d'aider les prescripteurs, les pharmaciens et les patientes à éviter l'exposition du ftus à l'alitrétinoïne, le titulaire de l'Autorisation de Mise sur le Marché leur fournira des documents éducatifs destinés à renforcer les mises en garde liées à la tératogénicité de TOCTINO, à informer sur les méthodes de contraception avant linitiation du traitement et à insister sur la nécessité des tests de grossesse. Le médecin doit fournir une information complète à tous les patients, aussi bien les hommes que les femmes, concernant le risque tératogène et les mesures strictes de prévention de la grossesse énoncées dans le « Programme de Prévention de la Grossesse ».

Troubles psychiatriques

Des cas de dépressions, dépression aggravée, anxiété, tendances agressives, troubles de lhumeur, des symptômes psychotiques, et très rarement des idées suicidaires, des tentatives de suicide et des suicides ont été rapportés chez des patients traités par des rétinoïdes systémiques, y compris lalitrétinoïne (voir rubrique 4.8). Par conséquent, avant de commencer le traitement par TOCTINO et à chaque visite pendant le traitement, les patients devront être interrogés sur tout trouble psychiatrique, dépression ou troubles de lhumeur. Les patients devront arrêter de prendre TOCTINO en cas de dépression, de troubles de lhumeur, de psychose ou dagressivité. Les patients devront être suivis jusquà la disparition des nouveaux symptômes. La sensibilisation de la famille ou des amis peut être utile pour détecter une détérioration de la santé mentale du patient. Cependant, larrêt de TOCTINO peut savérer insuffisant pour maitriser les symptômes et par conséquent une évaluation psychiatrique peut alors être nécessaire.

Rayons UV

Les effets des rayons UV sont accentués avec le traitement par rétinoïdes. Les patients doivent donc éviter lexposition intense au soleil et lutilisation non contrôlée de lampes à rayons UV. Au besoin, il convient dutiliser une protection solaire à haut coefficient de protection (SPF supérieur ou égal à 15).

Affections de la peau et des tissus sous-cutanés

Il est nécessaire de conseiller aux patients sujets à la sécheresse de la peau et des lèvres dutiliser une crème hydratante et un baume à lèvres.

Troubles musculo-squelettiques et du tissu conjonctif

Des altérations squelettiques telles que soudure prématurée des épiphyses, hyperostoses et calcifications tendineuses et ligamentaires sont survenues après administration dautres rétinoïdes systémiques.

Des myalgies, des arthralgies et une élévation du taux de la créatine phosphokinase sérique ont été observées chez des patients traités par lalitrétinoïne.

Troubles oculaires

Le traitement par lalitrétinoïne a été associé à une sécheresse oculaire. Les symptômes disparaissent généralement après larrêt du traitement. La sécheresse oculaire peut être prévenue par l'application d'une pommade ophtalmique lubrifiante ou de larmes artificielles. Une intolérance au port des lentilles de contact peut survenir et peut nécessiter le recours du port de lunettes par le patient pendant la durée du traitement.

Le traitement par rétinoïdes systémiques a été associé à des opacités cornéennes et des kératites. Une diminution de la vision nocturne a été observée chez des patients traités avec lalitrétinoïne. Ces effets disparaissent généralement à larrêt du traitement.

Les patients présentant des troubles visuels doivent être adressés à un ophtalmologue. Larrêt de lalitretinoïne peut se révéler nécessaire.

Hypertension intracrânienne bénigne

Des cas d'hypertension intracrânienne bénigne ont été observés chez des patients traités par rétinoïdes systémiques, y compris par lalitrétinoïne, dont certains sont survenus lors de l'utilisation concomitante de tétracyclines (voir rubriques 4.3 et 4.5). Les signes et symptômes de l'hypertension intracrânienne bénigne incluent des céphalées, des nausées et des vomissements, des troubles visuels et un dème papillaire. Les patients qui présentent des signes d'une hypertension intracrânienne bénigne doivent arrêter immédiatement le traitement par alitrétinoïne.

Troubles du métabolisme lipidique

Lalitrétinoïne a été associée à une élévation des taux plasmatiques de cholestérol et de triglycérides. Les taux de cholestérol et de triglycérides sériques doivent être contrôlés (à jeun).

Le traitement par lalitrétinoïne doit être interrompu lorsqu'une hypertriglycéridémie ne peut pas être contrôlée à un niveau acceptable.

Pancréatite

Le traitement par TOCTINO doit être interrompu en cas de survenue de symptômes de pancréatite (voir rubrique 4.8). Des taux de triglycérides supérieurs à 800 mg/dl (ou 9 mmol/l) sont parfois associés à des pancréatites aiguës, qui peuvent être fatales.

Troubles de la fonction thyroïdienne

Des modifications des résultats évaluant la fonction thyroïdienne ont été observées chez les patients traités par lalitrétinoïne, le plus souvent sous forme de réduction réversible des taux de thyréostimuline (TSH) et de T4 [thyroxine libre].

Troubles hépatobiliaires

Des élévations transitoires et réversibles des transaminases hépatiques ont été observées avec le traitement par dautres rétinoïdes systémiques. En cas d'élévation significative et persistante des transaminases, une réduction posologique, voire une interruption de l'alitrétinoïne, doivent être envisagées.

Troubles gastro-intestinaux

Les rétinoïdes systémiques, y compris lalitrétinoïne ont été associés à des maladies intestinales inflammatoires (notamment des iléites régionales) chez des patients sans antécédents digestifs. En cas de diarrhée sévère, le diagnostic de pathologie intestinale inflammatoire doit être envisagé le traitement par alitrétinoïne doit être immédiatement arrêté.

Réactions allergiques

De rares cas de réactions anaphylactiques ont été rapportés sous rétinoïdes systémiques, dans certains cas après exposition antérieure aux rétinoïdes topiques. Des réactions allergiques cutanées sont peu fréquentes. Des cas de vascularites allergiques sévères, souvent associées à un purpura (contusion et taches rouges) des extrémités et manifestations extracutanées ont été rapportés. Les cas de réactions allergiques sévères nécessitent larrêt du traitement et une surveillance étroite.

Patients à haut risque

Chez les patients diabétiques, obèses, présentant des facteurs de risques cardiovasculaires ou un désordre du métabolisme lipidique et traités par alitrétinoïne, une surveillance plus fréquente des taux sériques de lipides et/ou de la glycémie peut être nécessaire.

Sorbitol

TOCTINO contient du sorbitol. Son utilisation est déconseillée chez les patients présentant une intolérance au fructose (maladie héréditaire rare).

4.5. Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions  Retour en haut de la page

Interactions pharmacocinétiques

Lalitrétinoïne est métabolisée par le cytochrome P450 (CYP) 2C9, CYP2C8, CYP3A4 et subit une isomérisation.

Traitements concomitants susceptibles dinteragir sur la pharmacocinétique de lalitrétinoïne

L'administration concomitante de lalitrétinoïne avec des inhibiteurs du CYP3A4 tels que le kétoconazole, augmente les concentrations plasmatiques dalitrétinoïne et cest la raison pour laquelle une réduction de la dose à 10 mg doit être envisagée. Les effets dautres inhibiteurs du CYP3A4 nont pas été étudiés.

Une réduction de la dose à 10 mg doit être envisagée lors de ladministration concomitante de lalitrétinoïne avec des puissants inhibiteurs du CYP2C9 (par ex. fluconazole, miconazole, oxandrolone) ou avec des puissants inhibiteurs du CYP2C8 (par ex. gemfibrozil).

La pharmacocinétique de lalitrétinoïne na pas été modifiée par la simvastatine.

Aucune interaction pharmacocinétique na été observée lorsque lalitrétinoïne était administrée en association avec la ciclosporine.

Effet de lalitrétinoïne sur la pharmacocinétique des traitements concomitants

Lalitrétinoïne peut augmenter lexposition aux substrats du CYP2C8. Par conséquent, ladministration concomitante avec lamiodarone (un substrat du CYP2C8 avec une longue demi-vie et une marge thérapeutique étroite) nest pas recommandée. Ladministration concomitante de lalitrétinoïne avec dautres médicaments qui sont des substrats du CYP2C8 (par ex. paclitaxel, rosiglitazone, répaglinide) doit être réalisée avec prudence.

Des diminutions inférieures à 25 % des taux plasmatiques de simvastatine et de simvastatine sous forme acide ont été observées lors de ladministration concomitante avec lalitrétinoïne. Les effets sur dautres produits similaires nont pas été étudiés.

La pharmacocinétique du kétoconazole ou de la ciclosporine na pas été modifiée par lalitrétinoïne.

Interactions pharmacodynamiques

Les patients ne doivent pas prendre de vitamine A ou dautres rétinoïdes en raison du risque d'hypervitaminose A.

Des cas dhypertension intracrânienne bénigne (pseudotumeur cérébrale) ont été rapportés avec lutilisation concomitante de rétinoïdes et de tétracyclines. Par conséquent, le traitement concomitant avec des tétracyclines est contre indiqué (voir rubriques 4.3 et 4.4).

4.6. Fertilité, grossesse et allaitement  Retour en haut de la page

Grossesse

La grossesse est une contre-indication absolue au traitement par TOCTINO (voir rubrique 4.3). La survenue, en dépit des mesures contraceptives, d'une grossesse au cours d'un traitement par TOCTINO ou dans le mois qui suit son arrêt, comporte un risque très élevé de malformations très sévères et graves chez le ftus.

Lalitrétinoïne est un rétinoïde et donc un puissant tératogène. Les malformations ftales associées au traitement par rétinoïdes incluent des anomalies du système nerveux central (hydrocéphalie, malformations ou anomalies cérébelleuses, microcéphalie), des dysmorphies faciales, des fentes palatines, des anomalies de l'oreille externe (absence d'oreille externe, conduit auditif externe petit ou absent), des anomalies oculaires (microphtalmie), des anomalies cardiovasculaires (anomalies conotruncales telles que tétralogie de Fallot, transposition des gros vaisseaux, malformations septales), des anomalies du thymus et des glandes parathyroïdes. Il existe également une augmentation du risque d'avortement spontané.

En cas de survenue de grossesse chez une femme traitée par TOCTINO, le traitement doit être interrompu et la patiente doit être adressée à un médecin spécialiste ou compétent en tératologie pour évaluation et conseil.

Allaitement

Étant une molécule hautement lipophile, l'alitrétinoïne passe très probablement dans le lait maternel. Compte tenu du risque potentiel chez l'enfant exposé, l'alitrétinoïne est contre-indiquée au cours de l'allaitement.

Fertilité

De faibles quantités dalitrétinoïne (au-dessus des niveaux endogènes) ont été détectées dans le liquide séminal de certains volontaires sains recevant 40 mg dalitrétinoïne et aucune accumulation nest attendue dans le liquide séminal. Même en supposant une absorption vaginale totale de ces quantités, leffet serait négligeable sur les taux plasmatiques endogènes de la partenaire ou du ftus et par conséquent napparait pas comme pouvant poser un risque pour le ftus si la partenaire est enceinte.

Selon des données non cliniques, la fertilité masculine peut être compromise par un traitement avec TOCTINO (voir rubrique 5.3).

4.7. Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines  Retour en haut de la page

Une baisse de la vision nocturne a été observée chez des patients traités par lalitrétinoïne et par dautres rétinoïdes. Les patients doivent être informés de ce risque potentiel qui impose la plus grande prudence en cas de conduite de véhicule ou d'utilisation de machines.

4.8. Effets indésirables  Retour en haut de la page

La tolérance et lefficacité de TOCTINO chez les patients atteints deczéma chronique sévère des mains (ECM) ne répondant pas au traitement par des corticostéroïdes topiques puissants ont été évaluées dans deux études cliniques randomisées, en double aveugle, contrôlées contre placebo (voir rubrique 5.1).

Les effets indésirables les plus fréquemment observés lors du traitement par lalitrétinoïne sont : des céphalées (30 mg : 23,9 % ; 10 mg : 10,8 %), des érythèmes (30 mg : 5,5 % ; 10 mg : 1,7 %), des nausées (30 mg : 5,1 % ; 10 mg : 2,4 %), des bouffées vasomotrices (30 mg : 5,9% ; 10 mg : 1,6% ), et des variations biologiques consistant en une augmentation des triglycérides (30 mg : 35,4% ; 10mg : 17,0% ), une augmentation du cholestérol (30 mg : 27,8% ; 10 mg : 16,7%), une diminution des taux de thyréostimuline (TSH, 30 mg : 8,4% ; 10 mg : 6,0%) et une diminution des taux de T4 libre (30 mg : 10,5% ; 10 mg : 2,9%). Ces effets indésirables réversibles dépendent de la dose et peuvent donc être soulagés par une réduction posologique.

Tableau 1 : Fréquence des effets indésirables

Très fréquent (≥ 1/10)

Fréquent (≥ 1/100 < 1/10)

Peu fréquent (≥ 1/1 000, < 1/100)

Rare (≥ 1/10 000 < 1/1 000)

Fréquence indéterminée

Affections de la circulation sanguine et lymphatique

Anémie, augmentation de la capacité de fixation du fer,

diminution des monocytes, thrombocytémie

Affections du système immunitaire

Réactions anaphylactiques, hypersensibilité

Affections endocriniennes

Diminution de la TSH et de la T4 libre

Affections psychiatriques

Dépression

Changements dhumeur, idées suicidaires

Affections du système nerveux

Céphalées

Sensations vertigineuses

Hypertension intracrânienne bénigne

Affections oculaires

Conjonctivite, sécheresse oculaire, irritation oculaire

Troubles visuels, cataracte

Diminution de la vision nocturne

Affections de loreille et du labyrinthe

Acouphènes

Affections vasculaires

Bouffées vasomotrices, hypertension

Vascularite

Affections respiratoires, thoraciques et médiastinales

Épistaxis

Affections gastro-intestinales

Nausées, bouche sèche, vomissements

Dyspepsie

Maladies intestinales inflammatoires

Affections hépatobiliaires

Élévation des transaminases*

Affections cutanées et des tissus sous-cutanés

Sécheresse de la peau, des lèvres, chéilite, eczéma*, dermatite*, érythème, alopécie

Prurit, éruption cutanée, desquamation cutanée, eczéma astéatotique

Affections musculo-squelettiques et du tissu conjonctif

Arthralgie*, myalgie*

exostose, (hyperostose), spondylarthrite ankylosante

Troubles généraux et anomalies au site d'administration

Fatigue

dème périphérique

Examens sanguins

Hypertriglycéridémie, diminution des HDL circulantes, hypercholestérolémie

Augmentation du taux sanguin de la créatinine phosphokinase

*L'incidence globale des effets indésirables na pas été supérieure à celle observée dans le groupe correspondant traité par placebo.

Des manifestations psychotiques, notamment des dépressions, des changements dhumeur et des pensées suicidaires ont été associées à lutilisation de rétinoïdes, dont l'alitrétinoïne. Dans des études cliniques, où des patients ayant des antécédents ou présentant des désordres psychiatriques ont été exclus, les patients ont été contrôlés pour déceler une éventuelle dépression, à laide du score CES-D (Center for Epidemiological Studies-Depression). Le traitement par lalitrétinoïne na pas été associé à des variations du score CES-D.

Les effets indésirables suivants nont pas été observés dans des essais cliniques utilisant lalitrétinoïne, mais ils ont été constatés avec dautres rétinoïdes : diabète de type 2, daltonisme (altération de la vision des couleurs), et intolérance au port de lentilles de contact (voir rubrique 4.4).

Des altérations de la minéralisation osseuse et des calcifications extra osseuses ont été associées au traitement par rétinoïdes systémiques. Dans des études cliniques utilisant lalitrétinoïne, des modifications dégénératives de la colonne vertébrale et des calcifications ligamentaires ont souvent été rapportées chez des patients atteints d'eczéma chronique des mains avant traitement (à linitiation), avec une légère progression en cours de traitement pour un nombre limité de patients. Ces observations concordaient avec les changements dégénératifs liés à lâge. Les évaluations de la densité osseuse (DEXA) nont pas indiqué deffet dose-dépendant sur la minéralisation osseuse.

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet :www.ansm.sante.fr.

4.9. Surdosage  Retour en haut de la page

Lalitrétinoïne est un dérivé de la vitamine A. Lalitrétinoïne a été administrée dans des études cliniques oncologiques à des doses 10 fois supérieures à la posologie thérapeutique recommandée pour l'eczéma chronique des mains. Les effets indésirables observés étaient compatibles avec la toxicité des rétinoïdes, et incluaient des céphalées sévères, des diarrhées, des rougeurs du visage et des hypertriglycéridémies. Ces effets étaient réversibles.

5. PROPRIETES PHARMACOLOGIQUES  Retour en haut de la page

5.1. Propriétés pharmacodynamiques  Retour en haut de la page

Classe pharmacothérapeutique : {autres médicaments dermatologiques) Code ATC : D11AH04

Mécanisme daction

Laction pharmacologique des rétinoïdes peut sexpliquer par leurs effets sur la prolifération cellulaire, la différenciation cellulaire, lapoptose, langiogenèse, la kératinisation, la sécrétion de sébum et limmunomodulation. Contrairement à dautres rétinoïdes, qui sont des agonistes spécifiques aux récepteurs soit RAR ou RXR, lalitrétinoïne se lie aux membres des deux familles de récepteurs. Le mécanisme daction de lalitrétinoïne dans leczéma chronique des mains est inconnu. L'alitrétinoïne a démontré des effets immunomodulateurs et anti-inflammatoires applicables aux inflammations cutanées. Lalitrétinoïne empêche la production des chimiokines impliquées dans le recrutement des leucocytes sur des sites dinflammation cutanée, diminue le développement des lymphocytes T et des cellules présentatrices des antigènes, et inhibe leffet sur la différentiation des cellules. Les ligands CXCR3 et les chimiokines CCL20, exprimés dans les lésions cutanées eczémateuses, sont soumis à une rétrorégulation par lalitrétinoïne dans les kératinocytes stimulés par les cytokines et dans les cellules dermiques endothéliales. En outre, lalitrétinoïne neutralise lexpansion des sous-ensembles leucocytaires activés par les cytokines et des cellules présentant des antigènes.

Chez lhomme, on a observé que lalitrétinoïne navait quun effet minime sur la sécrétion de sébum.

Efficacité clinique

La sécurité et lefficacité de TOCTINO chez les patients atteints deczéma chronique sévère des mains (ECM) ne répondant pas au traitement par des dermocorticoïdes puissants ont été évaluées dans deux études de phase 3 randomisées en double aveugle contre placebo.

Le critère principal dévaluation de ces études était la proportion de patients satisfaisant aux critères de l'échelle d'évaluation globale du médecin (PGA - Physician's Global Assessment), à savoir la disparition ou la quasi-disparition des symptômes en fin de traitement (voir tableau 1). Le traitement a duré entre 12 et 24 semaines.

Létude BAP00089 (BACH) a été menée en Europe et au Canada et a inclus 1 032 patients atteints deczéma chronique sévère des mains, nayant présenté aucune réponse ou une réponse transitoire (amélioration initiale et aggravation de la maladie malgré la poursuite du traitement) aux corticostéroïdes topiques puissants administrés, ou ayant présenté une intolérance à ces corticostéroïdes. Tous les phénotypes de la maladie ont été inclus : environ 30 % des patients présentaient un ECM uniquement hyperkératosique, cependant, la majorité des patients présentaient plusieurs phénotypes. Tous les patients ont essentiellement présenté des signes dinflammation cutanée, y compris dérythème et/ou de vésicules. Le traitement par lalitrétinoïne a entraîné une disparition/quasi-disparition des symptômes chez une proportion nettement supérieure de patients comparés au groupe traité par placebo. La réponse au traitement était dose dépendante (voir tableau 1).

Les critères secondaires dévaluation incluaient la proportion de répondeurs partiels (patients ayant au moins une atteinte légère de la maladie), le délai de réponse (disparition ou quasi disparition des symptômes), la réduction du score modifié total de lésions symptomatiques (mTLSS), lévaluation globale du patient (PaGA) sur la gravité de la maladie, et la réduction de létendue de la maladie (voir tableau 1).

La seconde étude, BAP001346 (HANDEL), a été menée aux États-Unis et a inclus 596 patients atteints deczéma chronique sévère des mains, nayant présenté aucune réponse ou une réponse transitoire (amélioration initiale et aggravation de la maladie malgré la poursuite du traitement) aux dermocorticostéroïdes puissants, ou ayant présenté une intolérance à ces dermocorticostéroïdes. Les sujets ont été considérés comme non-répondeurs sils présentaient un eczéma chronique sévère des mains après au moins 2 semaines de traitement par un dermocorticostéroïde très puissant sur une période de pré-inclusion de 16 semaines. Tous les phénotypes de la maladie ont été inclus.

Les critères dévaluation secondaires incluaient lestimation du délai de réponse médian (délai entre le début du traitement de létude après la randomisation à la première évaluation PGA mains saines /quasiment saines), la diminution du score modifié total de lésions symptomatiques (mTLSS), lévaluation globale du patient (PaGA) sur la sévérité de la maladie, et la réduction de létendue de la maladie à la fin du traitement (voir tableau 1).

Tableau 1 Résultats : Critères dévaluation principal et secondaires clés

BAP00089 (BACH)

BAP01346 (HANDEL)

Critère principal dévaluation

10 mg

30 mg

Placebo

30 mg

Placebo

Population en intention de traiter

N = 418

N = 409

N = 205

N = 298

N = 298

PGA à la fin du traitement n (%)

Taux de réponse global

115 (27,5 %)

195 (47,7 %)

34 (16,6 %)

118 (39,6 %)

44 (14,8 %)

Mains saines

39 (9,3 %)

90 (22,0 %)

6 (2,9 %)

58 (19,5 %)

14 (4,7 %)

Mains quasiment saines

76 (18,2 %)

105 (25,7 %)

28 (13,7 %)

60 (20,1 %)

30 (10,1 %)

Comparaison avec le placeboa

P = 0,004

P <0,001

NA

P <0,001

NA

Critères dévaluation secondaires

PaGA à la fin du traitement n (%)

Mains saines/quasiment saines

101 (24,2 %)

163 (39,9 %)

31 (15,1 %)

117 (39,3 %)

41 (13,8 %)

Comparaison avec le placeboa

P = 0,013

P <0,001

NA

P <0,001

NA

Variation en pourcentage entre le mTLSS initial et de fin du traitement

Moyenne (STD)

-50,79 (36,13)

-60,80 (38,58)

-37,30 (37,65)

-53,99 (40,16)

-29,86 (37,83)

Médiane

-56,25

-75,0

-38,68

-67,70

-24,40

Min Max

-100 66,7

-100 175

-100 72,7

-100 60

-100 63,6

Comparaison avec le placebob

P <0,001

P <0,001

NA

P <0,001

NA

Variation en pourcentage de létendue de la maladie entre linclusion et la fin du traitement

Moyenne (STD)

-40,01 (49,57)

-54,15 (46,89)

-31,93 (45,56)

-46,56 (53,75)

-24,20 (48,21)

Médiane

-50,0

-75,0

-33,33

-62,50

-18,20

Min Max

-100 200

-100 140

-100 130

-100 166,7

-100 140

Comparaison avec le placebob

P = 0,016

P <0,001

NA

P <0,001

NA

Délai de réponse médian des répondeurs à la fin du traitement

Médiane (Jours)

115,0

85,0

141

65,0

117,0

Comparaison avec le placeboc

P = 0,01

P <0,001

NA

P <0,001

NA

Taux de réponse partiel (Mains saines/quasiment saines/atteintes légères)

N (%)

207 (49,5 %)

254 (62,1 %)

74 (36,1 %)

NA

NA

a: Daprès les tests de Chi carré corrigés en continuité par paire versus placebo basé sur la proportion des répondeurs.

b: Daprès le test non paramétrique de Kruskal Wallis versus placebo basé sur le changement moyen depuis linclusion.

c: Daprès le test Log Rank versus placebo basé sur le délai médian de réponse.

Durée du traitement

Une analyse dose-réponse longitudinale des études de phase 3 (BAP00089, BAP001346 et BAP00091 Cohorte A) a montré quune fois que les patients avaient des mains saines ou quasiment saines, il ny avait aucune relation entre la durée du traitement et la probabilité de rechute. Par conséquent, larrêt du traitement est recommandé pour les patients dont les mains sont saines/quasiment saines avant 24 semaines (voir rubrique 4.2). Dans les études cliniques pivot, 67 % des sujets ayant répondu au traitement par lalitrétinoïne navaient pas rechuté au stade sévère de la maladie 24 semaines après larrêt du traitement, et par conséquent, nétaient pas candidats pour une deuxième cure dans cette même période.

Retraitement

Une étude de retraitement (BAP00091 Cohorte A) a examiné lefficacité et la sécurité dune deuxième cure de traitement pour les patients ayant précédemment répondu au traitement dans létude BAP00089, mais qui ont rechuté. Les patients ont été randomisés pour recevoir la même dose que celle attribuée pour le traitement initial (10 mg ou 30 mg) ou pour recevoir le placebo suivant un ratio 2 :1 (N=70 alitrétinoïne, N=47 placebo). Les résultats suggèrent que les patients ayant précédemment répondu au traitement par lalitrétinoïne peuvent bénéficier dun retraitement.

5.2. Propriétés pharmacocinétiques  Retour en haut de la page

Absorption

Lalitrétinoïne est un composé de faible solubilité et de faible perméabilité avec une biodisponibilité faible et variable. Lalitrétinoïne nest pas absorbée de façon homogène dans le tube digestif à jeun. Lexposition systémique est nettement améliorée (>2 fois) lorsque la prise se fait au cours dun repas à teneur élevée en graisses.

Les données in vitro obtenues sur un système gastro-intestinal suggèrent que la quantité dalitrétinoïne absorbée diffère avec lingestion de graisses (en cas de prise au cours dun repas comprenant environ 25 % de graisses, la quantité disponible pour l'absorption est moindre que lorsque la prise se fait au cours dun repas comprenant environ 40 ou 60 % de graisses). Par conséquent, lalitrétinoïne doit être prise une fois par jour au cours dun repas principal et de préférence toujours au même moment de la journée pour optimiser lexposition.

Après la prise dune dose de 30 mg dalitrétinoïne une fois par jour au cours dun repas comprenant environ 40 % de graisses, le Tmax médian est de 4 heures, la Cmax moyenne est de 177 ng/mL, et lASC(0-t) moyenne est de 405 ng*h/mL.

Les concentrations plasmatiques maximales (Cmax) et lexposition (ASC) à lalitrétinoïne augmentent lorsque les doses en prise unique sont augmentées de 5 à 150 mg. Les valeurs dASC de lalitrétinoïne augmentent proportionnellement à la dose pour les doses de 10 à 30 mg une fois par jour. La Cmax de lalitrétinoïne peut augmenter moins que proportionnellement lorsque la dose augmente.

Distribution

L'alitrétinoïne se lie à 99,1 % aux protéines plasmatiques. Le volume de distribution de l'alitrétinoïne est estimé être supérieur au volume extracellulaire (>14L), mais inférieur à leau totale corporelle.

Métabolisme

Lalitrétinoïne est métabolisée en 4-oxoalitrétinoïne par les isoenzymes CYP2C9, CYP2C8 et CYP3A4. Les deux composés subissent une isomérisation en trétinoïne (ou isotrétinoïne) et leurs métabolites 4-oxo-. Après administration orale dalitrétinoïne, la 4-oxoalitrétinoïne est le principal métabolite circulant actif observé avec une ASC représentant plus de 70 % de lASC du médicament parent. Les isomères dalitrétinoïne (trétinoïne, isotrétinoïne) et de la 4-oxoalitrétinoïne (4-oxo-trétinoïne et 4-oxo-isotrétinoïne) sont en quantité mineure et représentent ≤ 12 % de lexposition du médicament parent. La 4-oxoalitrétinoïne est ensuite glucuronidée et éliminée dans lurine.

Aucun changement significatif na été observé dans le temps (ni induction ni accumulation) en ce qui concerne la pharmacocinétique de lalitrétinoïne ou de ses métabolites mesurés.

Élimination

Lalitrétinoïne est un rétinoïde endogène. Les concentrations dalitrétinoïne reviennent à des niveaux endogènes dans les 2 à 3 jours suivant larrêt du traitement.

Lexcrétion dune dose dalitrétinoïne radio-marquée a été complète, avec environ 94% de la dose récupérée dans les 14 jours. La substance radio-marquée a été éliminée essentiellement dans lurine sous forme de métabolites (63 %, avec <1 % sous forme de médicament parent inchangé), une plus petite fraction (environ 30% avec 1 % sous forme de médicament parent inchangé) dans les selles. Le produit dexcrétion le plus abondant est le glucuronide de la 4-oxoalitrétinoïne, qui correspond à 6,5% de la dose dans lurine.

La demi-vie d'élimination atteint en moyenne 9 heures pour lalitrétinoïne et 10 heures pour la 4-oxoalitrétinoïne.

Pharmacocinétique dans des populations particulières

Les propriétés pharmacocinétiques de lalitrétinoïne et de ses métabolites mesurés dans des populations particulières (obésité, sexe, âge et insuffisance rénale) ont été évaluées dans une étude portant sur 32 sujets atteints deczéma chronique sévère à modéré des mains recevant de lalitrétinoïne pendant 12 à 24 semaines. Ces analyses ont montré les résultats suivants :

Obésité

Laugmentation du poids corporel ou de lindice de masse corporelle (IMC) nentraîne pas de changements cliniquement significatifs de lexposition à lalitrétinoïne ou à la 4-oxoalitrétinoïne.

Sexe

Aucune différence cliniquement significative liée au sexe na été observée pour les valeurs dASC et Cmax de lalitrétinoïne et de la 4-oxoalitrétinoïne.

Patients âgés

Même si les données relatives aux propriétés pharmacocinétiques chez les sujets âgés sont limitées (n=6 au-delà de 60 ans et n=3 au-delà de 65 ans), il ne semble pas exister de relation entre laugmentation de lâge et les valeurs dASC ou Cmax dalitrétinoïne ou de 4 oxoalitrétinoïne normalisées en fonction de la dose.

Une modélisation longitudinale dose-réponse issue des études cliniques defficacité a montré que les patients âgés (n=126) ont une réponse plus rapide et plus prononcée au traitement et quils sont moins susceptibles de rechuter, mais ils sont plus susceptibles de présenter des taux de triglycérides élevés après 12 à 16 semaines de traitement.

Insuffisance rénale

Même si les données relatives aux propriétés pharmacocinétiques chez les sujets souffrant dune insuffisance rénale modérée ne sont pas disponibles, les propriétés pharmacocinétiques de lalitrétinoïne ne sont pas modifiées en cas dinsuffisance rénale légère, avec une ASC moyenne de 342 (intervalle : 237-450) et de 312 (195-576) ng*h/mL chez les patients ayant respectivement une clairance de la créatinine estimée à 60-90 mL/min (n=8) ou ≥ 90 mL/min (n=23), pour des doses normalisées à 30 mg dalitrétinoïne. Les valeurs de Cmax et dASC(0-tau) de la 4‑oxoalitrétinoïne peuvent être légèrement supérieures chez les sujets atteints dinsuffisance rénale légère, bien que leffet soit faible (< 20 %).

Aucune donnée nest disponible chez les sujets souffrant dinsuffisance rénale sévère (CrCl <30 mL/min) ou au stade terminal.

Insuffisance hépatique

Une étude pharmacocinétique portant sur 8 sujets atteints de cirrhose du foie et avec un score de Child-Pugh de classe A (léger, n=6) ou B (modéré, n=2) et sur 8 sujets sains de sexe, âge, taille et poids correspondants , a montré quil ny avait pas de différence cliniquement significative entre les patients souffrant dune insuffisance hépatique et les patients sains pour les valeurs de Cmax (moyenne± écart-type [ET] : 101 ± 40 ng/mL vs 144±40 ng/mL, respectivement) ou dASC (moyenne±ET : 248 ± 116 ng/mL vs 314 ± 86 ng/mL, respectivement) de lalitrétinoïne. Les valeurs de Cmax (moyenne±ET : 30± 20 ng/mL vs 56 ± 25 ng/mL, respectivement) et dASC (moyenne±ET : 162± 82 ng/mL vs 219 ± 49 ng/mL, respectivement) pour la 4-oxoalitrétinoïne sont inférieures chez les patients souffrant dinsuffisance hépatique.

Aucune donnée nest disponible chez les sujets souffrant dune insuffisance hépatique sévère et les données sont limitées chez les patients souffrant dune insuffisance hépatique modérée.

La pharmacocinétique de lalitrétinoïne na pas été étudiée chez les patients de moins de 18 ans.

5.3. Données de sécurité préclinique  Retour en haut de la page

Toxicité aiguë

Comme pour dautres rétinoïdes, la toxicité aiguë de lalitrétinoïne sest révélée faible chez la souris et le rat. La DL50 après administration intrapéritonéale était > 4 000 mg/kg après 24 heures et égale à 1 400 mg/kg après 10 jours. La DL50 approximative après administration orale à des rats était de 3 000 mg/kg.

Toxicité chronique

Lalitrétinoïne a été testée dans des études à long terme jusquà 9 mois chez le chien et jusquà 6 mois chez le rat. Des signes de toxicité liés à la dose sont apparus à des taux dexposition similaires à des doses thérapeutiques humaines en se basant sur les aires sous la courbe. Ces effets caractéristiques des rétinoïdes (coïncidant avec une hypervitaminose A), ont été généralement spontanément réversibles.

Tératogénicité

Comme dautres rétinoïdes, lalitrétinoïne sest révélée tératogène dans des études in vitro et in vivo.

En raison du potentiel tératogène de lalitrétinoïne, les femmes en âge de procréer doivent se soumettre à des mesures strictes de prévention de la grossesse pendant le traitement et 1 mois après larrêt du traitement par lalitrétinoïne (voir rubriques 4.3, 4.4 et 4.6).

Fertilité

Une étude a porté sur la fertilité et le développement embryonnaire précoce chez le rat traité par alitrétinoïne. Il na été observé aucun effet sur les paramètres de reproduction chez les mâles et chez les femelles à la plus forte dose étudiée qui atteignait des concentrations plasmatiques similaires à celles observées chez les humains.

Comme pour dautres rétinoïdes des effets réversibles sur les organes reproducteurs masculins ont été observés chez lanimal sous la forme dune spermatogénèse perturbée associée à des lésions dégénératives des testicules. La marge de sécurité chez le chien pour éviter la toxicité sur les organes reproducteurs mâles est de 1 à 6 pour une dose chez lhomme de 30 mg.

Mutagénicité

Dans des tests in vitro ou in vivo, lalitrétinoïne n'a révélé aucun potentiel mutagène.

Carcinogénicité

Lalitrétinoïne a été testée dans des études de carcinogénicité sur 2 ans chez la souris et le rat. Une toxicité dose-dépendante spécifique aux rétinoïdes a été observée aux doses les plus élevées, mais aucun pouvoir carcinogène na été constaté.

Phototoxicité

Lalitrétinoïne sest révélée être phototoxique dans des études in vitro et in vivo.

6. DONNEES PHARMACEUTIQUES  Retour en haut de la page

6.1. Liste des excipients  Retour en haut de la page

Contenu de la capsule :

Huile de soja raffinée

Huile de soja partiellement hydrogénée

Triglycérides à chaîne moyenne

Cire dabeille jaune

Tout-rac-α-tocophérol

Enveloppe de la capsule :

Gélatine

Glycérol

Sorbitol liquide (non cristallisable)

Eau purifiée

Oxyde de fer rouge (E172)

Oxyde de fer noir (E172)

6.2. Incompatibilités  Retour en haut de la page

Sans objet.

6.3. Durée de conservation  Retour en haut de la page

3 ans

6.4. Précautions particulières de conservation  Retour en haut de la page

A conserver à une température ne dépassant pas 30° C.

Conserver les plaquettes dans lemballage extérieur dorigine, à labri de la lumière.

6.5. Nature et contenu de l'emballage extérieur   Retour en haut de la page

Plaquettes PVC/PE/PVDC/Aluminium ou COC (copolymère de cyclooléfine)/Aluminium. Boîtes de 30 capsules molles.

6.6. Précautions particulières délimination et de manipulation  Retour en haut de la page

Tout médicament non utilisé ou déchet doit être éliminé conformément à la réglementation en vigueur.

7. TITULAIRE DE LAUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE  Retour en haut de la page

STIEFEL LABORATORIES (IRELAND) LTD

FINISKLIN BUSINESS PARK

SLIGO

IRLANDE

8. NUMERO(S) DAUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE  Retour en haut de la page

·34009 389 600 8 2 : 30 capsules molles sous plaquette (PVC/PE/PVDC-Aluminium)

·34009 389 601 4 3 : 30 capsules molles sous plaquette (copolymère de cyclooléfine-Aluminium)

9. DATE DE PREMIERE AUTORISATION/DE RENOUVELLEMENT DE LAUTORISATION  Retour en haut de la page

[à compléter ultérieurement par le titulaire]

10. DATE DE MISE A JOUR DU TEXTE  Retour en haut de la page

[à compléter ultérieurement par le titulaire]

11. DOSIMETRIE  Retour en haut de la page

Sans objet.

12. INSTRUCTIONS POUR LA PREPARATION DES RADIOPHARMACEUTIQUES  Retour en haut de la page

Sans objet.

Liste I.

Prescription initiale semestrielle réservée aux spécialistes en dermatologie. Renouvellement non restreint.

Médicament nécessitant une surveillance particulière pendant le traitement.

Pour les femmes en âge de procréer (voir Programme de Prévention de la Grossesse) :

·la prescription nécessite préalablement le recueil de l'accord de soins et de contraception de la patiente et la remise d'un carnet-patiente complété,

·la prescription est limitée à un mois de traitement dont la poursuite nécessite une nouvelle prescription; elle est subordonnée à l'obtention d'un résultat négatif de test de grossesse, qui doit être réalisé tous les mois, dans les 3 jours précédant la prescription; la date et le résultat du test de grossesse doivent être mentionnés dans le carnet-patiente,

·la délivrance doit être effectuée au plus tard 7 jours après la prescription,

·la délivrance ne peut se faire qu'après avoir vérifié que toutes les mentions obligatoires suivantes figurent dans le carnet-patiente:

olors de la première prescription :

Signature de l'accord de soins et de contraception.

Mise en place d'au moins une méthode de contraception efficace depuis au moins un mois.

Evaluation du niveau de compréhension de la patiente.

Date du test de grossesse (hCG plasmatiques).

olors des prescriptions suivantes :

Poursuite d'une contraception efficace.

Evaluation du niveau de compréhension de la patiente.

Date du test de grossesse (hCG plasmatiques).

·la date de délivrance doit être mentionnée dans le carnet-patiente.

Retour en haut de la page Retour en haut de la page

source: ANSM - Mis à jour le : 21/08/2017

Dénomination du médicament

TOCTINO 10 mg, capsule molle

Alitrétinoïne

Encadré

Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament car elle contient des informations importantes pour vous.

·Gardez cette notice. Vous pourriez avoir besoin de la relire.

·Si vous avez dautres questions, interrogez votre médecin ou votre pharmacien.

·Ce médicament vous a été personnellement prescrit. Ne le donnez pas à dautres personnes. Il pourrait leur être nocif, même si les signes de leur maladie sont identiques aux vôtres.

·Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien. Ceci sapplique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Voir rubrique 4.

Que contient cette notice ?

1. Qu'est-ce que TOCTINO 10 mg, capsule molle et dans quels cas est-il utilisé ?

2. Quelles sont les informations à connaître avant de prendre TOCTINO 10 mg, capsule molle ?

3. Comment prendre TOCTINO 10 mg, capsule molle ?

4. Quels sont les effets indésirables éventuels ?

5. Comment conserver TOCTINO 10 mg, capsule molle ?

6. Contenu de lemballage et autres informations.

1. QUEST-CE QUE TOCTINO 10 mg, capsule molle ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?  Retour en haut de la page

Classe pharmacothérapeutique : autres médicaments dermatologiques, Code ATC : D11AH04

La substance active contenue dans TOCTINO est lalitrétinoïne. Elle appartient à une classe de médicaments appelés rétinoïdes, dérivés de la vitamine A. TOCTINO est disponible en capsules de 10 mg ou de 30 mg dalitrétinoïne.

TOCTINO est utilisé pour traiter les adultes atteints d'eczéma chronique sévère des mains, dont létat ne sest pas amélioré avec un traitement topique, y compris par dermocorticoïdes puissants. Le traitement par TOCTINO doit se faire sous la surveillance dun médecin spécialisé dans les maladies de la peau (dermatologue).

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT DE PRENDRE TOCTINO 10 mg, capsule molle ?  Retour en haut de la page

Ne prenez jamais TOCTINO :

·Si vous êtes enceinte ou si vous êtes en âge de procréer, que vous nutilisez aucune méthode de contraception efficace (voir ci-dessous, rubrique « Grossesse et allaitement »)

·Si vous allaitez

·Si vous êtes atteint(e) dune maladie hépatique

·Si vous êtes atteint(e) dune maladie rénale grave

·Si vous avez un taux élevé de graisses dans le sang (tel quun taux élevé de cholestérol ou des triglycérides dans le sang)

·Si vous êtes atteint(e) dune maladie thyroïdienne non traitée

·Si vous avez des taux très élevés de vitamine A dans votre organisme(hypervitaminose A)

·Si vous êtes allergique à lalitrétinoïne, à dautres rétinoïdes (tel que lisotrétinoïne), à larachide ou au soja, ou à lun des autres composants contenus dans ce médicament (mentionnés dans la rubrique 6)

·Si vous prenez de la tétracycline (antibiotique).

ØSi lune de ces restrictions sapplique à vous, retournez voir votre médecin.

Vous ne devez pas prendre TOCTINO.

Avertissements et précautions

Parlez à votre médecin avant de prendre TOCTINO :

·Si vous avez des antécédents de troubles mentaux, y compris de dépression, de comportement suicidaire ou de psychose, ou si vous prenez des médicaments pour l'une de ces affections.

·Si vous avez une maladie rénale. TOCTINO nest pas recommandé chez les personnes souffrant de maladie rénale modérée. Si vous souffrez dune maladie rénale, consultez votre médecin pour savoir si TOCTINO vous convient.

·Si vous avez un taux élevé de graisses dans le sang, vous devrez peut-être subir des analyses de sang supplémentaires. TOCTINO augmente généralement la concentration sanguine des lipides, tels que le cholestérol ou les triglycérides. Si votre taux de graisses dans le sang reste élevé, votre médecin pourra diminuer la dose ou interrompre votre traitement par TOCTINO.

·Si vous avez un taux élevé de sucre dans le sang (diabète), votre glycémie devra peut-être être vérifiée plus souvent et votre médecin vous prescrira peut-être une dose plus faible de TOCTINO.

·Si vous avez des antécédents de maladie thyroïdienne, TOCTINO peut faire baisser votre taux dhormones thyroïdiennes. Si votre taux dhormones thyroïdiennes est bas, votre médecin pourra vous prescrire des suppléments.

Vous devez faire attention en cours de traitement :

·Si vous présentez des troubles visuels :

Avertissez immédiatement votre médecin. Le traitement par TOCTINO peut être interrompu et votre vision contrôlée.

·Si vous souffrez de maux de tête persistants, de nausées ou de vomissements et de troubles de la vision, ces signes peuvent être révélateurs dune affection appelée hypertension intracrânienne bénigne. Arrêtez immédiatement les capsules et contactez au plus vite votre médecin.

·Si vous présentez des troubles mentaux, quels quils soient, y compris une dépression, un comportement suicidaire ou une psychose, vous devez arrêter immédiatement de prendre le traitement et contacter votre médecin au plus vite.

·Si vous présentez une diarrhée sanglante : arrêtez immédiatement de prendre les capsules et contactez au plus vite votre médecin.

·Limitez les expositions au soleil et évitez les expositions aux lampes à rayons ultraviolets. Votre peau peut devenir plus sensible au soleil. Avant de vous exposer au soleil, utilisez une protection solaire à haut coefficient de protection (SPF supérieur ou égal à 15). Si votre peau et vos lèvres deviennent sèches pendant le traitement, utilisez une pommade ou une crème hydratante et un baume à lèvres.

·Limitez toute activité physique intense : lalitrétinoïne peut provoquer des douleurs musculaires et articulaires.

·En cas de sécheresse oculaire : lapplication dune pommade ophtalmique lubrifiante ou de larmes artificielles peut soulager les symptômes. Si vous portez des lentilles de contact, vous pouvez avoir besoin de recourir aux lunettes pendant la durée du traitement par lalitrétinoïne. Les problèmes de sécheresse oculaire et les troubles visuels disparaissent normalement une fois le traitement interrompu.

·TOCTINO peut augmenter votre taux denzymes hépatiques. Votre médecin effectuera des tests sanguins durant le traitement pour surveiller ces taux. Sils restent élevés, votre médecin diminuera peut-être votre dose ou bien arrêtera le traitement avec TOCTINO.

Enfants et adolescents

TOCTINO nest pas recommandé pour les personnes âgées de moins de 18 ans. On ne sait pas comment il agit pour ce groupe dâge.

Autres médicaments et TOCTINO

Ne prenez pas dautres rétinoïdes (par exemple lisotrétinoïne), de suppléments en vitamine A ou de tétracyclines (antibiotique) pendant le traitement par TOCTINO. Le risque deffets secondaires serait augmenté.

Avertissez votre médecin ou votre pharmacien si :

Øvous prenez de lamiodarone (un médicament qui permet de réguler la fréquence cardiaque). La prise damiodarone nest pas recommandée avec TOCTINO.

Øvous prenez du kétoconazole, du fluconazole, du miconazole (des médicaments utilisés pour traiter les infections). Votre médecin peut décider de diminuer votre dose de TOCTINO.

Øvous prenez de la simvastatine (un médicament utilisé pour diminuer le cholestérol). TOCTINO peut diminuer la quantité de ce médicament dans votre organisme.

Øvous prenez du gemfibrozil (un autre médicament utilisé pour diminuer le cholestérol) ou de loxandrolone (un stéroïde anabolique). Votre médecin peut décider de diminuer votre dose de TOCTINO.

Øvous prenez du paclitaxel (utilisé pour traiter le cancer), de la rosiglitazone ou du répaglinide (utilisés pour traiter le diabète). TOCTINO peut augmenter la quantité de ces médicaments dans votre organisme.

ØAvertissez votre médecin ou votre pharmacien si vous prenez ou avez pris récemment ou pourriez prendre tout autre médicament. Ceci inclut les médicaments obtenus sans ordonnance ainsi que les plantes médicinales.

Grossesse et allaitement

Conseils importants pour les femmes

Ne prenez pas TOCTINO si vous allaitez :

Le médicament peut passer dans votre lait maternel et nuire à votre bébé.

Ne prenez pas TOCTINO si vous êtes enceinte :

TOCTINO peut être à lorigine de malformations graves de lenfant à naître (en médecine, on parle deffet tératogène). TOCTINO peut également augmenter le risque de fausse couche.

·Vous ne devez pas prendre TOCTINO si vous êtes enceinte.

·Vous ne devez pas devenir enceinte pendant le traitement par TOCTINO et pendant un mois après larrêt du traitement.

Si vous êtes une femme en âge de procréer :

Vous ne pouvez être traitée par TOCTINO que sous certaines conditions strictes, en raison du risque de malformations congénitales (anomalies de lenfant à naître) :

·Votre médecin doit vous avoir expliqué le risque de malformations de lenfant à naître : vous aurez compris les raisons pour lesquelles vous ne devez pas devenir enceinte et ce que vous devez faire pour empêcher une grossesse.

·Vous devez avoir discuté des méthodes de contraception avec votre médecin. Il vous expliquera comment empêcher une grossesse. Il pourra vous adresser à un spécialiste, qui vous donnera des conseils en matière de contraception.

·Vous devez accepter dutiliser une, de préférence deux méthodes de contraception efficaces, y compris lutilisation de préservatifs ou dune cape cervicale avec spermicide, pendant un mois avant linitiation du traitement par TOCTINO, en cours de traitement et pendant un mois après larrêt du traitement. Un mois avant de commencer le traitement ainsi quau début du traitement, votre médecin vous demandera deffectuer un test de grossesse, dont le résultat doit être négatif.

·Vous devez utiliser une méthode de contraception même en labsence de règles ou dactivité sexuelle (à moins que votre médecin ne décide quil ny a absolument aucun risque de grossesse, par exemple parce quon vous a retiré lutérus).

·Vous devez accepter de passer des visites de suivi tous les mois et deffectuer des tests de grossesse supplémentaires, pendant le traitement et 5 semaines après la fin du traitement par TOCTINO, suivant la décision de votre médecin. Ces tests doivent être réalisés dans les 3 premiers jours de votre cycle menstruel. Vous ne devez pas devenir enceinte pendant le traitement et pendant 1 mois après larrêt du traitement.

·Votre médecin vous demandera (ou demandera à votre tuteur) de signer un formulaire confirmant que vous avez été informé(e) des risques, et que vous acceptez de prendre les précautions nécessaires.

Chez les femmes en âge de procréer, la prescription de TOCTINO doit être limitée à 30 jours de traitement. La poursuite du traitement nécessite une nouvelle prescription. Chaque prescription est valable pendant 7 jours seulement.

ØSi vous tombez enceinte ou pensez que vous pourriez lêtre en cours de traitement par TOCTINO ou pendant le mois suivant la fin du traitement, arrêtez immédiatement la prise du médicamentet contactez votre médecin. Il pourra vous adresser à un spécialiste, qui vous donnera des conseils.

Votre médecin vous remettra des informations écrites sur la grossesse et la contraception, destinées aux utilisatrices de TOCTINO. Si vous navez pas encore eu accès à ces informations, adressez-vous à votre médecin.

Conseils pour les hommes

Des quantités très faibles d'alitrétinoïne sont présentes dans le sperme des hommes traités par TOCTINO, mais le volume est insuffisant pour nuire à lenfant à naître que porte votre partenaire. Vous ne devez pas oublier de ne jamais partager le traitement avec aucune autre personne, en particulier de sexe féminin.

Conseils pour les deux sexes

Neffectuez pas de don de sang pendant le traitement par TOCTINO ou pendant 1 mois après larrêt du traitement. Si une femme enceinte venait à recevoir votre sang, le bébé pourrait naître avec des malformations congénitales. Ne partagez jamais votre traitement avec quelquun dautre.

Retournez tout médicament non utilisé à votre pharmacien à la fin de votre traitement.

Conduite de véhicules et utilisation de machines

Il se peut que vous constatiez une baisse de la vision nocturne pendant votre traitement. Dans un tel cas, vous ne devez pas conduire de véhicules ou utiliser de machines.

TOCTINO contient de lhuile de soja et du sorbitol

Si vous êtes allergique aux arachides ou au soja, nutilisez pas ce médicament. Si vous avez été informé(e) par votre médecin que vous présentez une intolérance à certains sucres, contactez-le avant de prendre TOCTINO.

3. COMMENT PRENDRE TOCTINO 10 mg, capsule molle ?  Retour en haut de la page

Mode dadministration

Les capsules doivent être prises au cours dun repas principal et de préférence toujours au même moment de la journée. Les capsules doivent être avalées en entier et ne doivent pas être mâchées.

Posologie

La dose est de 10 mg ou de 30 mg une fois par jour. Si votre organisme ne peut pas tolérer la dose recommandée de 30 mg, la dose plus faible de 10 mg peut vous être prescrite.

Prenez toujours ce médicament conformément aux recommandations faites par votre médecin. En cas de doute, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Durée du traitement

Une cure dure généralement entre 12 et 24 semaines de traitement, en fonction de lévolution de votre maladie. Si votre premier traitement a été efficace, votre médecin pourra vous prescrire à nouveau un traitement par TOCTINO, en cas de réapparition des symptômes.

Si vous avez pris plus de TOCTINO que vous nauriez dû :

Si vous avez pris trop de capsules ou si une autre personne a accidentellement pris votre médicament, contactez immédiatement votre médecin, votre pharmacien ou lhôpital le plus proche.

Si vous oubliez de prendre TOCTINO :

Si vous oubliez de prendre une dose, prenez-la dès que vous avez constaté loubli. Toutefois, si lheure de la dose suivante approche, ne prenez pas la dose oubliée et continuez le traitement. Ne prenez pas de double dose pour compenser la capsule que vous avez oublié de prendre.

ØSi vous avez dautres questions sur lutilisation de ce médicament, adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien.

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?  Retour en haut de la page

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Effets indésirables très fréquents : affectent plus d1 patient traité sur 10

Effets indésirables fréquents : affectent de 1 à 10 patients traités sur 100

Effets indésirables peu fréquents : affectent de 1 à 10 patients traités sur 1000

Effets indésirables rares : affectent de 1 à 10 patients traités sur 10 000

Effets indésirables très fréquents

·Céphalées.

·Elévation des lipides dans le sang : élévation des taux de graisses (triglycérides) et de cholestérol dans le sang.

Effets indésirables fréquents

·Dépression et autres troublesmentaux : dépression, y compris tristesse ou humeur maussade

oVous devez informer un membre de votre famille ou un ami proche que vous pouvez devenir dépressif ou que votre humeur ou votre comportement peut significativement changer avec la prise de TOCTINO et leur demander de lire cette notice. Vous pouvez leur demander de veiller sur vous sils sinquiètent de votre état dépressif ou dautres changements dans votre comportement.

·Anomalies des cellules sanguines : augmentation du nombre de plaquettes sanguines (cellules permettant au sang de coaguler), diminution du nombre de globules blancs et rouges dans les analyses de sang.

·Problèmes thyroïdiens : diminution du taux dhormones thyroïdiennes.

·Problèmes oculaires : inflammation de lil (conjonctivite) et de la zone de la paupière ; sécheresse et irritation de lil.

ØDemandez à un pharmacien de vous fournir des gouttes ophtalmiques adaptées. Si vous portez des lentilles de contact et que vous souffrez de sécheresse oculaire, vous pouvez recourir au port de lunettes.

·Troubles auditifs : bruit permanent dans les oreilles (acouphènes)

·Sensations vertigineuses

·Sang et circulation : bouffées vasomotrices, pression artérielle élevée (hypertension).

·Troubles gastriques et intestinaux : nausées, vomissements, bouche sèche

·Douleurs musculaires et articulaires : douleur dorsale, douleur musculaire, douleur articulaire, manque dénergie (fatigue). Taux élevés de produits de dégradation musculaire dans votre sang si vous faites des exercices vigoureux.

·Problèmes cutanés et capillaires : sécheresse de la peau, notamment du visage, lèvres sèches et enflammées, rougeur de la peau, éruption cutanée avec démangeaisons, inflammation cutanée, chute des cheveux.

·Problèmes hépatiques : augmentation du taux denzymes hépatiques dans les analyses de sang.

Effets indésirables peu fréquents

·Problèmes visuels y compris vision floue, déformée, surface opaque sur les yeux (opacité de la cornée, cataractes). Si votre vue est affectée, arrêtez immédiatement de prendre TOCTINO et contactez votre médecin.

·Problèmes cutanés : démangeaisons de la peau, desquamation de la peau, éruption cutanée, peau sèche, eczéma.

·Problèmes auditifs et rhino-pharyngés : saignement de nez.

·Troubles gastriques et intestinaux : indigestion (dyspepsie)

·Troubles osseux : croissance des os, notamment maladie de la colonne vertébrale appelée spondylarthrite ankylosante.

Effets indésirables rares

·Maux de tête persistants accompagnés de nausées, de vomissements et de troubles de la vue, y compris vision floue. Ces signes peuvent être révélateurs dune hypertension intracrânienne bénigne.

ØSi vous ressentez ces symptômes, arrêtez immédiatement de prendre TOCTINO et contactez votre médecin.

·Sang et circulation : inflammation des vaisseaux sanguins.

Autres effets indésirables

Dautres effets indésirables sont apparus parmi une population très restreinte, mais leur fréquence exacte dapparition est inconnue :

Réactions allergiques sévères. Signes présentés :

Øéruption cutanée associée à de fortes démangeaisons (urticaire),

Øparfois gonflement du visage ou de la bouche (angioedème) causant des difficultés respiratoires,

Øcollapsus (état de choc, chute brutale de la pression artérielle).

ØContactez immédiatement votre médecin si vous présentez ces symptômes. Arrêtez de prendre TOCTINO.

Troubles gastriques et intestinaux. Douleur gastrique (abdominale) sévère, accompagnée ou non de diarrhées hémorragiques, sensation de malaise voire être malade (vomissements).

Arrêtez immédiatement de prendre TOCTINO et contactez votre médecin. Ces signes peuvent être révélateurs daffections gastriques graves.

Changements dhumeur ou pensées suicidaires.

Tendance à pleurer constamment, désordre psychoaffectif.

Certaines personnes ont eu des pensées autodestructrices ou suicidaires, ont tenté de se suicider ou se sont suicidées. Ces personnes napparaissent pas nécessairement comme étant dépressives.

ØContactez immédiatement votre médecin si vous développez tout signe de troubles mentaux décrits ci-dessus. Votre médecin pourra recommander larrêt du traitement par TOCTINO. Cette interruption pourra suffire à stopper les effets : vous pouvez avoir besoin dune aide supplémentaire, votre médecin pourra vous conseiller.

Troubles de la vision nocturne. Les problèmes de vue reviennent généralement à la normale une fois le traitement arrêté.

Sang et circulation. Gonflement des mains, des membres inférieurs et des pieds (dème périphérique).

Effets indésirables d'autres médicaments de la même famille que TOCTINO.

A ce jour, ces effets indésirables nont pas été constatés avec TOCTINO. Toutefois, ils ne sont pas à exclure. Il sagit deffets indésirables très rares, pouvant affecter moins dun patient traité sur 10 000.

Diabète. Soif excessive, besoin fréquent duriner, analyses de sang révélant une augmentation de la glycémie. Tous ces signes peuvent être révélateurs dun diabète.

Troubles osseux. Arthrite, troubles osseux (retard de croissance, variations de la densité osseuse), les os en croissance peuvent stopper leur développement.

Yeux et troubles visuels. Daltonisme et altération de la vision des couleurs, baisse de la vision nocturne, intolérance aux lentilles de contact.

Déclaration des effets secondaires

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien. Ceci sapplique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet:www.ansm.sante.fr

En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir davantage dinformations sur la sécurité du médicament.

5. COMMENT CONSERVER TOCTINO 10 mg, capsule molle ?  Retour en haut de la page

Tenir ce médicament hors de la vue et de la portée des enfants.

Ne pas utiliser ce médicament après la date de péremption mentionnée sur l'emballage et la plaquette après EXP. La date de péremption fait référence au dernier jour du mois.

A Conserver à une température ne dépassant pas 30° C.

Conserver les plaquettes dans lemballage extérieur, à labri de la lumière.

Ne jetez aucun médicament au tout à légout ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien ce quil faut faire des médicaments que vous nutilisez plus. Ces mesures permettront de protéger lenvironnement.

6. CONTENU DE LEMBALLAGE ET AUTRES INFORMATIONS  Retour en haut de la page

Ce que contient TOCTINO   Retour en haut de la page

La substance active est lalitrétinoïne

Chaque capsule molle contient 10 mg dalitrétinoïne.

Les autres composants sont :

Huile de soja raffinée, huile de soja partiellement hydrogénée, triglycérides à chaîne moyenne, cire dabeille jaune, α-tocophérol totalement racémique, gélatine, glycérol, sorbitol liquide (non cristallisable), eau purifiée, oxyde de fer rouge (E172), oxyde de fer noir (E172).

Quest-ce que TOCTINO et contenu de lemballage extérieur  Retour en haut de la page

TOCTINO 10 mg se présente sous la forme de capsules molles. Les capsules mesurent environ 11 mm de long et 7 mm de large, sont ovales, de couleur marron et sont marquées « A1 ». Les capsules se présentent en plaquettes de 30.

Titulaire de lautorisation de mise sur le marché  Retour en haut de la page

STIEFEL LABORATORIES (IRELAND) LTD

FINISKLIN BUSINESS PARK

SLIGO

IRLANDE

Exploitant de lautorisation de mise sur le marché  Retour en haut de la page

LABORATOIRE GLAXOSMITHKLINE

23 RUE FRANCOIS JACOB

92500 RUEIL MALMAISON

Fabricant  Retour en haut de la page

SWISS CAPS GMBH

GRASSINGERSTRASSE. 9

D-83043 BAD AIBLING,

ALLEMAGNE

Noms du médicament dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen  Retour en haut de la page

Ce médicament est autorisé dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen sous les noms suivants : Conformément à la réglementation en vigueur.

[À compléter ultérieurement par le titulaire]

La dernière date à laquelle cette notice a été révisée est :  Retour en haut de la page

[à compléter ultérieurement par le titulaire]

Autres  Retour en haut de la page

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site Internet de lANSM (France).

Les informations suivantes sont destinées exclusivement aux professionnels de santé :

Programme de prévention de la grossesse :

INFORMATIONS SUPPLEMENTAIRES

Conditions de prescription et de délivrance de TOCTINO

Liste I.

Prescription initiale semestrielle réservée aux spécialistes en dermatologie. Renouvellement non restreint.

Médicament nécessitant une surveillance particulière pendant le traitement.

Pour les femmes en âge de procréer (voir Programme de Prévention de la Grossesse) :

·la prescription nécessite préalablement le recueil de l'accord de soins et de contraception de la patiente et la remise d'un carnet-patiente complété,

·la prescription est limitée à un mois de traitement dont la poursuite nécessite une nouvelle prescription; elle est subordonnée à l'obtention d'un résultat négatif de test de grossesse, qui doit être réalisé tous les mois, dans les 3 jours précédant la prescription; la date et le résultat du test de grossesse doivent être mentionnés dans le carnet-patiente,

·la délivrance doit être effectuée au plus tard 7 jours après la prescription,

·la délivrance ne peut se faire qu'après avoir vérifié que toutes les mentions obligatoires suivantes figurent dans le carnet-patiente :

olors de la première prescription :

Signature de l'accord de soins et de contraception.

Mise en place d'au moins une méthode de contraception efficace depuis au moins un mois.

Evaluation du niveau de compréhension de la patiente.

Date du test de grossesse (hCG plasmatiques).

olors des prescriptions suivantes :

Poursuite d'une contraception efficace.

Evaluation du niveau de compréhension de la patiente.

Date du test de grossesse (hCG plasmatiques).

·La date de délivrance doit être mentionnée dans le carnet-patiente.

« Programme de prévention de la grossesse »

Formulaire daccord de soins et de contraception pour les patientes,

Recommandation pour les pharmaciens,

Recommandation pour les médecins qui prescrivent Toctino,

Liste des points à vérifier lors de la prescription,

Brochure dinformation sur la contraception,

Brochure dinformation (annexe IIIB : notice),

Carnet-patiente.

Formulaire daccord de soins et de contraception pour les patientes

[DOCUMENT A REMPLIR, A SIGNER ET A REMETTRE AU MEDECIN]

TOCTINO, à base dalitrétinoïne, peut provoquer des malformations graves sur lenfant à naître:

·Si vous êtes enceinte au moment de commencer le traitement par TOCTINO.

·Si vous devenez enceinte pendant le traitement par TOCTINO.

·Si vous devenez enceinte dans le mois suivant larrêt du traitement par TOCTINO.

Je soussignée Mme/ Melle Née le :


certifie avoir été personnellement informée par le Docteur

[nom et adresse du médecin]

des risques liés au traitement par TOCTINO.

1. Je comprends que TOCTINO appartient à une classe de médicaments (rétinoïdes) connus pour causer des malformations graves chez lenfant à naître lorsquil est pris pendant la grossesse.

2. Je comprends que je ne dois pas prendre TOCTINO si je suis enceinte

3. Je comprends que je ne dois pas devenir enceinte ni durant le traitement ni pendant le mois qui suit la fin du traitement

4. Je comprends que je dois utiliser au moins 1 méthode de contraception efficace, et de préférence 2 dont 1 méthode locale (préservatif par exemple) pendant au moins 1 mois avant de commencer le traitement, pendant toute la durée du traitement, et pendant encore au moins 1 mois après larrêt du traitement.

5. Je comprends que toute méthode de contraception, aussi efficace soit-elle, peut échouer et quen utilisant 2 méthodes à la fois, je diminue le risque de survenue de grossesse

6. Jai lu et compris les documents suivants remis par mon médecin : la brochure dinformation (la notice), le carnet-patiente et la brochure sur la contraception.

7. Je comprends que je dois effectuer un test de grossesse (le 2ème ou le 3ème jour des règles) avant de commencer le traitement par TOCTINO.

8. Je mengage à débuter le traitement le plus tôt possible si mon test de grossesse est négatif et au plus tard dans les 7 jours suivants la prescription de TOCTINO.

9. Je comprends que je dois effectuer un test de grossesse tous les mois pendant la durée du traitement et 5 semaines après larrêt du traitement par TOCTINO.

10. Je comprends que je dois présenter le Carnet-Patiente à mon médecin lors de chaque consultation et au pharmacien lors de chaque délivrance de TOCTINO.

11. Je comprends que je dois cesser immédiatement de prendre TOCTINO et contacter mon médecin si je deviens enceinte, si je nai pas mes règles, si jarrête ma contraception, ou si jai un rapport sexuel sans utiliser de contraception pendant le traitement par TOCTINO ou pendant le mois suivant larrêt du traitement par TOCTINO.

12. Je mengage à ne pas donner mes capsules à quelquun dautre. Je devrai rapporter à mon pharmacien toutes les capsules restantes à la fin du traitement

En signant le présent formulaire :

Vous déclarez avoir lu et compris chacune des conditions ci-dessus,

Vous acceptez les risques et mesures de précaution nécessaires associés au traitement par TOCTINO (alitrétinoïne).

Votre médecin prescripteur a répondu à toutes vos questions sur TOCTINO.

Signature de la patiente Fait à .Le..

Pour les patientes majeures protégées par la loi, signature du représentant légal.

Formulaire sur papier dupliqué, un exemplaire conservé par le médecin prescripteur et un exemplaire à ranger dans le carnet-patiente.

TOCTINO (ALITRETINOINE)

RECOMMANDATIONS POUR LES PHARMACIENS

Brochure pour la délivrance de TOCTINO

SOMMAIRE

INTRODUCTION..... 2

CONDITIONS DE DELIVRANCE DE TOCTINO....... 2

Programme de Prévention de la Grossesse............ 3

A. Programme éducatif.......... 4

B. Gestion du traitement........ 4

C. Contrôle de la délivrance chez les femmesen âge de procréer.......... 4

INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES. 4

Introduction

La présente brochure, un des documents du « Programme de Prévention de la Grossesse » vous aidera à délivrer TOCTINO en toute sécurité et dans le respect du bon usage du produit.

TOCTINO (alitrétinoïne) est indiqué dans leczéma chronique sévère des mains de ladulte ne répondant pas aux traitements par dermocorticoïdes puissants.

La grossesse est une contre-indication absolue au traitement par alitrétinoïne du fait de son potentiel tératogène élevé. La survenue, en dépit des mesures contraceptives, dune grossesse au cours dun traitement par alitrétinoïne ou dans le mois qui suit son arrêt, comporte un risque très élevé de malformations majeures chez le ftus.

CONDITIONS DE DELIVRANCE DE TOCTINO

·Les ordonnances de TOCTINO chez la femme en âge de procréer sont valables un mois et non renouvelables. La poursuite du traitement nécessite donc une nouvelle prescription.

·La délivrance de TOCTINO chez les femmes en âge de procréer doit être effectuée au plus tard 7 jours après la prescription.

·La délivrance de TOCTINO chez les femmes en âge de procréer ne peut se faire quaprès avoir vérifié que toutes les mentions « légales » figurent dans le Carnet-patiente :

Les mentions lors de la 1ère prescription sont :

- Signature de laccord de soins et de contraception

- Mise en place dau moins une méthode de contraception efficace depuis au moins un mois

- Evaluation du niveau de compréhension de la patiente

- Date du test de grossesse (hCG plasmatiques)

Lors du renouvellement :

- Poursuite dune contraception efficace

- Evaluation du niveau de compréhension de la patiente

- Date du test de grossesse (hCG plasmatiques)

- La date de la délivrance doit être mentionnée dans le carnet-patiente.

En fin de traitement, rappelez à toutes vos patientes, de vous rapporter les capsules de TOCTINO non utilisées.

Chez les hommes

è Pas de condition particulière de délivrance de TOCTINO.

Pour tous les patients

è En fin de traitement, rappelez à tous vos patients, hommes et femmes, de vous rapporter les capsules de TOCTINO non utilisées.

è Informez lensemble des patients quils ne devront jamais effectuer de dons de sang durant le traitement par TOCTINO, ni au cours du mois suivant son arrêt.

Programme de Prévention de la Grossesse

Le programme de Prévention de la Grossesse est composé de trois parties :

A. Programme éducatif

La partie didactique de ce programme vise à :

·sensibiliser tous les acteurs (Médecins, pharmaciens et patients) au caractère tératogène de TOCTINO,

·minimiser le risque de grossesses chez les femmes en âge de procréer,

·améliorer lobservance à la contraception chez les femmes en âge de procréer.

B. Gestion du traitement

Cette partie du programme encourage :

·la mise à disposition par les médecins de supports éducatifs adaptés aux patientes

·la réalisation de tests de grossesse médicalement supervisés avant, pendant et cinq semaines après la fin du traitement

·lutilisation dau moins 1 méthode contraceptive efficace, et de préférence de 2 méthodes de contraception (dont une méthode contraceptive locale) avant le début du traitement.

C. Contrôle de la délivrance chez les femmes en âge de procréer

Cette partie a pour but dassurer lobservance de lencadrement de la délivrance :

·Ordonnances limitées à 1 mois de traitement

·Ordonnances à délivrer au plus tard dans les 7 jours suivant la prescription.

InformationS complÉmentaires

Pour plus dinformations sur TOCTINO ou sur le « Programme de Prévention de la Grossesse », veuillez contacter notre Département dinformation et dAccueil Médical (DIAM) :

Tél : 01 39 17 84 44

Fax : 01 39 17 84 45

Email : diam@gsk.com

Laboratoire GlaxoSmithKline

100, route de Versailles

78163 Marly-le-Roi Cedex

Exigences de signalement

Nous vous rappelons que tout effet indésirable suspecté dêtre dû à un médicament, ainsi que tout cas de grossesse, doivent être signalés au Centre Régional de Pharmacovigilance (CRPV) dont vous dépendez. Vous trouverez les coordonnées des CRPV sur le site Internet de lANSM www.ansm.sante.fr) ou dans les premières pages du dictionnaire Vidal.

TOCTINO (ALITRETINOINE)

RECOMMANDATIONS POUR LES MEDECINS

Recommandations pour les médecins qui prescrivent TOCTINO

Prescription de TOCTINO (alitrétinoïne)

chez la femme en âge de procréer

(ordonnance valable un mois non renouvelable)

·1ère prescription de TOCTINO

Noubliez pas de :

Remettre à la patiente son carnet-patiente qui doit laccompagner tout le long de son traitement par TOCTINO

Inscrire la date du test de grossesse (à réaliser au 2ème ou 3ème jour des règles) et le résultat dans le Carnet-patiente

Prévenir la patiente que la délivrance doit être effectuée au plus tard 7 jours après la prescription de TOCTINO sur présentation de lordonnance. La date de la délivrance devra être inscrite par le pharmacien dans le carnet-patiente.

Mentions à compléter dans le carnet-patiente :

Prescription initiale de TOCTINO

-Date du test de grossesse (hCG plasmatiques) .../.../

X

- Evaluation du niveau de compréhension

X

- Signature de laccord de soins et de contraception

X

- Vérification dune contraception efficace (1) instaurée depuis au moins 1 mois

X

Renouvellement de la prescription de TOCTINO

- Date du test de grossesse (hCG plasmatiques) //

- Evaluation du niveau de compréhension

- Poursuite dune contraception efficace (1)

(1) Au minimum, 1 méthode de contraception efficace ininterrompue. Préférentiellement, 2 méthodes complémentaires de contraception, incluant 1 méthode mécanique y compris en cas daménorrhée et chezles femmes qui déclarent navoir aucune activité sexuelle.

·Renouvellement mensuel de TOCTINO

Noubliez pas de :

Inscrire la date du test de grossesse (à réaliser dans les 3 jours précédant la nouvelle prescription de TOCTINO) dans le carnet-patiente.

Prévenir la patiente que la délivrance doit être effectuée au plus tard 7 jours après la prescription de TOCTINO sur présentation de lordonnance. La date de la délivrance devra être inscrite par le pharmacien dans le carnet-patiente.

Mentions à compléter dans le carnet patiente :

Prescription initiale de TOCTINO

-Date du test de grossesse (hCG plasmatiques) .../.../

- Evaluation du niveau de compréhension

- Signature de laccord de soins et de contraception

- Vérification dune contraception efficace (1) instaurée depuis au moins 1 mois

Renouvellement de la prescription de TOCTINO

- Date du test de grossesse (hCG plasmatiques) //

X

- Evaluation du niveau de compréhension

X

- Poursuite dune contraception efficace (1)

X

(1) Au minimum, 1 méthode de contraception efficace ininterrompue. Préférentiellement, 2 méthodes complémentaires de contraception, incluant 1 méthode mécanique y compris en cas daménorrhée et chez les femmes qui déclarent navoir aucune activité sexuelle.

Chaque mois avec chaque ordonnance de TOCTINO,

prescrire un dosage dhCG plasmatiques pour le mois suivant.

Exigences de signalement

Nous vous rappelons que tout effet indésirable grave ou inattendu, ainsi que tout cas de grossesse, doivent être signalés au Centre Régional de Pharmacovigilance (CRPV) dont vous dépendez. Vous trouverez les coordonnées des CRPV sur le site Internet de lANSM (www.ansm.sante.fr) ou dans les premières pages du dictionnaire Vidal.

Liste des points à vérifier pour la prescription

Tableaux de suivi des patientes

CONSULTATIONS tous les mois

Modalités

Avant la

1ère prescription

1er

2ème

3ème

nième

1 mois

5 semaines

de prescription

prescription

TOCTINO

mois

mois

mois

mois

après arrêt

après arrêt

Remise dinformations aux patientes

- Carnet-patiente + notice

<

- Brochure sur la contraception associée à un traitement par TOCTINO

<

- Formulaire daccord de soins

<

Formulaire daccord de soins

- Signature

<

Evaluation de la compréhension

<

<

<

<

<

<

Carnet-patiente complété

<

<

<

<

<

Contraception efficace (1)

<

<

<

<

<

<

<

Tests de grossesse (2,3)

- Vérification de la négativité du test prescrit le mois précédent

<

<

<

<

<

<

- Prescription du test

<

<

<

<

<

<

Examen clinique

<

<

<

<

<

<

(1) Au minimum, 1 méthode de contraception efficace ininterrompue. Préférentiellement, 2 méthodes complémentaires de contraception, incluant 1 méthode mécanique.

(2) 1er test : test de grossesse (recherche hCG plasmatiques) à faire le 2ème ou 3ème jour du cycle menstruel.

(3) Tous les tests suivants : tests de grossesse (recherche hCG plasmatiques) mensuels à réaliser dans les 3 jours précédant la consultation.

Les patientes doivent être averties quelles ne devront jamais donner ce médicament à une personne de leur entourage, et quelles doivent rapporter toutes les capsules non utilisées à leur pharmacien à la fin du traitement.

Brochure pour la patiente

-Informations sur la contraception

-Informations sur Toctino (ALITRETINOINE)

Brochure

Ce document sinscrit dans le cadre du

Plan de Gestion des Risques de la spécialité Toctino

Table des matières

1. LES FAUSSES IDEES A PROPOS DE LA GROSSESSE........... 12

2. CONTRACEPTION ET TOCTINO... 12

3. GROSSESSE : Comment survient-elle ?...... 12

4. LA CONTRACEPTION : Comment ça marche ?............ 14

5. METHODES DE CONTRACEPTION HORMONALES (PILULE OESTROPROGESTATIVE OU PROGESTATIVE, ANNEAU VAGINAL, PATCH, IMPLANT) ET STERILET 14

5.1. Contraception orale (pilule)........... 14

5.2. Implants hormonaux NEXPLANON (méthode efficace)... 17

5.3. Patch contraceptif EVRA (méthode efficace). 18

5.4. Anneau vaginal NUVARING (méthode efficace)............. 18

5.5. Hormones injectables DEPO-PROVERA...... 18

5.6. Le stérilet (méthode efficace)........ 19

6. METHODES DE CONTRACEPTION LOCALES (PRESERVATIFS MASCULINS ET FEMININS, SPERMICIDES, CAPES ET DIAPHRAGMES)........ 19

6.1. Les préservatifs............ 19

6.2. Les spermicides........... 20

6.3. Diaphragmes et capes.. 20

7. LES METHODES DE CONTRACEPTION DURGENCE (PILULES CONTRACEPTIVES DURGENCE, DIU AU CUIVRE) 21

7.1. Pilules contraceptives durgence (« pilules du lendemain »).......... 21

7.2. Le DIU au cuivre........... 21

8. LA STERILISATION...... 22

9. COMMENT SE PROCURER DES CONTRACEPTIFS ET OBTENIR CONSEILS........... 22

ET SUIVI ?........... 22

1. Les fausses idées à propos de la grossesse

Il se peut que vous ayez lu ou entendu quil est impossible de « tomber enceinte » si :

·Il sagit de votre premier rapport sexuel.

·Vous navez pas dorgasme.

·Vous navez pas vos règles.

·Votre partenaire retire son pénis de votre vagin avant déjaculer ou de « jouir ».

·Vous avez un rapport sexuel pendant vos règles.

·Vous allaitez.

·Vous vous lavez le vagin après un rapport sexuel.

·Vous et votre partenaire adoptez certaines positions, par exemple la position debout.

Toutes ces affirmations sont fausses ! Vous pouvez devenir enceinte chaque fois que vous avez un rapport sexuel sans utiliser de moyen de contraception.

2. Contraception et TOCTINO

La substance active de TOCTINO est lalitrétinoïne. Lalitrétinoïne appartient à une classe de médicaments (rétinoïdes) connus pour entraîner des malformations graves (oreille(s) absente(s) ou dinsertion basse, grosse tête et petit menton, malformation du cur, du thymus et du système nerveux) chez les bébés nés de mères utilisant de lalitrétinoïne par voie orale pendant leur grossesse.

Lutilisation de TOCTINO pendant la grossesse augmente également le risque de fausses couches.

·Vous ne devez jamais prendre TOCTINO si vous êtes enceinte ou si vous désirez être enceinte pendant la durée du traitement et dans le mois qui suit larrêt du traitement.

·Vous devez utiliser obligatoirement une méthode de contraception efficace (pilule, stérilet, implant, patch, anneau vaginal bien utilisé) 1 mois avant le traitement, pendant le traitement, et encore 1 mois après larrêt du traitement. Etant donné quaucune méthode nest efficace à 100 %, il est recommandé dutiliser systématiquement en plus une 2e méthode de contraception locale (par exemple un préservatif).

·De plus, vous devrez effectuer régulièrement des tests de grossesse : un test de grossesse sera réalisé juste avant de commencer TOCTINO (le 2e ou le 3e jour des règles), puis vous effectuerez des tests tous les mois et un dernier test sera demandé cinq semaines après la fin du traitement par TOCTINO.

Vous et votre partenaire devez comprendre limportance de la contraception et les conséquences potentielles en cas de grossesse pendant le traitement par TOCTINO.

Cette brochure présente les diverses méthodes de contraception, explique la manière de les utiliser et précise leur efficacité.

Il est important de garder à lesprit que chacune de ces méthodes peut échouer ; quelle que soit leur efficacité. Vous diminuerez le risque de grossesse en ajoutant une méthode locale à votre méthode de contraception.

Cette brochure ne saurait se substituer à une consultation auprès dun professionnel de santé.

3. Grossesse : comment survient elle ?

Quelques définitions :

Le cycle menstruel est la durée qui sépare 2 périodes de règles. Le 1er jour des règles correspond au 1er jour du cycle.

Lovulation correspond à la libération par un des ovaires dun ovule. Cela survient 1 fois par cycle autour du 14ème jour du cycle pour un cycle de durée moyenne de 28 jours.

Trompe de Fallope : canal reliant lovaire à lutérus. Il y en a 2, une à droite et une à gauche.

La fécondation : cest la rencontre et la fusion dun spermatozoïde et dun ovule. On dit alors que lovule est fécondé.

La nidationou implantation : cest le fait pour lovule fécondé de se fixer dans lutérus.

Pour comprendre comment fonctionne la contraception, il est utile de connaître le processus par lequel une femme débute une grossesse.

Après lovulation, lovule chemine dans la trompe de Fallope en direction de votre utérus.

Si vous avez un rapport sexuel autour de cette période, il peut y avoir fécondation. Lors de léjaculation, des millions de spermatozoïdes sont libérés dans le sperme et donc dans le vagin de la partenaire. Les spermatozoïdes nagent vite et peuvent remonter jusquaux trompes de Fallope en moins de 2 minutes. Un seul spermatozoïde suffit pour féconder lovule.

En labsence de fécondation par un spermatozoïde, lovule est éliminé. La paroi interne de lutérus ou endomètre est éliminée, ce qui est responsable de la survenue des règles.

Si la fécondation a eu lieu, lovule fécondé descend le long de la trompe de Fallope, puis simplante dans lutérus, pour la nidation, qui correspond au début dune grossesse. Lembryon puis, le ftus (le bébé avant sa naissance) se développera et grandira dans lutérus.

Les méthodes de contraception empêchent lune de ces actions davoir lieu :

·Action sur lovulation : cest le cas de la pilule, de limplant, de lanneau et du patch.

·Action sur la nidation : cest le cas du stérilet.

·Action sur la fécondation : cest le cas des contraceptifs locaux qui empêchent les spermatozoïdes de pénétrer dans lutérus.

Les signes et symptômes dune grossesse varient dune femme à une autre : absence de règles ou règles différentes (saignements moins abondants, durée des règles plus courte), seins douloureux, nausées ou vomissements. Ils peuvent être totalement absents.

4. LA CONTRACEPTION : Comment ça marche ?

90 % des femmes sexuellement actives (ayant des rapports sexuels réguliers) et nutilisant pas de contraception débuteront une grossesse dans lannée.

Il existe plusieurs types de contraception : les contraceptions hormonales et les contraceptions mécaniques.

Les méthodes contraceptives nont pas toutes la même efficacité. Il est important, pour éviter une grossesse, de bien comprendre quelles sont les méthodes qui fonctionnent le mieux ainsi que la manière dutiliser le plus efficacement possible celles que vous choisirez.

Les méthodes efficaces sont la pilule oestroprogestative sans oubli, la pilule microprogestative sans oubli et prise tous les jours à la même heure, les patchs, les anneaux vaginaux bien utilisés, limplant et le stérilet. Les méthodes moins efficaces sont les préservatifs masculins et féminins.

5. LES METHODES DE CONTRACEPTION HORMONALES (PILULE OESTROPROGESTATIVE OU PROGESTATIVE, ANNEAU VAGINAL, PATCH, IMPLANT) ET STERILET

5.1. Contraception orale (pilule)

La contraception orale se commence toujours le 1er ou au plus tard le 2ème jour des règles. Vous êtes alors immédiatement protégée contre la survenue dune grossesse. Si vous commencez entre le 2ème et le 5ème jour de votre cycle, vous devez alors utiliser une méthode contraceptive complémentaire (préservatif) pendant les 7 premiers jours de prise de la pilule.

Pour être efficace, la pilule, doit être prise régulièrement sans oubli, et si possible toujours à la même heure.

Lorsque ces pilules sont utilisées sans oubli, elles sont efficaces à plus de 99 %, ce qui veut dire quen moyenne moins dune femme sur 100 utilisant ces pilules débute une grossesse chaque année.

Il existe plusieurs types de pilules selon :

·le type dhormones quelles contiennent (strogène + progestatif ou progestatifs seuls),

·la dose dhormone quelles contiennent (par exemple 50-35-30-20-15 microgrammes déthinylestradiol),

·la répartition des hormones dans le cycle menstruel (monophasique, biphasique et séquentielle),

·la durée de prise dans le cycle (en général 21 jours sur 28 avec arrêt pendant 7 jours, mais parfois 24 jours sur 28 ou 28 jours sur 28 cest-à-dire prise sans interruption).

Votre médecin traitant verra avec vous le type de pilule qui vous convient.

Pilule oestroprogestative

Elle contient deux types dhormones : un strogène et un progestatif. Cette méthode bloque lovulation.

Il existe de nombreuses variétés de pilule oestroprogestative.

Les pilules monophasiques : tous les comprimés contiennent la même quantité dhormones.

Les pilules biphasiques : les quantités dhormones varient dune semaine à lautre et les comprimés doivent être pris dans le bon ordre.

Les pilules triphasiques : les quantités dhormones varient dune semaine sur lautre.

Certaines de ces pilules oestroprogestatives peuvent se prendre en continu, cest-à-dire 28 jours sur 28 sans interruption entre les deux plaquettes. Chaque plaquette contient 21 pilules actives pour commencer, suivies de 7 pilules inactives, qui sont prises sans interruption.

Lefficacité des pilules oestroprogestatives est quasiment de 100 % à condition de les prendre régulièrement et sans oublis. Elle est efficace dès le 1er comprimé, pendant la semaine darrêt pour les pilules sur 21 jours ou pendant la période des comprimés neutres pour les pilules de 28 jours à condition de reprendre une nouvelle plaquette.

Les pilules oestroprogestatives ont souvent lavantage de réduire le volume et la durée des pertes de sang et les douleurs pendant les règles. Elles permettent des cycles réguliers.

Elles sont disponibles en pharmacie sur prescription médicale.

Pilule microprogestative :

Les pilules microprogestatives contiennent un seul type dhormone, un progestatif qui est à dose faible. On parle aussi de « micro-pilule ». Elles agissent essentiellement en modifiant la glaire pour empêcher les spermatozoïdes de franchir le col utérin, sauf Cérazette qui empêche également lovulation.

De ce fait :

·La pilule doit être prise à la même heure chaque jour et ne doit pas être interrompue. Le choix de lheure pour prendre la pilule nest pas important en soi, mais il est important que vous respectiez quotidiennement cet horaire une fois que vous lavez choisie.

·Cette pilule se prend en continu, 28 jours sur 28. Vous commencerez alors une nouvelle plaquette dès le lendemain de larrêt de manière à ce quil ny ait pas dinterruption de traitement.

Ce type de pilule est efficace mais expose à plus de risque déchec que la pilule oestroprogestative car elle doit être prise tous les jours à horaire fixe.

Gérer les oublis de pilule

Le fait doublier de prendre une ou plusieurs pilules rend la pilule moins efficace. Cependant en cas doubli, il est possible le plus souvent de rattraper cet oubli. Quelle que soit la pilule que vous utilisez, la technique de rattrapage est la même, ce qui change cest le délai de rattrapage. Il est de 12 heures pour les pilules oestroprogestatives et pour Cérazette, mais de seulement3h pour les pilules microprogestatives (sauf Cérazette).

En cas doubli de pilule oestroprogestative ou de Cérazette :

1 Dès que je maperçois que jai oublié de prendre mon comprimé, je le prends.

2 Je compte le temps écoulé entre le moment où jaurais dû prendre mon comprimé et le moment où je lai effectivement pris.

a) Soit il sest passé 12 heures ou moins de12 heures : ma pilule reste efficace, je continue à prendre ma pilule à lheure habituelle (même si 2 comprimés doivent être pris le même jour).

b) Soit il sest passé plus de 12heures, ma pilule nest plus efficace et :

oJe continue à prendre ma pilule à lheure habituelle (même si 2 comprimés doivent être pris le même jour).

oJe dois impérativement utiliser, en plus de la pilule, des préservatifs pendant les 7 jours qui suivent.

oPar précaution, si jai eu un rapport sexuel dans les 5 jours précédant loubli, ou si loubli concerne au moins 2 comprimés, je dois utiliser une méthode de contraception durgence (si le délai defficacité de cette méthode nest pas dépassé).

oSi ma plaquette comprend 21 comprimés et que loubli a eu lieu au cours de la dernière semaine : je supprime les 7 jours darrêt habituels, et, dès le lendemain de la prise du dernier comprimé de la plaquette en cours, je prends le premier comprimé de la plaquette suivante.

oSi ma plaquette comprend 28 comprimés, dont 4 à 7 comprimés inactifs (de couleur différente) et que loubli a eu lieu au cours des 7 derniers comprimés actifs : je jette les comprimés inactifs, et, dès le lendemain de la prise du dernier comprimé actif, je prends le premier comprimé de la plaquette suivante.

En cas doubli de pilule microprogestative (sauf Cérazette) :

1 Dès que je maperçois que jai oublié de prendre mon comprimé, je le prends.

2 Je compte le temps écoulé entre le moment où jaurais dû prendre mon comprimé et le moment où je lai effectivement pris.

a) Soit il sest passé 3 heures ou moins de 3 heures, ma pilule reste efficace, je continue dans ce cas à prendre ma pilule à lheure habituelle (même si 2 comprimés doivent être pris le même jour).

b) Soit il sest passé plus de 3 heures, ma pilule nest plus efficace :

oJe continue à prendre ma pilule à lheure habituelle (même si 2 comprimés doivent être pris le même jour).

oJe dois impérativement utiliser, en plus de la pilule, des préservatifs pendant les 7 jours qui suivent.

oPar précaution, si jai eu un rapport sexuel dans les 5 jours précédant loubli, ou si loubli concerne au moins 2 comprimés, je dois utiliser une méthode de contraception durgence (si le délai defficacité de cette méthode nest pas dépassé).

ATTENTION : Plus il y aura doublis sur une plaquette, même en dessous du délai de rattrapage, moins la pilule sera efficace. Aussi au-delà de 2 oublis, il est recommandé dutiliser, en plus de la pilule, des préservatifs jusquau début de la plaquette suivante.

Situations particulières

a)-Si vous avez des troubles digestifs de type vomissements, diarrhées sévères

En cas de vomissements ou de diarrhée sévère survenant dans les 4 heures suivant la prise de votre pilule :

·Reprendre immédiatement un autre comprimé dune autre plaquette.

·Continuer la pilule contraceptive normalement en prenant le comprimé suivant à lheure habituelle.

Lorsque les vomissements ou une diarrhée surviennent, la dose dhormones présentes dans le sang diminue et ne suffit plus à être efficace. Il faut donc adopter une nouvelle conduite, en particulier si ces troubles digestifs se répètent plusieurs jours de suite.

·Contactez votre médecin pour traiter les troubles et demandez-lui conseil pour la poursuite de la contraception.

·Continuez de prendre votre pilule tous les jours, à lheure habituelle.

·Complétez obligatoirement votre contraception par lutilisation de préservatifs, de spermicides (crème, ovules), jusquà la disparition de ces troubles.

Continuez scrupuleusement la contraception locale associée à votre contraception jusquà la fin de votre plaquette.

b)-Si vous devez prendre de nouveaux médicaments

Prévenez toujours votre médecin que vous prenez la pilule car certains médicaments, notamment les anticonvulsivants, anti-VIH, millepertuis et certains antibiotiques, peuvent avoir un impact (diminution) sur lefficacité de la pilule. Il se peut que vous ayez besoin dutiliser une méthode contraceptive supplémentaire lorsque vous prendrez ce nouveau médicament.

c)-Relais entre 2 pilules différentes

Vous preniez déjà une pilule oestroprogestative, votre médecin vous en prescrit une nouvelle

Votre médecin a décidé de changer votre pilule pour une raison médicale. Cela ne pose pas de problème, enchaînez votre nouvelle pilule comme vous lauriez fait avec lancienne.

d)-En cas dabsence de règles

Si vous utilisez une pilule avec période darrêt et que vos règles ne surviennent pas pendant cette période ou au début de la nouvelle plaquette (ou nouvelle pilule), poursuivez normalement votre contraception et consultez votre médecin afin de réaliser un test de grossesse.

e)-Jai pris deux fois la pilule le même jour.

Ce nest pas grave, mais le lendemain prenez votre pilule à lheure prévue jusquà la fin de la plaquette. La plaquette se finissant un jour plus tôt, dans le cadre dune contraception sur 21 jours, larrêt de 7 jours sera avancé dune journée.

f)-Si vous voulez changer lheure de votre pilule :

Il faut faire le changement en début de plaquette toujours en avançant lheure. Le décalage ne doit pas dépasser 12 heures (par exemple si vous preniez votre pilule à 20h, vous pouvez la prendre à 12h).

g)-Si vous avez commencé votre nouvelle plaquette avec 1 jour de retard :

Il sagit dun oubli de plus de 12 heures : voir le paragraphe « gérer un oubli de pilule ».

5.2 Implants hormonaux NEXPLANON (méthode efficace)

Cest un petit tube flexible, à peu près de la taille dune épingle à cheveux, que lon place juste sous la peau de lintérieur du bras. Il libère en continu de faibles doses de progestatif (étonogestrel), dans votre sang. Il agit en empêchant lovulation.

Il faudra, pour poser limplant sous votre peau, que votre médecin procède à une petite incision sur votre bras sous anesthésie locale. Limplant est généralement posé au premier jour de vos règles et vous serez alors immédiatement protégée contre la survenue dune grossesse.

Il peut rester en place et est efficace pendant trois ans mais peut être retiré dès que vous le souhaitez.

Les implants hormonaux sont efficaces à plus de 99 % : seulement cinq femmes sur 10 000 en moyenne « tombent enceintes » au cours dune année, en les utilisant.

Lavantage de ce type de contraception est quil ny a pas de risque doubli de comprimé.

Il se peut, toutefois, que lhormone provoque des modifications au niveau de vos règles : pas de règles ou saignements en dehors des règles. Pour certaines femmes, le saignement est plus important et prolongé.

Votre fécondité redeviendra normale dès le retrait de limplant.

Limplant est disponible en pharmacie sur prescription médicale.

5.3 Patch contraceptif EVRA (méthode efficace)

Un seul patch est actuellement commercialisé en France (Evra). Il sagit dun timbre denviron 20 cm2 que lon colle sur la peau au niveau du flanc, du bras (face interne) de la cuisse ou du ventre qui délivre à travers la peau un strogène naturel (éthinylestradiol) et un progestatif (norelgestromine). Il agit comme la pilule oestroprogestative en bloquant lovulation. Le patch ne doit pas être appliqué sur les seins.

Il doit être appliqué le premier jour des règles et être conservé pendant 3 semaines consécutives, il est remplacé par un nouveau timbre sept jours après que le précédent ait été enlevé : vous êtes 3 semaines avec patch, 1 semaine sans.

Cette contraception est efficace puisque 9 femmes sur 1000 « tombent enceintes » en moyenne sur une année à condition dêtre bien utilisée et sans oubli.

Le patch est disponible en pharmacie sur prescription médicale.

5.4 Anneau vaginal NUVARING (méthode efficace)

Il sagit dun anneau souple, de 54 mm de diamètre et de 4 mm de section, transparent et quasiment incolore qui délivre un strogène (éthinylestradiol) et progestatif (étonogestrel).

Lanneau est placé par la femme elle-même au fond du vagin le 1er jour des règles. Si vous commencez entre le 2ème et le 5ème jour de votre cycle, lors du premier cycle dutilisation, il est recommandé dutiliser une méthode contraceptive complémentaire (préservatif) au cours des 7 premiers jours dutilisation.

Son effet contraceptif est assuré quelle que soit sa position dans le vagin. Il doit être ensuite gardé pendant 21 jours. A lissue de ces 21 jours, lanneau est retiré et un nouvel anneau doit être inséré 7 jours plus tard. Votre médecin vous expliquera comment le mettre en place et le retirer.

Cette contraception empêche lovulation.

Elle est efficace à condition dêtre bien utilisée et sans oublis (voir recommandations dutilisation). Dans les études cliniques effectuées en Europe 1 à 14 femmes sur 1000 selon les études ont débuté une grossesse en moyenne sur une année.

Lanneau vaginal est disponible en pharmacie sur prescription médicale.

5.5 Hormones injectables DEPO PROVERA

Il sagit dune injection intramusculaire de progestatif (médroxyprogestérone) permettant une couverture contraceptive de 3 mois. Cette méthode de contraception ne doit être envisagée que lorsque lutilisation dautres méthodes contraceptives est impossible.

Pour une protection immédiate, linjection se fait les premiers jours des règles, en début de cycle. Si elle est faite plus tard, linjection ne protège pas pendant les 7 premiers jours.

Cette forme de contraception est réversible. Toutefois, il est possible que vous deviez attendre plusieurs mois (de trois à douze mois) après larrêt des injections pour devenir enceinte.

Les hormones injectables sont disponibles en pharmacie sur prescription médicale.

5.6 Le stérilet (méthode efficace)

Le stérilet ou dispositif intra-utérin est un petit dispositif en plastique souple recouvert de métal qui est placé à lintérieur de lutérus par un médecin.

Il existe différents types de stérilet. Certains contiennent et délivrent un progestatif dans le sang (tel que MIRENA à base de lévonorgestrel).

Le stérilet se pose pendant les règles.

Certaines femmes trouvent le stérilet immédiatement confortable. Dautres ont besoin dun certain temps pour sy habituer. La pose dun stérilet peut également affecter vos règles et être à lorigine dun saignement plus important et de crampes pendant les premiers mois. Certaines femmes pourront ressentir des effets secondaires temporaires tels que des seins sensibles, des maux de tête ou de lacné. Ces effets secondaires tendent à disparaître après les premiers mois.

Un stérilet peut être posé chez une femme qui na jamais eu denfant. Il existe de petits stérilets.

Selon son type, un stérilet peut rester en toute sécurité à lintérieur de votre corps pendant des mois ou des années (généralement 3 à 4 ans) mais il faut faire un contrôle médical annuel.

Un stérilet peut être retiré par votre médecin à tout moment. Laction contraceptive du stérilet est immédiate dès la pose du stérilet. Votre fécondité redeviendra normale dès le retrait du stérilet. Lidéal est de le retirer en période de règles.

Si vous portez un stérilet, alors que vous êtes traitée par TOCTINO et quil doit être retiré par votre gynécologue, vous devez informer celui-ci que vous suivez un traitement par TOCTINO. De plus, il est indispensable que vous informiez le médecin qui vous a prescrit TOCTINO de larrêt de votre contraception par stérilet.

Dans les études cliniques, 2 à 13 femmes sur 1000 en moyenne sur une année ont débuté une grossesse sous stérilet.

Les stérilets sont disponibles en pharmacie sur prescription médicale.

6. METHODES DE CONTRACEPTION LOCALES (PRESERVATIFS MASCULINS ET FEMININS, SPERMICIDES, CAPES ET DIAPHRAGMES)

6.1 Les préservatifs

Les préservatifs masculins et féminins sont des méthodes contraceptives locales ou « mécaniques » cest-à-dire quils empêchent la fécondation (la rencontre dun spermatozoïde avec un ovule).

Un des avantages des préservatifs masculins et féminins est quils protègent des maladies sexuellement transmissibles telles que le SIDA.

Les préservatifs masculins

Un préservatif pour homme est une mince enveloppe en latex (caoutchouc) ou en polyuréthane (plastique). Les préservatifs homologués portent la marque européenne CE après avoir subi des tests rigoureux. Vérifiez toujours la date limite dutilisation sur le paquet. Certains préservatifs contiennent un spermicide (produit chimique tuant les spermatozoïdes). Les préservatifs masculins en polyuréthane ne contiennent pas de spermicide. Certaines personnes décident dutiliser un spermicide supplémentaire pour encore plus de sécurité. Les spermicides ne sont PAS efficaces lorsquils sont utilisés comme seule méthode contraceptive.

Lefficacité des préservatifs masculins est inférieure à celle des oestroprogestatifs. Environ 14 femmes sur 100 en moyenne tombent enceintes au cours dune année.

Rappelez-vous que les spermatozoïdes peuvent entrer dans le vagin si :

·Le pénis touche la zone autour du vagin avant que le préservatif ne soit posé.

·Le préservatif se déchire ou sil glisse dans le vagin.

·Le préservatif est déchiré par exemple par des ongles pointus ou par des bijoux.

·Vous utilisez des produits à base dhuile (vaseline, huile végétale, certaines crèmes solaires par exemple) qui peuvent faire se déchirer les préservatifs.

Si cela arrive pendant un traitement par TOCTINO, contactez votre médecin le plus tôt possible.

Comment poser un préservatif masculin ?

Vous trouverez des instructions sur le paquet de préservatifs ou sur la notice à lintérieur de celui-ci. Utilisez un nouveau préservatif à chaque rapport sexuel. Lorsque vous retirez le préservatif de son paquet, prenez soin de ne pas le déchirer. Placez le préservatif sur le pénis lorsque celui-ci est complètement en érection et avant quil ne touche le vagin ou la zone génitale. Déroulez le préservatif jusquen bas du pénis en le tenant par le haut. Aussitôt que lhomme a joui et avant que le pénis ne commence à samollir, tenez le préservatif en place tout en retirant le pénis hors du vagin soigneusement et lentement afin déviter tout écoulement de sperme. Enlevez le préservatif, enveloppez-le et jetez-le dans un endroit approprié. Si vous avez un nouveau rapport sexuel, utilisez un nouveau préservatif.

Les préservatifs féminins

Un préservatif féminin est une gaine en polyuréthane très fin munie dun anneau souple aux deux extrémités. Une fois appliqué, il tapisse la paroi vaginale et empêche le passage du sperme. Il se pose comme un tampon sans applicateur avant un rapport.

Lefficacité des préservatifs féminins est inférieure à celle des oestroprogestatifs.En pratique courante, 21 femmes sur 100 en moyenne « tombent enceintes » au cours dune année.

6.2 Les spermicides

Les spermicides sont des substances chimiques se présentant sous différentes formes : crèmes, gelées, mousses, ovules et tampons. Ils sont destinés à être introduits par la femme dans son vagin avant un rapport sexuel. Ils peuvent être utilisés seuls ou associés aux diaphragmes, capes et préservatifs masculins.

Quand ils sont bien utilisés, 26 femmes sur 100 en moyenne tombent enceintes au cours dune année.

Avant de les appliquer, il faut suivre attentivement les indications de la notice.

6.3 Diaphragmes et capes

Les diaphragmes et capes se posent dans le vagin et recouvrent le col de lutérus.

Les diaphragmes vaginaux sont des dômes circulaires en caoutchouc souple au rebord flexible. Les capes cervicales sont de plus petite taille ; elles peuvent être en silicone et proposées sous forme jetable ou réutilisable. Le choix de la taille est évalué par un médecin. Cest le médecin qui aide la femme à savoir placer le diaphragme ou la cape dans le vagin. Si vous prenez ou perdez plus de trois kilos, il se peut que vous ayez besoin dune autre taille de capes ou diaphragmes. Pour être efficaces, les diaphragmes et capes doivent être utilisés avec des spermicides (produits chimiques tuant les spermatozoïdes).

En usage courant, environ 20 femmes sur 100 utilisant un diaphragme ou une cape « tombent enceintes » chaque année.

Comment poser votre diaphragme ?

Placez deux bandes de crème ou de gel spermicide sur chaque côté du diaphragme. Ces bandes doivent être dune longueur denviron 2 cm. Placez votre index au-dessus du diaphragme et pressez-le entre votre pouce et les autres doigts. Puis faites glisser le diaphragme dans votre vagin, vers le bas et vers larrière afin de recouvrir le col de votre utérus. Vous devez vérifier que le col de votre utérus est bien couvert par le caoutchouc. Sil nest pas couvert, retirez le diaphragme en plaçant votre doigt sous le rebord et en tirant vers le bas, puis réessayez lopération.

Certaines femmes saccroupissent pour poser le diaphragme. Dautres sallongent ou lèvent une jambe en la plaçant sur une chaise. A vous de trouver la position qui vous convient le mieux.

Comment poser votre cape cervicale ?

Remplissez environ un tiers de la cape avec du spermicide, sans toutefois en mettre sur le rebord car cela empêcherait la cape de rester en place. Pressez la cape et poussez-la dans le vagin et sur le col de lutérus. La cape, qui doit sadapter sans problème sur le col de lutérus, reste en place en faisant ventouse. Une fois la cape en place, rajoutez du spermicide. Si vous souhaitez prendre un bain, placez la cape après plutôt quavant celui-ci car leau peut faire partir le spermicide ou bouger la cape.

Retirer votre diaphragme ou votre cape

Tous les types de capes et de diaphragmes doivent être laissés en place pendant au moins six heures après votre dernier rapport sexuel. Vous pouvez les laisser plus longtemps, mais les capes et diaphragmes en caoutchouc ne doivent pas être posés pendant plus de 30 heures. Les nouvelles capes en silicone peuvent être laissées plus longtemps selon leur type. Retirez-les en plaçant votre doigt sur le rebord ou la boucle et en tirant doucement vers le bas.

7. LES METHODES DE CONTRACEPTION DURGENCE (PILULES CONTRACEPTIVES DURGENCE, DIU AU CUIVRE)

Si vous avez un rapport sexuel sans contraception, ou si vous craignez que la contraception ait échoué, il vous est possible davoir recours à la contraception durgence. Deux méthodes sont disponibles : les pilules contraceptives durgence et le DIU (dispositif intra utérin) au cuivre.

La contraception durgence ne sutilise QUE dans les situations durgence, il ne sagit pas dun substitut à la contraception.

7.1 Pilules contraceptives durgence (« pilules du lendemain »)

Deux pilules sont actuellement commercialisées en France :

·NORLEVO (levonorgestrel)

Si vous prenez NORLEVO au plus tard dans les trois jours (72 heures) suivant votre rapport sexuel non protégé, il est généralement possible dempêcher la grossesse.

Cette pilule est plus efficace si elle est prise dans les 12 heures suivant un rapport sexuel non protégé ; dans ce cas, elle empêche en moyenne sept grossesses sur huit qui auraient eu lieu sans contraception durgence.

Il existe une seule pilule du lendemain à base de progestatif (levonorgestrel).

Elle est en vente libre dans les pharmacies, mais remboursable par la sécurité sociale sur ordonnance.

Elle est gratuite pour les mineures.

·ELLAONE (ulipristal)

Si vous prenez ELLAONE au plus tard dans les cinq jours (120 heures) suivant votre rapport sexuel non protégé, il est généralement possible dempêcher la grossesse.

Cette pilule est disponible en pharmacie sur prescription médicale.

La contraception durgence est une méthode occasionnelle ; elle ne doit en aucun cas se substituer à une contraception régulière. Après la prise de cette pilule durgence, vous devez consulter votre médecin en cas de retard de règles suivantes (plus de 5 jours de retard des règles après la date prévue) de saignements anormaux ou de douleurs afin que lon vérifie labsence de grossesse évolutive.

7.2 Le DIU au cuivre

Un médecin peut poser un DIU au cuivre dans votre utérus jusquà 5 jours après votre rapport sexuel non protégé. Cette méthode est très efficace (presque 100 %) pour empêcher un ovule dêtre fécondé ou de simplanter dans lutérus et peut ensuite faire également office de contraception continue.

8. LA STERILISATION

Si vous ou votre partenaire avez déjà eu recours à la stérilisation (féminine ou masculine), cela constitue une méthode de contraception efficace durant le traitement par TOCTINO. Dans certains cas, votre médecin vous conseillera dutiliser également une seconde méthode de contraception mécanique telle quun préservatif, un spermicide.

La stérilisation est une méthode de contraception permanente et irréversible. La stérilisation dun homme ou dune femme nécessite une opération chirurgicale. Cette méthode empêche donc la rencontre des ovules et des spermatozoïdes. Cela consiste à bloquer les trompes de Fallope chez les femmes (ligature des trompes) ou à bloquer les canaux déférents (vasectomie chez les hommes, ligature du canal qui transporte le sperme des testicules au pénis).

Cette méthode est uniquement réservée aux personnes qui ne veulent plus denfants. La réussite de la vasectomie doit être vérifiée par deux examens de sperme.

Après une stérilisation féminine, environ cinq femmes sur 1000 « tombent enceintes » ; après une stérilisation masculine, environ une femme sur 1000 « débute quand même une grossesse ».

9. COMMENT SE PROCURER DES CONTRACEPTIFS ET OBTENIR CONSEILS ET SUIVI ?

La plupart des méthodes de contraception telles que la pilule oestroprogestative, les implants, les patchs, les stérilets, doivent être prescrites par un médecin. Si vous ne souhaitez pas voir votre médecin habituel, il vous est possible daller en consulter un autre. Les plannings familiaux peuvent vous recevoir en toute confidentialité.

Les préservatifs et les spermicides peuvent sacheter sans quil soit nécessaire de consulter un médecin.

Vous pouvez demander à votre médecin un complément dinformations concernant toute méthode contraceptive susceptible de vous intéresser. Les pharmaciens proposent également des brochures gratuites sur les différentes méthodes contraceptives.

CARNET PATIENTE

TOCTINO (alitrétinoïne)

Vous devez conserver ce carnet et le présenter

lors de toute consultation médicale

Votre pharmacien ne pourra vous délivrer votre traitement quaprès avoir vérifié ce carnet.

Il est donc important que vous le présentiez lors de chaque délivrance.

ATTENTION !

TOCTINO (alitrétinoïne) est dangereux pour un enfant à naître en cas de grossesse pendant la prise du traitement et 5 semaines après son arrêt.

La prise de TOCTINO (alitrétinoïne) pendant la grossesse peut entraîner des malformations graves chez lenfant à naître.

TOCTINO (alitrétinoïne) ne doit jamais être utilisé chez une femme susceptible de devenir enceinte à moins de respecter les règles du Programme de Prévention de la Grossesse (contraception efficace et tests de grossesse mensuels obligatoires).

Lorsquune grossesse survient au cours du traitement par TOCTINO (alitrétinoïne), TOCTINO (alitrétinoïne), peut entraîner des malformations telles que : oreille(s) absente(s) ou dinsertion basse, grosse tête et petit menton, malformation du cur, du thymus et du système nerveux.

Accord de soins

Ranger

ici votre

accord de soins remis

par votre médecin

(copie signée par vous-même)

CARNET PATIENTE

Nom, Prénom____________________________________________

Adresse_________________________________________________

________________________________________________________

Téléphone_______________________________________________

A REMPLIR PAR LE MEDECIN ET A VERIFIER PAR LE

PHARMACIEN

·Accord de soins et de contraception

(à conserver dans ce dossier)

ð

·Les conseils concernant leffet tératogène de TOCTINO (alitrétinoïne) et la nécessité déviter toute grossesse ont été donnés avant la première prescription.

ð

Date______________________________

Cachet et signature du médecin

Avant linstauration du traitement

Méthode de contraception

__________

Date de début

_____/______/______

Signature et tampon du médecin

Date du prochain rendez-vous

_____/______/______

Date du prochain test de grossesse

_____/______/______

Méthode de contraception

Résultat du test de grossesse

Date effective du test de grossesse

Signature et tampon du médecin

Date du prochain rendez-vous

Date du prochain test de grossesse

Date de délivrance et tampon du pharmacien

Commentaires en cas de non délivrance

1ère prescription

__________

ð Positif

ð Négatif

___/___ /____

___/___ /____

___/___ /____

___/___ /____

Premier renouvellement

__________

ð Positif

ð Négatif

___/___ /____

___/___ /____

___/___ /____

___/___ /____

Second renouvellement

__________

ð Positif

ð Négatif

___/___ /____

___/___ /____

___/___ /____

___/___ /____

Troisième renouvellement

__________

ð Positif

ð Négatif

___/___ /____

___/___ /____

___/___ /____

___/___ /____

Quatrième renouvellement

__________

ð Positif

ð Négatif

___/___ /____

___/___ /____

___/___ /____

___/___ /____

Cinquième renouvellement

__________

ð Positif

ð Négatif

___/___ /____

___/___ /____

___/___ /____

___/___ /____

__________

ð Positif

ð Négatif

___/___ /____

___/___ /____

___/___ /____

___/___ /____

__________

ð Positif

ð Négatif

___/___ /____

___/___ /____

___/___ /____

___/___ /____

__________

ð Positif

ð Négatif

___/___ /____

___/___ /____

___/___ /____

___/___ /____

__________

ð Positif

ð Négatif

___/___ /____

___/___ /____

___/___ /____

___/___ /____

Accord de soins et de contraception

·Votre médecin va vous donner un document appelé « accord de soins et de contraception ». Vous devez le lire attentivement et le signer si vous avez compris lensemble des informations fournies. Lobjectif de ce document est de garantir que vous avez bien compris les risques liés au traitement et que vous acceptez de suivre les mesures de prévention de la grossesse nécessaires à linitiation et à la poursuite du traitement par TOCTINO (alitrétinoïne).

·Nhésitez pas à poser toutes les questions que vous souhaitez à votre médecin ou à votre pharmacien.

·Votre médecin sassurera ainsi que vous avez été informée des précautions à prendre pour NE PAS devenir enceinte pendant votre traitement avec TOCTINO (alitrétinoïne) et dans le mois qui suit son arrêt.

·Vous devez conserver une copie de ce document dans ce carnet.

Le Programme de Prévention de la Grossesse vous concerne

·Si vous êtes susceptible de devenir enceinte, même si cela vous semble improbable, vous devez suivre toutes les mesures nécessaires pour prévenir la grossesse et vous assurer que vous ne devenez pas enceinte pendant le traitement et pendant les 5 semaines suivant larrêt du traitement.

·Avant de commencer le traitement, vous devez discuter avec votre médecin afin détablir sil existe une possibilité que vous deveniez enceinte, même si vous pensez quune grossesse est peu probable.

Tests de grossesse

·Vous devez effectuer des tests de grossesse (prise de sang) même si vous vous engagez à ne pas avoir dactivité sexuelle. Vous ferez un test de grossesse avant le début du traitement, puis toutes les 4 semaines pendant le traitement et 5 semaines après la fin du traitement.

·Vous devez faire réaliser le test de grossesse dans les 3 jours qui précèdent votre rendez-vous chez le médecin.

·Vous devez fournir le résultat de votre test lors de vos visites chez le médecin pour quil puisse vous renouveler votre traitement.

Contraception

·Vous devez utiliser une des méthodes de contraception efficace suivantes :

opilule oestroprogestative sans oubli ;

opilule microprogestative prise tous les jours à la même heure et sans oubli ;

oimplant hormonal ;

opatch contraceptif ;

oanneau vaginal bien utilisé et sans oubli ;

ostérilet.

Il est recommandé dutiliser systématiquement en plus une 2ème méthode de contraception locale (par exemple, un préservatif).

Cette contraception doit être débutée 4 semaines avant le début du traitement, poursuivie pendant toute la durée du traitement et pendant au moins 1 mois suivant larrêt du traitement.

Votre médecin vous conseillera sur les différents moyens de contraception possibles. Il est essentiel que vous discutiez de ce sujet avec votre médecin qui pourra vous adresser auprès dun spécialiste si nécessaire.

Si vous avez déjà eu recours à la stérilisation (ligature des trompes), cela constitue une méthode de contraception efficace. Dans certains cas, il est recommandé dutiliser également une 2ème méthode de contraception locale (par exemple un préservatif).

·Votre médecin devra vous remettre la brochure « dinformation sur la contraception destinée aux patientes traitées par TOCTINO (alitrétinoïne) »

·Si vous avez besoin de changer ou darrêter dutiliser votre méthode de contraception, vous devez informer :

úle médecin vous ayant prescrit cette méthode de contraception que vous prenez TOCTINO (alitrétinoïne),

úle médecin vous ayant prescrit TOCTINO (alitrétinoïne) que vous avez arrêté ou changé de méthode de contraception.

Grossesse

·Si vous devenez enceinte ou si vous pensez que vous pouvez lêtre, pendant votre traitement, vous devez arrêter TOCTINO (alitrétinoïne) et prévenir immédiatement votre médecin. De même, vous devez immédiatement prévenir votre médecin si vous devenez enceinte dans les 5 semaines qui ont suivi son arrêt.

Allaitement

·Vous ne devez pas allaiter pendant votre traitement car TOCTINO (alitrétinoïne) peut passer dans votre lait et affecter le bébé.

Carnet de suivi

·Vous devez conserver ce carnet et le présenter à votre médecin à chaque consultation et à votre pharmacien lors de chaque délivrance de TOCTINO (alitrétinoïne).

·Votre médecin complètera les mentions qui le concernent.

·Il notera la date de votre prochain rendez-vous et la date à laquelle vous devrez faire réaliser votre test de grossesse avant daller à ce rendez-vous.

·Lors de votre visite, il notera la date et le résultat du test de grossesse (noubliez pas dapporter votre résultat).

·Vous devez conserver votre « accord de soins et de contraception » dans ce carnet.

Début de traitement et renouvellement

·Vous devez IMPERATIVEMENT débuter votre traitement au maximum 7 jours après la prescription. Votre test de grossesse devra être négatif.

Délivrance

·Lors de la délivrance, le pharmacien doit vérifier les mentions de votre carnet de suivi et que la prescription date de 7 jours au maximum. Si les conditions ne sont pas respectées, le pharmacien ne délivrera pas le produit.

Retour en haut de la page Retour en haut de la page

Source : ANSM

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité